Ligue du Languedoc-Roussillon de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue du Languedoc-Roussillon de football
Image illustrative de l'article Ligue du Languedoc-Roussillon de football

Sigle LLR
Sport(s) représenté(s) Football
Création
Président Maurice Martin
Siège Montpellier
Affiliation FFF
Site internet languedoc-roussillon.fff.fr

La Ligue du Languedoc-Roussillon de football est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de football créé en 1979 et chargé d'organiser les compétitions de football au niveau du Languedoc-Roussillon.

Alors que la première organisation regroupant des clubs de la région est fondée à Cette en 1906, sous l’impulsion des puissants Olympique de Cette et SC Nîmois, la première Ligue exclusivement consacrée au football n'apparait qu'à la fin de la Grande Guerre, la Ligue du Midi de Football Association (LMFA). Cette dernière laisse dès 1919, la place à la FFFA qui donne naissance à la Ligue du Sud-Est regroupant les clubs de Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Languedoc-Roussillon. La Ligue du Languedoc-Roussillon de football naît officiellement le 1er décembre 1979 lors de l'assemblée générale des clubs de la région après une scission avec la Ligue de la Méditerranée de football afin de diminuer le nombre de clubs par Ligue.

La LLR qui a son siège à Montpellier compte actuellement quatre districts calqués sur les départements de l'Aude, de l'Hérault, des Pyrénées-Orientales et sur le regroupement du Gard-Lozère. Le président de la Ligue est Maurice Martin depuis le 23 juin 2012.

La principale compétition organisée par la Ligue est le championnat de Division d'Honneur du Languedoc-Roussillon qui donne le droit à son vainqueur de participer au championnat de France amateur 2. La Ligue s'occupe également d'organiser les premiers tours de la Coupe de France de football et de gérer le football féminin régional.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les anciens comités et ligues du Languedoc[modifier | modifier le code]

1906-1919 : L'époque USFSA, LMFA et FGSPF[modifier | modifier le code]

Palmarès du championnat USFSA
Saison Club
1906-1907 Olympique de Cette
1907-1908 Sporting Club Nîmois
1908-1909 Olympique de Cette
1909-1910 Olympique de Cette
1910-1911 Olympique de Cette
1911-1912 Olympique de Cette
1912-1913 Olympique de Cette
1913-1914 Olympique de Cette
Palmarès du championnat LMFA
Saison Club
1916-1917 -
1917-1918 Olympique Montpelliérain
1918-1919 -

Jusqu'en 1906, le sport languedocien (et notamment le football) est géré par le Comité du Sud de l'USFSA basé à Toulouse. Le 19 mars 1906, un Comité du Languedoc est créé à Cette avec une vocation omnisports chère à l'USFSA. La commission football-association de ce comité est présidée par le Docteur Dollard et est composée entre-autres de Iburg Lowemberg et Paul Bazy, deux joueurs de l'Union Sportive des Étudiants Montpelliérains (USEM)[1].

Elle prend en charge les affaires du football dès la saison 1906-1907, organisant le 1er championnat USFSA du Languedoc remporté par l'Olympique de Cette devant le Sporting Club Nîmois, l'Union Cycliste de Vergèze et le Crabe Sportif de Marseillan. Les Cettois remportent d'ailleurs tous les championnats entre 1907 et 1914, excepté celui de la saison 1907-1908 remporté par le Sporting Club Nîmois[1].

En 1911, l'USFSA met en place une compétition inter-régionale, la Coupe Ingham, opposant des sélections des comités régionaux. Le Languedoc est battu en finale par la Bretagne (1-3) le 27 février 1912, puis par Paris (2-3) la saison suivante dans la ville de Cette[1].

La Grande Guerre met le football entre parenthèses en 1914, mais dès mars 1916, les activités du Comité du Languedoc de l’USFSA reprennent sous l’impulsion d’un comité régional provisoire pour les temps de guerre. Mais l'USFSA perd sa suprématie en matière de football avec la création de la Ligue du Midi de Football Association (LMFA) en novembre 1916 que les plus grands clubs rejoignent pour créer un championnat du Languedoc entre 1917 et 1919[2].

Cependant, l'USFSA et la LMFA n'ont pas l'exclusivité du football en Languedoc, puisque la FGSPF qui fédère les patronages catholiques, met également en place un championnat du Languedoc en 1913 et 1914, tous deux remportés par le Sport Club Montpelliérain[1].

1919-1979 : La Ligue du Sud, la Ligue du Sud-Est puis la Ligue de la Méditerranée[modifier | modifier le code]

Palmarès de la Ligue du Sud
Saison Club
1919-1920 FC Cette

En , la FFFA, tout juste créée, attire la plupart des clubs issus des différentes fédérations qui finissent par disparaitre[3].

Les clubs languedociens se retrouvent ainsi dans la Ligue du Sud de la FFFA (LSFA), exceptés certains clubs nîmois qui appartiennent à la Ligue de Provence de la FFFA[réf. nécessaire]. Le premier championnat de la Ligue du Sud est remporté par le FC Cette avant que cette dernière ne soit fusionné en , avec la Ligue de Provence au sein de la Ligue du Sud-Est[4].

Les clubs du Languedoc s'y retrouvent dans un district du Languedoc qui sera scindé en 1924 en 2 districts, le Languedoc et le Gard-Lozère. Le 6 novembre 1976, la Ligue change de nom et devient la Ligue de la Méditerranée de football.

1979 à nos jours : La Ligue du Languedoc-Roussillon[modifier | modifier le code]

1979-1986 : Jacques Fourcade[modifier | modifier le code]

La Ligue de la Méditerranée de football devenant trop importante en nombre de clubs, il est décidé de lui soustraire la région Languedoc-Roussillon qui crée sa propre ligue[réf. nécessaire]. La création de la Ligue est votée le 30 juin 1979 par l'Assemblée Fédérale, à la suite de la proposition du Conseil Fédéral du 15 mars 1979. Elle est officiellement fondée le 1er décembre 1979 par l'Assemblée Générale des Clubs de la région Languedoc-Roussillon. Elle englobe les départements de l'Aude, du Gard, de l'Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales et est divisée en 4 districts, celui de l'Aude, du Gard-Lozère, de l'Hérault et des Pyrénées-Orientales[5]. Le 1er juin 1980, les clubs des cinq départements concernés quittent définitivement la Ligue de la Méditerranée de football.

C'est ainsi que le 7 juin 1980 est élu le premier comité de direction de la Ligue, mais le président fraichement élu, Jacques Fourcade, n'avait pas attendu cette date pour préparer le terrain de ce nouvel organisme régional. Avec les membres du comité provisoire, il avait mis en place des moyens administratifs (personnel permanent et principales commissions), afin que les différentes démarches des clubs pour la saison 1980-1981 s'effectuent selon les modalités et dans les délais réglementaires. Grâce à sa force de conviction et à sa volonté, il obtient de la fédération et de la ligue de la Méditerranée, les subventions nécessaires à l'installation et au fonctionnement de ces nouvelles instances en attendant leur autonomie financière[6].

Le nouveau président avait également un autre défi à relever, puisqu'il devait trouver un local dans une ville de Montpellier en pleine expansion et soumise à d'importants aménagements urbains. Cependant, ses talents de négociateur ont convaincu Georges Frêche, alors maire de la ville, de louer à la ligue, moyennant un loyer de 51 francs par trimestre, l'un des anciens baraquements de l'armée dans le parc jouxtant le Pont Juvénal. Après cinq années dans ces locaux, et n'ignorant rien de la précarité du siège voué à une prochaine démolition, le "patron" de la ligue a entrepris les démarches pour construire un gîte définitif pour la LLR[6].

C'est ainsi que naît la "Maison du Football" conçue par le président Fourcade, soucieux de léguer au football régional un outil de travail moderne et fonctionnel. Il ne verra malheureusement pas son œuvre achevée puisqu'il s'éteint le 30 août 1985, emporté par la maladie. Quelques mois plus tard, le 2 février 1986, Léonce Gay accueille Madame Fourcade, les plus hautes autorités du football national, ainsi que les personnalités de la ville et de la région pour la double inauguration de la "Maison du Football" et de l'avenue Jacques Fourcade[6].

Sur le plan sportif, il faut noter que le premier championnat de Division d'Honneur du Languedoc-Roussillon a lieu lors de la saison 1980-1981 et est remporté par l'équipe réserve du Montpellier Paillade Sport Club. À noter également que dès la saison 1981-1982, la ligue crée une coupe réservée aux féminines, alors que son équivalente masculine ne verra le jour qu'en 1988[7].

1986-1992 : Léonce Gay[modifier | modifier le code]

Léonce Gay est élu président de la Ligue le 14 juin 1986, sous sa présidence, la ligue se dote d'une coupe du Languedoc-Roussillon Seniors en 1988 et de coupes régionales pour les jeunes en 1992[7].

1993-2012 : Roger Gaubert[modifier | modifier le code]

Roger Gaubert est élu président de la Ligue le 13 mars 1993, sous sa présidence, la ligue remporte la coupe nationale des minimes en 1993 et organise deux évènements majeurs : les Jeux méditerranéens de 1993 avec la participation de l'équipe de France espoirs, dans les villes d'Alès, de Nîmes et de Mende et la phase finale du Championnat d'Europe espoirs de 1994 à Nîmes et à Montpellier[7].

Structures de la Ligue[modifier | modifier le code]

La Ligue du Languedoc-Roussillon est régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901, par les lois et règlements en vigueur et par les statuts internes de celle-ci, mis en conformité avec les dispositions de la Loi N° 84.610 du 16 juillet 1984 modifiée et du décret N° 2004.22 du 7 janvier 2004[8].

Extrait des principaux statuts de la Ligue 

« Art. 4 — La ligue du Languedoc-Roussillon a pour but, dans le cadre des Statuts et Règlements de la Fédération Française de Football : * de développer et de réglementer la pratique du football sur le territoire défini à l’article 5 ci-dessous ; * d'organiser, d’entretenir et de réglementer la liaison administrative indispensable entre elle-même, ses districts et ses clubs ; * d’entretenir tous rapports avec la F.F.F., les autres Ligues et les Groupements qui sont ou seront affiliés ou reconnus par la F.F.F. et enfin avec les pouvoirs publics.

La Ligue exerce son activité par tous moyens de nature à lui permettre de développer la pratique du football et d’encourager les clubs qui y contribuent, notamment par l’organisation d’épreuves dont elle fixe les modalités et les règlements dans le cadre de ceux de la F.F.F.

Ses règlements doivent être homologués par la F.F.F.

La Ligue du Languedoc-Roussillon s’interdit toute activité d’ordre politique, religieux, syndical ou professionnel. »

— Statuts de la LLR[8]

« Art. 11 — La Ligue est gérée et administrée : * par les Assemblées Générales ; * par son Comité de Direction et son bureau, selon une organisation prévue au règlement d’administration générale ; * par des Commissions Régionales dont les membres sont désignés par le Comité de Direction et qui agissent par délégation de ce dernier, dans les conditions prévues au règlement d’administration générale. »

— Statuts de la LLR[8]

Comité de Direction[modifier | modifier le code]

Comité directeur élu le 23 juin 2012[9]
Président : Maurice Martin
Vice-Président Délégué : Francis Anjolras (Gard-Lozère)
Vice-Président : Claude Lacour (Aude)
Vice-Président : Jean-Claude Printant (Hérault)
Vice-Président : Claude Malla (Pyrénées-Orientales)
Secrétaire Général : François Lanot
Trésorier Général : Francis Andreu

Les pouvoirs de direction au sein de la Ligue sont exercés par un Comité de Direction dont les membres sont élus pour une durée de 4 ans par l’Assemblée Générale comme prévu à l’article 12 des statuts et qui expire au plus tard le 31 décembre qui suit les Jeux olympiques d'été[8].

Le Comité de Direction est composé de 17 membres[8] :

  • les 4 présidents de district élus par l’Assemblée Générale de ceux-ci (Membres de droit) ;
  • neuf membres n’appartenant pas au Comité de Direction d’un District ;
  • un arbitre ;
  • un éducateur ;
  • une licenciée ;
  • un médecin licencié.

Compétitions organisées[modifier | modifier le code]

La LLR organise les compétitions entre clubs à l'échelon du Languedoc-Roussillon, quelle que soit la catégorie d'âge[10].

Compétitions masculines
  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Division d'Honneur
  • Division d'Honneur Régionale
  • Coupe du Languedoc-Roussillon
  • Coupe Gambardella (tours régionaux)
  • Excellence des -19 ans
  • Honneur des -19 ans
  • Coupe de la Ligue des -19 ans
  • Excellence des -17 ans
  • Honneur des -17 ans
  • Coupe de la Ligue des -17 ans
  • Excellence des -15 ans
  • Honneur des -15 ans
  • Coupe de la Ligue des -15 ans
Compétitions féminines
  • Coupe de France (tours régionaux)
  • Division d'Honneur
  • Division d'Honneur Régionale
  • Élite Régionale
  • Promotion d'Honneur Régionale
  • Ligue à 7 des -18 ans
  • Ligue à 7 des -15 ans
Autres types de compétitions
  • Coupe nationale de football d'entreprise (tours régionaux)
  • Ligue du football d'entreprise
  • Coupe nationale de foot en salle (tours régionaux)
  • Foot en salle Excellence
  • Foot en salle Honneur

Sélections et équipes de la Ligue[modifier | modifier le code]

Les ligues françaises de football ont le pouvoir de sélectionner des joueurs issus de leur championnats régionaux afin de créer une équipe régionale qui peut participer à des compétitions nationales et internationales[réf. nécessaire].

L'équipe séniors du Languedoc-Roussillon participe à la Coupe UEFA des régions depuis 1998. Sa meilleure performance a été d'atteindre les quarts de finale à deux reprises, battue par la sélection Atlantique en 2006 et puis par la sélection d'Alsace en 2008[11].

Les équipes de jeunes et féminines du Languedoc-Roussillon participent uniquement à des compétitions nationales. Parmi les bons résultats de ces équipes, la demi-finale perdue par les moins de 14 ans en 1999, les finales perdues par les moins de 16 ans féminines en 2003 et 2005, la troisième place de ces mêmes féminines en 2004, la finale perdue par les moins de 14 ans féminines en 2009, mais surtout la victoire des moins de 16 ans féminines en 2007[12].

Les clubs de la Ligue au niveau national[modifier | modifier le code]

Palmarès principal des clubs de la LLR[modifier | modifier le code]

Parmi les clubs de la LLR, seulement six clubs ont déjà évolué en première division.

Si le FC Sète a remporté deux fois la compétition dans les années 1930, il a fallu attendre soixante-treize ans pour voir un club languedocien lui succéder comme champion de France et la victoire du Montpellier HSC en 2012. Notons tout de même que ces deux clubs ont remporté deux coupes de France chacun, et sont les seuls clubs régionaux à avoir réussi cette performance.

Le Nîmes Olympique est le seul club régional à avoir remporté la coupe Charles Drago.

Les trois autres clubs passés par la première division n'y sont pas restés longtemps : l'Olympique d'Alès pour six saisons, le SC Nîmois pour trois saisons et l'AS Béziers pour une seule saison.

Un autre club, outre les six précédents, a atteint la deuxième division, il s'agit du Perpignan FC qui y a évolué durant quatorze saisons.

FC Sète

Championnat de France (2) : 1934* et 1939*
Coupe de France (2) : 1930* et 1934*

Montpellier Hérault SC

Championnat de France (1) : 2012
Coupe de France (2) : 1929* et 1990

Nîmes Olympique

Coupe Charles Drago (1) : 1956*

* Ces titres sont obtenus alors que les clubs sont affiliés à la Ligue du Sud-Est.
Domination du Languedoc-Roussillon depuis 1907
  • De 1907 à 1914 : Champion du Languedoc (USFSA).
  • De 1914 à 1917 et de 1918 à 1919 : Information non connue.
  • De 1917 à 1918 : Champion de la Ligue du Midi FA.
  • De 1919 à 1932 : Club le mieux classé en Division d'Honneur du Sud-Est.
  • De 1932 à 1939 : Club le mieux classé en division nationale.
  • De 1940 à 1943 et de 1944 à 1945 : Club le mieux classé en championnat de guerre.
  • De 1943 à 1944 : Club le mieux classé en championnat amateur de guerre.
  • Depuis 1945 : Club le mieux classé en division nationale.
FC Sète 34 Montpellier Hérault Sport Club FC Sète 34 Montpellier Hérault Sport Club FC Sète 34 FC Sète 34 SC Nîmois FC Sète 34
Nîmes Olympique FC Sète 34 Montpellier Hérault Sport Club FC Sète 34 Montpellier Hérault Sport Club FC Sète 34
Montpellier Hérault Sport Club Olympique d'Alès en Cévennes Nîmes Olympique Montpellier Hérault Sport Club Nîmes Olympique
Montpellier Hérault Sport Club

* OM est l'abréviation d'Olympique Montpelliérain.

Clubs évoluant dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Clubs évoluant dans des divisions nationales.

Seulement neuf clubs et deux réserves professionnelles de la région évolueront à un niveau national lors de la saison 2016-2017 :

Le Montpellier HSC, qui évoluera en Ligue 1 pour la huitième saison consécutive, après avoir terminé à la 12e place du classement la saison passée après avoir longtemps été relégable.

Le Nîmes Olympique, qui entamera sa cinquième saison consécutive en Ligue 2 et cela malgré les huit points de pénalité qui lui on été infligé à cause l'affaire des matchs truqués terminant finalement à la 14e place du classement.

L'AS Béziers qui jouera sa deuxième saison consécutive en National après avoir terminé à la 10e place du classement la saison passée après avoir longtemps été relégable.

Le FC Sète qui entamera sa troisième saison consécutive en CFA après avoir terminé à la 13e place du groupe C et qui sera rejoint par l'ES Paulhan-Pézenas et la réserve du Montpellier HSC, respectivement premier et deuxième du groupe C de CFA 2 la saison dernière.

Le RCO Agathois, l'Olympique d'Alès et l'AS Fabrègues qui entameront respectivement leurs cinquième, quatrième et troisième saisons consécutives en CFA 2, en compagnie de l'Avenir Foot Lozère, promu à l'issue de la saison précédente en reportant le titre de champion du Languedoc-Roussillon et de la réserve du Nîmes Olympique présente à ce niveau depuis plusieurs saisons.

Football féminin national[modifier | modifier le code]

Clubs féminins évoluant dans des divisions nationales.

Seulement trois clubs féminins de la LLR ont déjà atteint un niveau national, Division 1 ou Division 2, depuis leur création en 1974 :

Le Montpellier HSC qui évoluera lors de la saison 2016-2017, en Division 1 et qui possède déjà de nombreux titres nationaux ainsi que deux participations à la Ligue des champions féminine de l'UEFA.

Le FF Nîmes Métropole Gard qui évoluera lors de la saison 2016-2017, en Division 2 après un court passage d'une saison dans l'élite.

L'ES Port-la-Nouvelle qui a évolué une saison en première division lors du Championnat de France 1986-1987 et qui n'existe plus.

Palmarès national des clubs régionaux

Montpellier Hérault SC
Championnat de France (2) : 2004 et 2005
Challenge de France/Coupe de France (3) : 2006, 2007 et 2009

Les clubs de la Ligue au niveau régional[modifier | modifier le code]

Palmarès des compétitions régionales[modifier | modifier le code]

Il existe depuis 1980 deux divisions régionales organisées par la LLR, la Division d'Honneur et la Division d'Honneur Régionale. Depuis 1988, la ligue organise également la Coupe du Languedoc-Roussillon.

Il existe aussi une Division élite pour les féminines depuis 1980.

Palmarès des compétitions principales de la Ligue[13]
Saison Division d'Honneur Division d'Honneur
Régionale
Coupe du Languedoc-Roussillon Élite régionale
Féminine[n 1]
1980-1981 Montpellier Paillade SC R FC Sète R RC Paillade
1981-1982 ES Gallia Club Uzès US Canet Football ES Port-la-Nouvelle
1982-1983 US Canet Football Pointe-Courte de Sète RC Paillade
1983-1984 FC Sète R La Clermontaise Football US Canet Plage
1984-1985 Perpignan FC Stade Balaruc Les Bains RC Paillade
1985-1986 US Canet Football FC Narbonne ES Port-la-Nouvelle
1986-1987 Olympique d'Alès en Cévennes R FC Deveze Béziers ES Paulhan
1987-1988 Stade SB La Grand-Combe Pointe-Courte de Sète RC Paillade
1988-1989 Indépendante Pont-Saint-Esprit Perpignan FC Montpellier Paillade SC R RC Paillade
1989-1990 Olympique d'Alès en Cévennes R FA Carcassonne Gallia Club Lunel ES Port-la-Nouvelle
1990-1991 Racing Club Agathois Stade Beaucairois Entente Crèssoise US Villasavary
1991-1992 Montpellier Hérault SC R2 Stade Meze Nîmes Olympique R Montpellier Le Crès
1992-1993 Stade Beaucairois ES Gallia Club Uzes Gallia Club Lunel PI Vendargues
1993-1994 FA Carcassonne AS Frontignan AC Gallia Club Lunel Vendargues Fémina Foot
1994-1995 UC Bagnols Jeunesse FU Narbonne Stade Beaucairois Vendargues Fémina Foot
1995-1996 ES Le Grau du Roi Montpellier Hérault SC R2 Perpignan FC R ES Port-la-Nouvelle
1996-1997 Entente Perrier Vergèze Stade Beaucairois Montpellier Hérault SC R Montpellier Le Crès R
1997-1998 AS Frontignan AC Pointe-Courte de Sète AS Frontignan AC Montpellier Le Crès R
1998-1999 Gallia Club Lunel Stade Beaucairois Montpellier Hérault SC R Montpellier Le Crès R
1999-2000 Éveil mendois US Grabels FC Le Vigan Montpellier Le Crès R
2000-2001 Olympique d'Alès en Cévennes R AS Chusclan Marcoule RCO Agathois R Montpellier Le Crès R
2001-2002 AS Frontignan AC AS Saint Chinian FC Petit Bard Montpellier Montpellier HSC R
2002-2003 Castelnau Le Crès FC RCO Agathois R Nîmes Olympique R AS Saint-Christol-lès-Alès
2003-2004 AS Frontignan AC AS Lattoise FC Sète R Juvignac FCF
2004-2005 FC Bagnols-Pont ES Pont Du Gard FC Sète R AS Juvignac
2005-2006 AS Saint Chinian FC Petit Bard Montpellier FC Petit Bard Montpellier AS Saint-Christol-lès-Alès
2006-2007 ES Uzès Pont du Gard La Clermontaise Football AS Puissalicon-Magalas AS Saint-Christol-lès-Alès
2007-2008 Pointe-Courte de Sète AS Canet Pointe-Courte de Sète AS Saint-Christol-lès-Alès
2008-2009 Avenir sportif Béziers AS Fabrègues CA Poussan RC Saint-Jean-de-Védas
2009-2010 FC Bagnols-Pont Stade Beaucairois FC Albères-Argelès Montpellier HSC R
2010-2011 FU Narbonne USS Aigues-Mortes CA Poussan Nîmes Métropole Gard R
2011-2012 FC Sète FCP Grande-Motte Littoral AS Fabrègues Saint-Cyprien FA
2012-2013 Olympique d'Alès en Cévennes Avenir Foot Lozère AS Fabrègues Montpellier ASPTT
2013-2014 AS Fabrègues ES Uzès Pont du Gard R FC Sète R FC Sète
2014-2015 ES Paulhan-Pézenas Perpignan CFC FCP Grande-Motte Littoral Nîmes Métropole Gard R
2015-2016 Avenir Foot Lozère CE Palavas US Béziers Montpellier ASPTT

Le record du nombre de titres de champion du Languedoc-Roussillon est détenu par l'Olympique d'Alès en Cévennes avec quatre titres à son actif.

Le record du nombre de titre obtenu en Coupe du Languedoc-Roussillon est détenu conjointement par le Montpellier Hérault SC, le FC Sète et le Gallia Club Lunel avec trois victoires chacun.

Chez les féminines, le record du nombre de titres de championne du Languedoc-Roussillon est détenu par le Montpellier Hérault SC qui a décroché douze titres sous différents noms (RC Paillade et Montpellier Le Crès).

Nombre de victoires par club masculin
Club Champ. Coupe
Olympique d'Alès en Cévennes[n 2] 4 0
AS Frontignan AC 3 1
FC Bagnols-Pont[n 3] 3 0
Montpellier Hérault SC[n 4] 2 3
FC Sète[n 5] 2 3
US Canet Football 2 0
Avenir Foot Lozère 2 0
Gallia Club Lunel 1 3
AS Fabrègues 1 2
Stade Beaucairois 1 1
Perpignan FC[n 6] 1 1
Racing Club Agathois[n 7] 1 1
Pointe-Courte de Sète 1 1
Avenir sportif Béziers 1 0
FA Carcassonne 1 0
Castelnau Le Crès FC 1 0
Indépendante Pont-Saint-Esprit 1 0
Stade Sainte-Barbe La Grand-Combe 1 0
ES Le Grau du Roi 1 0
FU Narbonne 1 0
Entente Perrier Vergèze 1 0
AS Saint Chinian 1 0
ES Uzès Pont du Gard 1 0
ES Gallia Club Uzès 1 0
ES Paulhan-Pézenas 1 0
FC Petit Bard Montpellier 0 2
Nîmes Olympique[n 8] 0 2
CA Poussan 0 2
FC Albères-Argelès 0 1
Entente Crèssoise 0 1
FC Le Vigan 0 1
AS Puissalicon-Magalas 0 1
FCP Grande-Motte Littoral 0 1
US Béziers 0 1
Nombre de victoires par club féminin
Club Champ.
Montpellier HSC[n 9] 12
AS Saint-Christol-lès-Alès 4
ES Port-la-Nouvelle 4
Vendargues Fémina Foot 3
AS Juvignac 2
Nîmes Métropole Gard[n 10] 2
Montpellier ASPTT 2
US Canet Plage 1
ES Paulhan 1
Saint-Cyprien FA 1
FC Sète 1
RC Saint-Jean-de-Védas 1
US Villasavary 1
Bilan par département
Département Champ. Masc. Coupe Champ. Fém.
Hérault 15 22 22
Gard 14 4 6
Pyrénées-Orientales 3 2 2
Aude 2 0 5
Lozère 2 0 0

Clubs évoluant dans les divisions régionales[modifier | modifier le code]

Deux divisions sont placées sous la responsabilité de la Ligue du Languedoc-Roussillon de football[14] :

  • la Division d'Honneur (Division 6, 1 groupe de 14 clubs) : Le vainqueur du championnat de Division d'Honneur voir ses poursuivants accède au nouveau National 3 (Division 5) alors que les autres équipes évolueront la saison suivante en Régional 1.
  • la Division d'Honneur Régionale (Division 7, 3 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur voir ses poursuivants accède en Régional 1 alors que les autres équipes évolueront la saison suivante en Régional 2.

Il faut noter que le nombre de promotions/relégations dépend tout de même du nombre de clubs régionaux relégués depuis le CFA et le CFA 2 ainsi que de la répartition des clubs entre les deux anciennes Ligues. Les nouvelles divisions régionales prévues sont les suivantes :

  • un groupe de National 3 (Division 5, 14 clubs) : l'ensemble des clubs se maintenant en CFA 2, étant relégué de CFA ou étant promu de DH et appartenant aux Ligues Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.
  • le Régional 1 (Division 6, 3 groupe de 14 clubs) : 21 clubs de la Ligue de Midi-Pyrénées et 21 clubs de la Ligue du Languedoc-Roussillon.
  • le Régional 2 (Division 7, 8 groupes de 12 clubs) : 5 groupes composés de clubs de la Ligue de Midi-Pyrénées et 3 groupes composés de clubs de la Ligue du Languedoc-Roussillon.
Calcul du nombre de promotion en fonction du nombre de clubs relégués et promus en CFA et CFA 2
Promus en
National 2
Relégués en
National 3
Relégués en
Régional 1 (Clubs LR)
Relégués en
Régional 1 (Clubs MP)
Promus en
National 3
Promus en
Régional 1
Promu en
Régional 2
PN2 RN3 RR1L RR1M PN3=(5-RN3+PN2+RR1L+RR1M)/2 PR1=6+PN3-RR1L PR2=PR1
Exemple
1 2 1 1 3 8 8

Lorsque le calcul ne tombe pas juste, cela signifie que la place sera attribuée au vainqueur d'un match de barrage entre les clubs admissibles des deux anciennes Ligues.

Clubs évoluant en Division d'Honneur[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2016-2017, quinze équipes évoluent en Division d'Honneur : deux équipes audoise, le FA Carcassonne et le FU Narbonne, deux équipes gardoises, l'USS Aigues-Mortes et le FC Bagnols-Pont, trois équipes héraultaises, l'AS Frontignan AC, l'Entente Saint-Clément-Montferrier et l'AS Lattoise et deux équipes pyrénéennes, le FC Albères-Argelès et l'OC Perpignan, qui entament toutes une nouvelle saison à ce niveau.

Elles sont rejointes par l'Elne FC, le CE Palavas et l'équipe réserve du FC Sète qui ont terminé en tête de leurs groupes respectifs de Division d'Honneur Régionale et par l'équipe réserve de l'AS Béziers et le Castelnau Le Crès FC, meilleurs deuxièmes des trois groupes de Division d'Honneur Régionale.

Classement de Division d'Honneur 2016-2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 USS Aigues-Mortes 0 0 0 0 0 0 0 0
2 FC Albères-Argelès 0 0 0 0 0 0 0 0
3 FC Bagnols-Pont 0 0 0 0 0 0 0 0
4 Canet Roussillon FC 0 0 0 0 0 0 0 0
5 FA Carcassonne 0 0 0 0 0 0 0 0
6 Castelnau Le Crès FC P 0 0 0 0 0 0 0 0
7 Elne FC P 0 0 0 0 0 0 0 0
8 AS Frontignan AC 0 0 0 0 0 0 0 0
9 AS Lattoise 0 0 0 0 0 0 0 0
10 FU Narbonne 0 0 0 0 0 0 0 0
11 CE Palavas P 0 0 0 0 0 0 0 0
12 OC Perpignan 0 0 0 0 0 0 0 0
13 FC Sète rés. P 0 0 0 0 0 0 0 0
14 E Saint-Clément-Montferrier 0 0 0 0 0 0 0 0
15 AS Béziers rés. P 0 0 0 0 0 0 0 0
  •      Promu au sein du nouveau CFA
  •      Promu sous conditions[n 11]
  • P : Promu de DHR
Languedoc-Roussillon region location map.svg
City locator 5.svg
USS Aigues-Mortes
City locator 5.svg
FC Albères-Argelès
City locator 5.svg
FC Bagnols-Pont
City locator 5.svg
Castelnau Le Crès FC
City locator 5.svg
Elne FC
City locator 5.svg
AS Lattoise
City locator 5.svg
FU Narbonne
City locator 5.svg
CE Palavas
City locator 5.svg
OC Perpignan
City locator 5.svg
E Saint-Clément-Montferrier
Clubs évoluant en Division d'Honneur.

Clubs évoluant en Division d'Honneur Régionale[modifier | modifier le code]

La Division d'Honneur Régionale est divisée en trois groupes distincts au sein desquels les équipes sont réparties suivant des critères d'appartenance à des districts.

Groupe Hérault-Gard-Lozère A[modifier | modifier le code]

Le groupe Hérault-Gard-Lozère A de DHR regroupe douze équipes issues des départements du Gard (6 équipes), de l'Hérault (5) et de Lozère (1). Aux sept équipes qui entament une nouvelle saison à ce niveau : la réserve du RCO Agathois, l'Anduze SC, le Stade Balaruc Les Bains, La Clermontaise Football, le GC Lunel, le Marvejols Sports et le GC Uchaud, se joignent l'AS Gignacois, champion du district de l'Hérault, l'ES Pays d'Uzès champion du district Gard-Lozère, le Mèze Stade FC 2e du district de l'Hérault, l'AS Rousson 2e du district Gard-Lozère et le FC Val-de-Cèze 3e du district Gard-Lozère.

Classement du groupe A de DHR 2016-2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 RCO Agathois rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Anduze SC 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Stade Balaruc Les Bains 0 0 0 0 0 0 0 0
4 La Clermontaise Football 0 0 0 0 0 0 0 0
5 AS Gignacois P 0 0 0 0 0 0 0 0
6 Gallia Club Lunel 0 0 0 0 0 0 0 0
7 Marvejols Sports 0 0 0 0 0 0 0 0
8 Mèze Stade FC P 0 0 0 0 0 0 0 0
9 AS Rousson P 0 0 0 0 0 0 0 0
10 GC Uchaud 0 0 0 0 0 0 0 0
11 ES Pays d'Uzès P 0 0 0 0 0 0 0 0
12 FC Val-de-Cèze P 0 0 0 0 0 0 0 0
  •      Promu en Régional 1
  •      Promu sous conditions[n 12]
Languedoc-Roussillon-Nord-Loc.png
City locator 5.svg
Anduze SC
City locator 5.svg
Stade Balaruc Les Bains
City locator 5.svg
La Clermontaise Football
City locator 5.svg
AS Gignacois
City locator 5.svg
Marvejols Sports
City locator 5.svg
Mèze Stade FC
City locator 5.svg
AS Rousson
City locator 5.svg
GC Uchaud
City locator 5.svg
FC Val-de-Cèze
Clubs évoluant dans le groupe Hérault-Gard-Lozère A.
Groupe Hérault-Gard-Lozère B[modifier | modifier le code]

Le groupe Hérault-Gard-Lozère B de DHR regroupe douze équipes issues des départements du Gard (6 équipes) et de l'Hérault (6). Aux onze équipes qui entament une nouvelle saison à ce niveau : le SO Aimargues, la réserve de l'Olympique d'Alès, le Stade Beaucairois, la réserve de l'AS Fabrègues, l'AS Atlas Paillade, le FC Petit Bard Montpellier, le Nîmes Chemin-Bas, le Nîmes Soleil-Levant, l'Olympique Saint-André, l'AEC Saint-Gilles et le PI Vendargues se joint l'Arceaux Montpellier 3e du district de l'Hérault.

Classement du groupe B de DHR 2016-2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 SO Aimargues 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Olympique d'Alès rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Stade Beaucairois 0 0 0 0 0 0 0 0
4 AS Fabrègues rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
5 Arceaux Montpellier P 0 0 0 0 0 0 0 0
6 AS Atlas Paillade 0 0 0 0 0 0 0 0
7 FC Petit Bard Montpellier 0 0 0 0 0 0 0 0
8 Nîmes Chemin-Bas 0 0 0 0 0 0 0 0
9 Nîmes Soleil-Levant 0 0 0 0 0 0 0 0
10 Olympique Saint-André 0 0 0 0 0 0 0 0
11 AEC Saint-Gilles 0 0 0 0 0 0 0 0
12 PI Vendargues 0 0 0 0 0 0 0 0
  •      Promu en Régional 1
  •      Promu sous conditions[n 12]
Languedoc-Roussillon-Nord-Loc.png
Montpellier :
Arceaux Montpellier
AS Atlas Paillade
FC Petit Bard Montpellier
City locator 5.svg
SO Aimargues
City locator 5.svg
AS Fabrègues rés.
City locator 5.svg
Montpellier
City locator 5.svg
Nîmes Chemin-Bas
City locator 5.svg
Nîmes Soleil-Levant
City locator 5.svg
Olympique Saint-André
City locator 5.svg
AEC Saint-Gilles
City locator 5.svg
PI Vendargues
Clubs évoluant dans le groupe Hérault-Gard-Lozère B.
Groupe Aude-Pyrénées-Orientales C[modifier | modifier le code]

Le groupe Aude-Pyrénées-Orientales C de DHR regroupe douze équipes issues des départements de l'Aude (8 équipes) et des Pyrénées-Orientales (5). Aux neuf équipes qui entament une nouvelle saison dans ce groupe : la réserve du FA Carcassonne, le CO Castelnaudary, le FC Corbières Méditérannée, le MJC Gruissan, l'UF Lezignanais, l'AS Perpignan Méditerranée, la réserve de l'OC Perpignan, le FC Stéphanois et le Trèbes FC se joignent le FC Laurentin, champion du district des Pyrénées-Orientales, le FC Briolet champion du district de l'Aude, ainsi que le PFC Bas Vernet et l'US Conquoise relégués de Division d'Honneur la saison précédente.

Classement du groupe C de DHR 2016-2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 AS Perpignan Méditerranée 0 0 0 0 0 0 0 0
2 FC Briolet P 0 0 0 0 0 0 0 0
3 FA Carcassonne rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
4 CO Castelnaudary 0 0 0 0 0 0 0 0
5 US Conquoise R 0 0 0 0 0 0 0 0
6 FC Corbières Méditérannée 0 0 0 0 0 0 0 0
7 MJC Gruissan 0 0 0 0 0 0 0 0
8 UF Lezignanais 0 0 0 0 0 0 0 0
9 PFC Bas Vernet R 0 0 0 0 0 0 0 0
10 OC Perpignan rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
11 FC Stéphanois 0 0 0 0 0 0 0 0
12 FC Laurentin P 0 0 0 0 0 0 0 0
13 Trèbes FC 0 0 0 0 0 0 0 0
  •      Promu au sein de la nouvelle DH
  •      Promu sous conditions[n 12]
  • R : Relégué de DH
  • P : Promu de district
Languedoc-Roussillon-Sud-Loc.png
City locator 5.svg
AS Perpignan Méditerranée
City locator 5.svg
OC Perpignan rés.
City locator 5.svg
US Conquoise
City locator 5.svg
CO Castelnaudary
City locator 5.svg
PFC Bas Vernet
City locator 5.svg
FC Briolet
City locator 5.svg
FC Corbières Méditérannée
City locator 5.svg
MJC Gruissan
City locator 5.svg
UF Lezignanais
City locator 5.svg
FC Laurentin
City locator 5.svg
FC Stéphanois
City locator 5.svg
Trèbes FC
Clubs évoluant dans le groupe Aude-Pyrénées-Orientales C.

Bilan Promotions/Relégations[modifier | modifier le code]

Le Règlement du Championnat de DHR à compter de la saison 2013-2014 voté par l’Assemblée Générale de la Ligue du 8 décembre 2012 prévoit que cette compétition comprennent 3 groupes de 12 clubs.

  • 1 groupe composé de 7 clubs appartenant au district de l’Aude et 5 clubs appartenant au district des Pyrénées-Orientales.
  • 2 groupes composés chacun de 6 clubs appartenant au district Gard-Lozère et 6 clubs au district de l’Hérault.

Les promotions et relégations à l'issue de la saison 2015-2016 sont présentées dans le tableau ci-dessous et sont fonction des districts d'appartenance des clubs :

Championnat de France Amateurs 2 ↔ Division d'Honneur
Remplacé Aucun Entré  Avenir Foot Lozère (Champion du Languedoc-Roussillon)
Division d'Honneur ↔ Division d'Honneur Régionale
Remplacé US Conquoise (12e de DH)
Remplacé FCP Grande-Motte Littoral (13e de DH)[n 13]
Remplacé PFC Bas Vernet (14e de DH)
Entré  CE Palavas (1er Groupe A)
Entré  FC Sète rés. (1er Groupe B)
Entré  Elne FC (1er Groupe C)
Entré  Castelnau-Le Crès FC (2e Groupe A)
Entré  AS Béziers rés. (2e Groupe B)
Division d'Honneur Régionale ↔ District
Remplacé Cabestany OC (11e Groupe C)
Remplacé AS Saint-Privat (12e Groupe A)
Remplacé EP Vergèze (12e Groupe B)
Remplacé FU Narbonne rés. (12e Groupe C)
Remplacé CA Poussan (13e Groupe B)
Entré  FC Briolet (Champion de l'Aude)
Entré  ES Pays d'Uzès (Champion du Gard-Lozère)
Entré  AS Gignacois (Champion de l'Hérault)
Entré  FC Laurentin (Champion des Pyrénées-Orientales)
Entré  AS Rousson (Vice-champion du Gard-Lozère)
Entré  Mèze Stade FC (Vice-champion de l'Hérault)
Entré  FC Val-de-Cèze (Troisième du championnat du Gard-Lozère)
Entré  Arceaux Montpellier (Troisième du championnat de l'Hérault)

Football féminin régional[modifier | modifier le code]

Deux divisions sont placées sous la responsabilité de la Ligue du Languedoc-Roussillon de football[15] :

  • la Division d'Honneur (Division 3, 1 groupe de 10 clubs) : Le vainqueur du championnat de Division d'Honneur accède à la Phase d'Accession Nationale face aux meilleures équipes des autres ligues alors que les deux derniers sont relégués en Division d'Honneur Régionale.
  • la Division d'Honneur Régionale (Division 4) : Les deux premiers clubs de Division d'Honneur Régionale accèdent à la Division d'Honneur. Il n'y a pas de relégation, les admissions à cette compétition se faisant sur inscription.

Il faut noter que le nombre de promotions/relégations dépend tout de même du nombre de clubs régionaux relégués depuis la Division 2. Lors de la saison 2016-2017, une équipe peut être relégué en Division d'Honneur.

Division d'Honneur féminine[modifier | modifier le code]

La Division d'Honneur féminine devait rassembler les dix meilleures équipes de la région :

  • le Montpellier ASPTT, champion de DH la saison passée ;
  • l'US Villeneuve-lès-Maguelone, deuxième du championnat de DH la saison passée ;
  • la réserve du FF Nîmes Métropole Gard, troisième du championnat de DH la saison passée ;
  • l'AS Frontignan AC, quatrième du championnat de DH la saison passée ;
  • l'AS Saint-Christol-lès-Alès, cinquième du championnat de DHR la saison passée ;
  • l'AS Lattoise, sixième du championnat de DH la saison passée ;
  • le Saint-Cyprien FA, septième du championnat de DH la saison passée ;
  • le FC Saint-Gervasy, huitième du championnat de DH la saison passée ;
  • le RC Lemasson Montpellier, premier du groupe A de DHR la saison passée ;
  • l'EF Perpignan, premier du groupe B de DHR la saison passée.
Classement de DH féminine 2016-2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Montpellier ASPTT 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Saint-Cyprien FA 0 0 0 0 0 0 0 0
3 AS Frontignan AC 0 0 0 0 0 0 0 0
4 AS Lattoise 0 0 0 0 0 0 0 0
5 RC Lemasson Montpellier P 0 0 0 0 0 0 0 0
6 FF Nîmes Métropole Gard rés. 0 0 0 0 0 0 0 0
7 EF Perpignan P 0 0 0 0 0 0 0 0
8 AS Saint-Christol-lès-Alès 0 0 0 0 0 0 0 0
9 FC Saint-Gervasy 0 0 0 0 0 0 0 0
10 US Villeneuve-lès-Maguelone 0 0 0 0 0 0 0 0
  •      Qualifié pour la PAN
  •      Relégué en Division d'Honneur Régionale
  • P : Promu de DHR
Languedoc-Roussillon region location map.svg
City locator 5.svg
Montpellier ASPTT
City locator 5.svg
US Villeneuve-lès-Maguelone
City locator 5.svg
Saint-Cyprien FA
City locator 5.svg
AS Saint-Christol-lès-Alès
City locator 5.svg
AS Lattoise
City locator 5.svg
FC Saint-Gervasy
City locator 5.svg
AS Frontignan AC
City locator 5.svg
EF Perpignan
City locator 5.svg
RC Lemasson Montpellier
Clubs évoluant en Division d'Honneur féminine.
Phase d'Accession Nationale 2015-2016

Conséquence de la réforme de l'organisation du football féminin, la Phase d'Accession Nationale qui a remplacé le Championnat Inter-Régional consiste en une série de barrage permettant de réduire le nombre de club de 24 à 6 (2 tours). Lors du premier tour, le représentant du Languedoc-Roussillon affronte celui d'Auvergne.

Date Tour Equipe Résultat Equipe
29/05/2016 1er tour aller Clermont Foot 2-1 Montpellier ASPTT
05/06/2016 1er tour retour Montpellier ASPTT 2-3 Clermont Foot

Division d'Honneur Régionale féminine[modifier | modifier le code]

Languedoc-Roussillon region location map.svg
City locator 5.svg
Montpellier ASPTT rés.
City locator 5.svg
FC Chusclan Laudun-l'Ardoise
City locator 5.svg
FC Milhaud
City locator 5.svg
Entente du Gardon
City locator 5.svg
US Trèfle
City locator 5.svg
FC Saint-Pargoirien
City locator 5.svg
Olympic Cuxac d'Aude
City locator 5.svg
FC Pollestres
City locator 5.svg
AS Béziers
City locator 5.svg
FF Bassin carcassonnais
City locator 5.svg
FC Solerien
City locator 5.svg
FC Lespignan Vendres
City locator 5.svg
ES Rochefort-Signargues
Clubs évoluant en DHR.

La Division d'Honneur Régionale féminine qui rassemble les autres équipes de la région souhaitant s'aligner à ce niveau. Lors de la saison 2016-2017 la DHR regroupera potentiellement treize équipes issues des départements du Gard (5 équipes), de l'Hérault (4), des Pyrénées-Orientales (2) et de l'Aude (2). L'AS Béziers, le FF Bassin carcassonnais, le FC Chusclan Laudun-l'Ardoise, le FC Milhaud, la réserve du Montpellier ASPTT, l'ES Rochefort-Signargues, l'Entente du Gardon, le FC Solerien, le FC Lespignan Vendres et l'US Trèfle sont les seules équipes ayant évolué dans ce championnat régional la saison passée.

Bilan Promotions/Relégations[modifier | modifier le code]

Les promotions et relégations à l'issue de la saison 2015-2016 sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Division 2 ↔ Division d'Honneur
Remplacé Aucun Entré  Aucun
Division d'Honneur ↔ Division d'Honneur Régionale
Remplacé ES Rochefort-Signargues (9e de DH)
Remplacé FU Narbonne (10e de DH)
Entré  RC Lemasson Montpellier (1er Groupe A)
Entré  EF Perpignan (1er Groupe B)

Compétitions des districts départementaux de la Ligue[modifier | modifier le code]

La LLR est composée de quatre districts calqués sur les départements de l'Aude, de l'Hérault, des Pyrénées-Orientales et sur le regroupement du Gard-Lozère.

La pyramide des compétitions de ces districts est la suivante :

Districts départementaux Division 8 Division 9 Division 10 Division 11 Division 12 Division 13
Aude Promotion Honneur 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Gard-Lozère Promotion Honneur A Promotion Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
2e Division Promotion
2e Division
Hérault Promotion Honneur A Promotion Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Pyrénées-Orientales Promotion Honneur A Promotion Honneur B 1re Division Promotion
1re Division
2e Division

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Évolution du nombre de licenciés de la Ligue[16]

Évolution du nombre de clubs de la Ligue[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Depuis 2010, le club sacré champion du Languedoc n'est plus celui qui remporte le championnat de Division d'Honneur, mais celui d’Élite régionale.
  2. L'équipe réserve de l'Olympique d'Alès en Cévennes a remporté trois des quatre titres du club.
  3. Un des trois titres du club a été remporté par l'UC Bagnols Jeunesse, un des deux clubs précédant la création du FC Bagnols-Pont.
  4. L'équipe réserve et la seconde équipe réserve du Montpellier Hérault SC ont remporté chacune respectivement quatre et un des cinq titres du club.
  5. L'équipe réserve du FC Sète a remporté quatre des cinq titres du club.
  6. L'équipe réserve du Perpignan FC a remporté un des deux titres du club.
  7. L'équipe réserve du Racing Club Olympique Agathois a remporté un des deux titres du club.
  8. L'équipe réserve du Nîmes Olympique a remporté les deux titres du club.
  9. L'équipe réserve du Montpellier HSC a remporté sept des douze titres du club.
  10. L'équipe réserve du Nîmes Métropole Gard a remporté les deux titres du club.
  11. Les 2e, 3e, 4e et 5e places peuvent être synonyme de montée au sein du nouveau CFA en fonction des résultats des clubs régionaux en CFA et CFA 2.
  12. a, b et c Les 3e et 4e places peuvent être synonyme de montée au sein de la nouvelle DH en fonction des résultats des clubs régionaux en CFA et CFA 2.
  13. Le FCP Grande-Motte Littoral cesse toute activité à l'issue de la saison, permettant à la réserve du RCO Agathois de se maintenir en Division d'Honneur Régionale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Les débuts du football à Montpellier (1905-1919), sur montpellierinteractif.com
  2. La longue marche du football français vers son unité, sur uneautrehistoiredufoot.blogs.lequipe.fr
  3. Le Football héraultais sur lelanguedocsportif.org.
  4. Les Années 1920 : La Ligue du Sud Est, sur montpellierinteractif.com
  5. La Ligue du Languedoc-Roussillon, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  6. a, b et c Des baraquements de l'armée à la "Maison du Football", sur languedoc-roussillon.fff.fr.
  7. a, b et c La mémoire du temps, sur languedoc-roussillon.fff.fr.
  8. a, b, c, d et e Statuts de la Ligue, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  9. Journal 47 du 6 juillet 2012, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  10. Site officiel de la Ligue sections championnats et coupes, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  11. Résultats des sélections séniors de la ligue, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  12. Résultats des sélections jeunes et féminines de la ligue, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  13. Palmarès de la Ligue LR, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  14. Règlements des championnats seniors, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  15. Règlements championnats féminins, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  16. Effectifs licenciés, sur languedoc-roussillon.fff.fr
  17. Effectifs en clubs, sur languedoc-roussillon.fff.fr

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ligue d'Auvergne de football Ligue Rhône-Alpes de football Rose des vents
Ligue de Midi-Pyrénées de football N Ligue de la Méditerranée de football
O    Ligue du Languedoc-Roussillon de football    E
S