Rue des Bons-Enfants (Rouen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rue des Bons-Enfants
Image illustrative de l’article Rue des Bons-Enfants (Rouen)
La voie, vers la rue Jeanne-d'Arc.
Situation
Coordonnées 49° 26′ 41″ nord, 1° 05′ 20″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Quartier(s) Vieux-Marché / Saint-Patrice
Début Rue Cauchoise
Fin Rue Jeanne-d'Arc
Morphologie
Type Rue
Longueur 380 m
Histoire
Anciens noms Rue de la Sirène
Monuments Synagogue de Rouen

La rue des Bons-Enfants est une voie de la commune française de Rouen.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La rue des Bons-Enfants est une voie de la rive droite de Rouen. D'une longueur d'environ 380 m, elle s'étend depuis son intersection avec la rue Cauchoise en direction du sud-est jusqu'à la rue Jeanne-d'Arc.

Outre ces rues, elle est traversée ou rejointe par les voies suivantes :

À l'est, elle est prolongée par la rue Ganterie.

La station souterraine de tramway Palais de Justice se trouve à proximité.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom vient du collège des Bons-Enfants. Fondée en 1358, cette institution recueillait des enfants pauvres de la ville pour les instruire[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La synagogue de Rouen est l'édifice le plus connu de la rue des Bons-Enfants. Son histoire est très riche. Détruite en 1944, lors de la Seconde Guerre mondiale, elle est ensuite reconstruite.

En , plusieurs des 163 potelets de la rue sont personnalisés par quelques artistes à l'initiative d'un collectif local et de la municipalité[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Maisons à colombages situées dans la rue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La façade est endommagée par un incendie le .
  2. Une plaque, posée à la demande de l'administration municipale en , rappelle son souvenir : « Fontenelle est né dans cette maison le 11 février 1657 ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Connaître notre quartier. La Rue des Bons Enfants hier », Brochure du Conseil du quartier Vieux-Marché/Cathédrale, .
  2. « EN IMAGES. À Rouen, la rue des Bons-Enfants a pris des couleurs grâce aux artistes », 76actu, .
  3. « Immeuble », notice no PA00100875, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Immeubles », notice no PA00100876, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Immeuble », notice no PA00100877, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Immeuble », notice no PA00100878, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Immeuble », notice no PA00100879, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Immeuble », notice no PA00100880, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Immeuble », notice no PA00100881, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Immeuble », notice no PA00100882, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Immeuble », notice no PA00100883, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Immeuble », notice no PA00100884, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Immeuble », notice no PA00100885, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « SÉRIE. Sur les traces des philosophes, à Rouen : qui était Fontenelle ? », 76actu, .
  15. « Immeuble », notice no PA00100886, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvon Pailhès, Rouen : du passé toujours présent, au passé perdu, Luneray, éditions Bertout, , 230 p. (ISBN 2-86743-539-0), « La rue des Bons-Enfants », p. 190-191.

Article connexe[modifier | modifier le code]