Moussan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moussan
La chapelle Saint-Laurent de Moussan.
La chapelle Saint-Laurent de Moussan.
Blason de Moussan
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Narbonne
Canton Sallèles-d'Aude
Intercommunalité Le Grand Narbonne
Maire
Mandat
Claude Codorniou
2014-2020
Code postal 11120
Code commune 11258
Démographie
Gentilé Moussanais
Population
municipale
1 838 hab. (2014)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 13′ 55″ nord, 2° 57′ 03″ est
Altitude 30 m
Min. 6 m
Max. 124 m
Superficie 14,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

Voir sur la carte administrative du Languedoc-Roussillon
City locator 14.svg
Moussan

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Moussan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moussan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moussan
Liens
Site web moussan.fr

Moussan est une commune française située dans le département de l'Aude et la région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Moussanais, Moussanaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans l'aire urbaine de Narbonne.

Communes limitrophes de Moussan
Saint-Marcel-sur-Aude Sallèles-d'Aude Cuxac-d'Aude
Marcorignan Moussan
Narbonne

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Absorbe entre 1790 et 1794, Védilhan[2].
  • Les Hortes du Roucan.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1948 1954 Edmond Eychenne    
1954 1959 Joseph Brutinel    
1977 1983 Alain Azéma    
1983 1989 Paul Bonnery    
1989 1995 Léon Bonnet    
1995 2008 Yvon Garcia    
mars 2008 2014 Jean-Paul Schembri    
mars 2014 en cours Claude Codorniou PS  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 838 habitants, en augmentation de 2,4 % par rapport à 2009 (Aude : 3,15 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
515 600 605 636 707 724 716 724 667
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
690 728 773 763 810 1 091 1 218 1 224 1 176
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 171 1 098 1 016 1 114 1 174 1 190 1 108 782 831
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
811 851 810 955 1 102 1 174 1 776 1 823 1 838
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chapelle Saint-Laurent de Moussan.
  • Eglise Sainte Marie.
Le monument actuel a été construit vers de début du XIIIe siècle pour le service d'un hôpital pour pestiférés. Seules les parties basses de l'époque subsistent.
En 1863 l'église subit d'important travaux de restructuration qui lui donnent l'aspect actuel.
  • Château de Védilhan.
Château édifié en 1893 sur l’initiative de Gabriel Fayet et de son fils Gustave, en lieu et place d'une maison languedocienne datant du XVIIIe siècle et ayant appartenu aux seigneurs de Tarrabust. L'actuel château est le fruit de l'opulence viticole de la fin du XIXe siècle dans tout le Bas-Languedoc. Il se caractérise par une architecture néorenaissance.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jerry Collins, joueur de rugby néo-zélandais, troisième ligne all-Blacks et sa famille ont habité sur la commune jusqu'à sa mort et celle de sa femme le 5 juin 2015 dans un accident de voiture sur l'autoroute A9.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Moussan

Son blasonnement est : D'argent au pal fuselé d'argent et de sable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de la mairie