Piscine olympique d'Antigone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Piscine olympique d'Antigone
Montpellier - Piscine Olympique d'Antigone (29875127695).jpg
Entrée de la piscine.
Généralités
Adresse
195, avenue Jacques-Cartier
34000 Montpellier
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
1996
Architecte
Coût de construction
19 818 372  HT[1]
23 782 046,40  TTC
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
15 000 m2
Tribunes
2 000
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Montpellier
voir sur la carte de Montpellier
Red pog.svg

La piscine olympique d'Antigone est un équipement sportif, situé dans le quartier d'Antigone à Montpellier, en France. Ouverte au public en 1996, elle est gérée par la communauté d'agglomération de Montpellier.

Description[modifier | modifier le code]

Représentant la plus grande piscine de la ville avec une surface de 15 000 m2, la piscine d'Antigone est un édifice reposant sur une structure d'acier avec des façades de verre dont l'ensemble est maintenu par des mâts de béton architectonique[2],[3].

L'originalité de la construction a permis de faire coexister sous le même toit le bassin de la piscine olympique pour les compétitions et la piscine destinée au grand public avec ses jeux aquatiques. Ce dernier possède la particularité technique d'avoir un plafond amovible qui est rétracté en période estivale[2].

L'ensemble est composé d'une piscine olympique, baptisé « Vénus », de 25 × 50 mètres pour une profondeur de 3 mètres, destiné à la natation sportive et aux compétitions de natation synchronisée[4], avec l'installation de gradins d'une capacité de 2 000 spectateurs[5], d'une piscine ludique, nommée « Aphrodite », de 25 × 12,5 mètres pour une profondeur d'1,2 mètre comprenant un toboggan et une rivière de nage à contre-courant, deux bains à remous juxtaposé au bassin « Aphrodite », un sauna, un gymnase, un bar-restaurant et des boutiques[2].

La piscine d'Antigone n'a pu recevoir l'homologation des caractéristiques d'Olympique pour quelques centimètres de longueur manquants dans le bassin de compétition[2].

Accès[modifier | modifier le code]

La piscine est ouverte 362 jours par an[6]. les horaires sont de h à 21 h 30 en semaine, de h à 19 h pour les week-ends et modulables suivant les particularités saisonnières et/ou évènementielles[6].

Située dans le quartier Antigone[2], l'entrée de la piscine est au Sud du bâtiment, avenue Jacques Cartier. Elle est entourée par la rue de l'Acropole (à l'Ouest), l'allée de Délos (au Nord) et la rue de Poséidon (à l'Est).

La piscine est desservie par la station « Place de l'Europe » (à l'Est) avec les lignes de tramways (M)  (1) et (4), et des bus (M)  (9) (16) et (M)[7],[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Conçu en 1993 par les architectes Ricardo Bofill[3], Gilles Cusy[9] et Michel Maraval (Cusy Maraval Architectes[10]) dont la construction des installations sportives est basée sur les recommandations du livre blanc rédigée par un des dirigeants de la section natation du Montpellier Université Club, Yves Jarrousse[4]. Elle ouvre ses portes en 1996[2].

La partie orientale du bâtiment accueille des activités sportives non aquatiques : le gymnase Olympie avec terrain de sport collectif en salle et une entreprise privée de musculation et de fitness.

La piscine d'Antigone a accueilli les championnats de France de natation en juillet 1996, avril 2009 et en , où ils furent qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Rio.

En 2009, Frédérick Bousquet sur 50 mètres et Alain Bernard sur 100 mètres (non homologué[11]) y battent les records du monde, avant la limitation des combinaisons l'année suivante. En plus de ces rencontres comptant pour le championnat élite, le Montpellier Water-Polo y a organisé des tours de qualification des coupes européennes.

En , durant quatre journées, les championnats de France de natation 25 m sont organisés pour la qualification aux championnats du Monde de Hangzhou (République populaire de Chine)[12].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Projet : Piscine Olympique d'Antigone, page 1/1, publié le sur le site du Réseau des maisons de l'architecture (consulté le ).
  2. a b c d e et f Notice de la Piscine Olympique d'Antigone, mise à jour le par monmix, sur le site pss-archi.eu (consulté le ).
  3. a et b [PDF] Fiche de la Piscine Olympique d'Antigone, page 1/1, publié sur le site du Réseau des maisons de l'architecture (consulté le ).
  4. a et b Alain Barrandon (dir.), « Piscine olympique d'Antigone : 15 ans et toujours unique ! », Harmonie, Montpellier, 3M, no 283,‎ , p. 22 et 23 / 48 (lire en ligne [PDF], consulté le 27 octobre 2020).
  5. [PDF] Odile Besème et Serena Palazzi, « Mois de l'architecture : Piscine d’Antigone » (version du 31 octobre 2018 sur l'Internet Archive), sur CAUE de l’Hérault, , page 14 / 16 (consulté le ).
  6. a et b Piscine Olympique d'Antigone à Montpellier, publié sur le site Montpellier Méditerranée Métropole (consulté le ).
  7. Loisirs : Piscine Olympique d'Antigone, publié sur le site herault-tourisme.com (consulté le ).
  8. Plan interactif du réseau de transport, publié sur le site des Transports de l'agglomération de Montpellier (consulté le )
  9. « Table ronde : Comment concilier architecture et arts urbains ? », publié le sur le site eterritoire.fr (consulté le ).
  10. Cusy Maraval Architectes, agence basée à Montpellier, publié sur le site pss-archi.eu (consulté le ).
  11. Cesar Cielo, empereur des bassins, publié le par Dino Di Meo, sur le site Libération (consulté le ).
  12. Championnats de France de natation 25 m, publié sur le site Montpellier Méditerranée Métropole (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :