Montvalezan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Savoie
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Savoie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Montvalezan
Vue 360° du col du Petit Saint-Bernard en hiver.
Vue 360° du col du Petit Saint-Bernard en hiver.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Albertville
Canton Bourg-Saint-Maurice
Intercommunalité Communauté de Communes de Haute Tarentaise
Maire
Mandat
Jean-Claude Fraissard
2014-2020
Code postal 73700
Code commune 73176
Démographie
Population
municipale
684 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Population
aire urbaine
16 708 hab.
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 45″ nord, 6° 50′ 50″ est
Altitude Min. 860 m – Max. 2 939 m
Superficie 25,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte administrative de Savoie
City locator 14.svg
Montvalezan

Géolocalisation sur la carte : Savoie

Voir sur la carte topographique de Savoie
City locator 14.svg
Montvalezan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montvalezan

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montvalezan

Montvalezan est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans la montée du col du Petit-Saint-Bernard, à 5 km à l'est de Bourg-Saint-Maurice. Le village se trouve à 1155 m d'altitude, situé sur la rive droite de l'Isère. Il est également traversé par la route départementale D84.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est de type montagnard, en raison de la présence du massif alpin. Le tableau ci-dessous résume les relevés de la station météorologique de Bourg-Saint-Maurice, située à quelques kilomètres de Montvalezan.

Relevé météorologique de Bourg-Saint-Maurice
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −3,8 −3,1 −0,3 2,7 6,8 9,5 11,8 11,6 8,6 4,7 −0,2 −2,6 3,9
Température moyenne (°C) 0,6 2 5,4 8,3 12,9 15,8 18,7 18,4 14,9 10,2 4,4 1,5 9,5
Température maximale moyenne (°C) 4,9 7,1 11 13,9 19 22,1 25,5 25,2 21,1 15,7 8,9 5,5 15
Record de froid (°C)
date du record
−21,3
1996
−19,6
1986
−15,1
1971
−7,5
1970
−2,3
1979
0,4
1984
2,9
1965
2,9
1995
−1,2
1974
−6
1950
−13,2
1978
−18,1
1950
Record de chaleur (°C)
date du record
16
2008
21,3
1960
24,1
2004
28,6
2011
33,8
2009
35,8
1950
38,4
1983
36,7
2003
33,1
2009
28,7
2009
21,9
2015
17,6
1989
Nombre de jours avec gel 27 22 19 7 1 0 0 0 0 3 16 25 120
Ensoleillement (h) 115 127 172 165 208 207 245 236 176 128 90 89 1 957
Précipitations (mm) 96,7 96,8 73,2 58 74,5 81,5 71,8 68 72 90,1 95,3 107,2 985,2
Record de pluie en 24 h (mm)
date du record
65,9
1986
83,8
1990
80,9
1971
50,8
1983
54,9
2010
51,9
1948
46,7
1973
57,6
1954
64,9
1968
52,3
1980
75,3
1983
101,2
1991
101,2
1991
Relevé pluviométrique en 2010 (mm) 47 55,2 58,2 19 177,2 110,9 89,4 83,5 47 37,3 104,4 101,4 930,5
Relevé pluviométrique en 2011 (mm) 39,2 20,4 32,8 8,4 103,1 118 131,8 37,6 73,4 45,8 3 330,5 944,6
Source : Météo France - Stations météo de Bourg-Saint-Maurice[1],[2] et Relevés 1971-2000[3]


Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Montvalezan
La Thuile
Drapeau de l'Italie Italie
Séez Montvalezan
Villaroger Sainte-Foy-Tarentaise

Toponymie[modifier | modifier le code]

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Molèzan, selon la graphie de Conflans[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la maison de l'intercommunalité de Haute-Tarentaise dont le siège se trouve dans la ville voisine de Séez.

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Élections référendaires :

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Montvalezan est composé d'un maire et de 14 conseillers municipaux.

Voici ci-dessous le partage des sièges au sein du conseil municipal de Montvalezan :

Groupe Président Effectif Statut
SE Jean-Claude Fraissard 15 majorité

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste de l'ensemble des maires qui se sont succédé à la mairie de Montvalezan :

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Jean-Claude Fraissard Sans étiquette ...
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 684 habitants, en augmentation de 1,18 % par rapport à 2009 (Savoie : 3,73 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
693 618 701 750 746 578 588 621 593
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
585 573 594 566 547 563 565 532 528
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
485 451 454 466 409 443 462 464 459
1982 1990 1999 2005 2010 2014 - - -
503 554 582 627 676 684 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Station de ski de La Rosière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Joël Chenal, skieur médaillé d'argent aux Jeux olympiques de Turin 2006, résidant sur la commune de Montvalezan.
  • Jacques Poupon, abbé, bienfaiteur et humanitaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Données mensuelles de janvier 2008 pour Bourg-Saint-Maurice », sur www.meteociel.fr (consulté le 24 décembre 2009)
  2. « Conditions climatiques de la ville de Bourg-Saint-Maurice dans la Savoie », sur site de Météo France (consulté le 11 janvier 2010)
  3. « Relevés climatiques de Bourg-Saint-Maurice 1971-2000 », sur météo france (consulté le 7 janvier 2012)
  4. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 19
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Voir - Montvalezan sur le site de l'Institut géographique national.