Névian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Névian
Névian
La mairie de Névian.
Blason de Névian
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Narbonne
Intercommunalité Le Grand Narbonne
Maire
Mandat
Magali Vergnes
2020-2026
Code postal 11200
Code commune 11264
Démographie
Gentilé Névianais
Population
municipale
1 299 hab. (2018 en augmentation de 1,56 % par rapport à 2013)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 12′ 47″ nord, 2° 54′ 14″ est
Altitude 26 m
Min. 17 m
Max. 175 m
Superficie 14,25 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Narbonne
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Narbonne-1
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
Voir sur la carte administrative de Occitanie (région administrative)
City locator 14.svg
Névian
Géolocalisation sur la carte : Aude
Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Névian
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Névian
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Névian
Liens
Site web Site officiel

Névian est une commune française située dans le département de l'Aude en région Occitanie. Son parc éolien est un des plus grands de France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située dans les Corbières sur l'Orbieu dans l'est du département de l'Aude, à 11 km à l'ouest de Narbonne et à 12 km à l'est de Lézignan-Corbières.

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 9 des Autobus de Narbonne.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Névian est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Narbonne, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 71 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (52,3 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (55,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : cultures permanentes (52,3 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (41,8 %), zones urbanisées (4,9 %), forêts (1 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Névian a sans doute une origine gallo-romaine. Certains documents très anciens font référence à un "castrum de Liviano".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1992 novembre 2004 Jean-Pierre Dunyach PS  
novembre 2004 En cours Magali Vergnes Ex-PS Enseignante, conseillère régionale, présidente du Pays de la Narbonnaise, vice-présidente du Grand Narbonne
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9]. En 2018, la commune comptait 1 299 habitants[Note 3], en augmentation de 1,56 % par rapport à 2013 (Aude : +2,17 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
365389401482492538574579577
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
5796908127849681 0901 1081 1551 120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1151 027938859869917791656659
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
6536897588159171 0871 2751 3031 276
2017 2018 - - - - - - -
1 3011 299-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Une école municipale et public est présente à Névian allant de la maternelle jusqu'à la fin de l'école primaire.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Association La Paychelo.
  • UNCA : Union Névian Canet : club de rugby à XV.
  • Judo club néviannais : loisirs et compétitions.
  • Association "La Paychelo" : club de pêche
  • Foulée des Éoliennes : course à pied panoramique qui a eu lieu le .
  • En , une équipe de l'Agility-club Névianais monte sur le podium du Championnat du Monde d'agility à Dortmund en Allemagne : c'est Christine Charpentier et son chien Loch Macleod (3e).
  • En , à Montichiari (Italie), elle est capitaine de l'équipe de France, Gilles Sentost, aussi de Névian, est son adjoint principal au sein du staff technique de l'équipe de France d'agility. Tous deux deviennent champions du monde lors de cette compétition.
  • Terrain de tennis accessible à toutes heures.

Économie[modifier | modifier le code]

Névian tire ses principaux revenus de la viticulture. À partir de cépages comme le carignan, le merlot, la syrah, le grenache, la coopérative produit des vins rouges et blancs. Depuis 2005, la coopérative vend des boissons gazeuses à base de vin et d'eau ainsi que des sodas sans alcool à base de jus de raisin, d'abord sous la marque Toto Vino puis Grappy [12].

En , la Compagnie des Vents installe un parc de 21 éoliennes, ce qui apporte un revenu supplémentaire à la commune.


Association[modifier | modifier le code]

Névian a aussi une association s'appelant La Paychelo qui est un club de pêche dans un petit bâtiment à côté de L'Orbieu.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le calvairemonument aux morts : érigé en 1860 sur l’ancien cimetière de la paroisse, le calvaire permettait aux fidèles qui le visitaient de gagner des indulgences. Un monument aux morts y a été ajouté en 1921.
  • La coopérative viticole : construite dans les années 1930, elle a été modernisée depuis et fonctionne encore aujourd’hui.
  • Le parc éolien : inauguré en sur les hauteurs du village.
  • Outre l'ancien château, propriété privée, la commune compte des vestiges romains, dont, semble-t-il, les restes d'un aqueduc.
  • L'école municipale public allant de la maternelle jusqu'à la fin de l'école élémentaire.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Lévy (Saïgon 1909 - Névian 1998) ethnologue.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Névian

Son blasonnement est : De gueules au pal fuselé d'argent et de gueules

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 12 avril 2021)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. Grappy : soda au raisin