Place du Gaillardbois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Place du Gaillardbois
Image illustrative de l’article Place du Gaillardbois
La place du Gaillardbois.
Situation
Coordonnées 49° 26′ 18″ nord, 1° 05′ 39″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Morphologie
Type Place
Forme Quadrangulaire

La place du Gaillardbois est une voie publique de la commune française de Rouen.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La place est située dans le centre historique, au sud de la cathédrale, soit en retrait du quai Pierre-Corneille. Elle est bordée de tilleuls.

Rues adjacentes

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom provient de l'ancien hôtel du Gaillardbois, aussi appelé hôtel de Lisieux. C'est là que venaient les évêques de Lisieux, doyens de Saint-Cande-le-Vieux, lors de leur visite à Rouen.

Historique[modifier | modifier le code]

La place a été créée à l'emplacement du cimetière et de l'ancienne église Saint-Cande-le-Vieux[1].

Après la Reconstruction, la place est déplacée à l'est de la rue du Bac.

Sur cette place s'élève la statue de Boieldieu, œuvre de Jean-Pierre Dantan dit le Jeune de 1836 et fondue par Édouard Quesnel en 1837.

Contre le pignon ouest de la halle aux Toiles s'élève le monument aux victimes civiles de 1940-1944. Il prend place dans le portail de l'ancien hôtel des Douanes, remonté après la guerre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicétas Périaux, Dictionnaire indicateur et historique des rues et places de Rouen : revue de ses monuments et de ses établissements publics (reprod. en fac-sim. de l'éd. A. Le Brument, 1870), Brionne, Impr. le Portulan, (réimpr. 1876), XXXI-693 p., 21 cm (OCLC 800255), p. 247 ;