Adolphe Gros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gros.

Adolphe Gros, né le à Saint-Martin-de-la-Porte (Savoie) et mort le à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), est prêtre et historien local, notamment sur la région naturelle de la Maurienne et auteur d'un Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adolphe Gros naît le à Saint-Martin-de-la-Porte, en Maurienne[1].

Après des études au grand séminaire, il est ordonné prêtre pour le diocèse de Maurienne, en 1889[2]. Après des études à la Faculté Catholique de Lyon, il obtient une licencié ès lettres en 1891[2].

Il fonde en 1903 le journal L'Echo de Maurienne[3]. Il est un outil pour s'opposer au journal du radical-socialiste Antoine Deléglise, Le Progrès de la Savoie[3].

Membre de la Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne, il en devient le 4e président en 1917 (on trouve parfois la date de 1918) et ce jusqu'à sa mort[4]. Il est élu en 1909 à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, avec pour titre académique Agrégé[5]. Il devient membre effectif le , avec un discours de réception intitulé La Toponymie et l'histoire, dans lequel il rend hommage à Charles Marteaux, président honoraire de l'Académie florimontane[6]. Il est d'ailleurs membre d'honneur de cette Académie ainsi que de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie[7].

Il meurt le à Saint-Jean-de-Maurienne[1].

Il est le parent du chanoine Louis Gros (1891-1975), auteur d'un répertoire d'une partie des notes de son oncle en 1971[8], légué aux Archives départementales de la Savoie.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles parus dans les Travaux de la Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne et actes du Congrès des sociétés savantes de Savoie.

  • Histoire de la Maurienne :
    • Histoire du diocèse de Maurienne. T. I, Des origines au XIVe siècle, 1948, 333 pages.
    • Histoire du diocèse de Maurienne. T. II, Du XIVè siècle à la Révolution, 1948, 371 pages.
    • la Maurienne sous le consulat et l'Empire (1800-1815). La Maurienne de 1815 à 1860, 1948, 172 p.
  • La Toponymie et l'histoire, discours de réception à l'Académie de Savoie, lecture du , publié en 1937 (disponible sur Gallica).
  • Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, Chaduc, Belley, 1935, 630 p.
  • La Maurienne pendant la Révolution, publié dans Mémoires de l'Académie de Savoie, Chambéry, 1915, 599 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Fonds d'archives[modifier | modifier le code]

Les Archives départementales de la Savoie disposent d'un « fond Gros », légué par son neveu :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bernard Demotz (Sous la direction), 1000 ans d'histoire de la Savoie : La Maurienne, Cléopas, , 845 p. (ISBN 978-2-9522-4597-5), p. 737.
  2. a et b Revue du Moyen Âge latin, publiée par le C.N.R.S., 1945, Vol. 1, p. 219.
  3. a et b Chanoine Joseph Favre, « Histoire de l'imprimerie en Maurienne », Travaux de la Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne,‎ , p. 115 (lire en ligne).
  4. « Histoire de la Société » sur le site de la Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne.
  5. « Etat des Membres de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie depuis sa fondation (1820) jusqu'à 1909 », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et « Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques - cths.fr (consulté en août 2017).
  6. « Séance du 19 Janvier 1938 », Revue savoisienne, no 1,‎ , p. 7 (lire en ligne).
  7. Adolphe Gros, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, La Fontaine de Siloé (réimpr. 2004) (1re éd. 1935), 519 p. (ISBN 978-2-84206-268-2, lire en ligne), p. 1. (Préface).
  8. Notice sur data.bnf.fr