Ligue de football d'Occitanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligue de football d'Occitanie
Image illustrative de l'article Ligue de football d'Occitanie

Sigle LFO
Sport(s) représenté(s) Football
Création
Président Maurice Martin
Siège 615, Av. Dr Jacques Fourcade
34000 Montpellier
Affiliation FFF
Site internet occitanie.fff.fr

La Ligue de football d'Occitanie est un organe fédéral dépendant de la Fédération française de football créé le et chargé d'organiser les compétitions de football au niveau de l'Occitanie.

Conséquence de la réforme territoriale des régions, le ministère de la Jeunesse et des Sports impose à la FFF de calquer l'échelon des Ligues de football sur celle des nouvelles régions. C'est ainsi que le 19 novembre 2016 la Ligue de Midi-Pyrénées absorbe la Ligue du Languedoc-Roussillon pour créer la Ligue de football d'Occitanie.

La LFO qui a son siège à Montpellier compte actuellement douze districts calqués sur les départements de l'Ariège, de l'Aude, de l'Aveyron, du Gard, du Gers, de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées, de l'Hérault, du Lot, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. Le président de la Ligue est Maurice Martin, qui a été élu lors de la première assemblée générale de la nouvelle ligue le 23 janvier 2017.

La principale compétition organisée par la Ligue à partir de la saison 2017-2018 sera le groupe Occitan de National 3 qui donne le droit à son vainqueur de participer au National 2 ainsi que les deux échelons régionaux du football amateur masculin. La Ligue s'occupe également d'organiser les premiers tours de la Coupe de France de football et de gérer le football féminin régional.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2016, suite à la réforme territoriale, la FFF sous la pression du gouvernement oblige la Ligue de Midi-Pyrénées à absorber la Ligue du Languedoc-Roussillon afin de calquer l'organisation du football amateurs sur les nouvelles régions administratives.

Après de nombreuses tractations entre les deux instances, la fusion est prononcée le 19 novembre 2016 à la suite des deux assemblées générales extraordinaires des deux anciennes ligues et donne ainsi naissance à la Ligue de football d'Occitanie. En attendant l'assemblée générale élective devant se tenir avant le 31 janvier 2017, c'est Michel Charrancon ancien président de la Ligue de Midi-Pyrénées qui prend la direction de la ligue durant la période de transition, Maurice Martin, ancien président de la Ligue du Languedoc-Roussillon est quant à lui président délégué. Cependant, le siège social de la Ligue est positionné à Montpellier[1].

Structures de la Ligue[modifier | modifier le code]

La Ligue de football d'Occitanie est régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901, par les lois et règlements en vigueur et par les statuts internes de celle-ci, mis en conformité avec les textes législatifs et réglementaires applicables, y compris ceux relatifs à l’organisation du sport en France[1].

Extrait des principaux statuts de la Ligue 

« Art. 8 — Objet
La Ligue assure la gestion du football sur le territoire.

Elle a plus particulièrement pour objet :
- d'organiser, de développer et de contrôler l'enseignement et la pratique du football, sous toutes ses formes, dans le Territoire ;
- de délivrer les titres régionaux et procéder aux sélections régionales ;
- de procéder à la délivrance des licences dans le Territoire ;
- de mettre en œuvre le projet de formation fédéral ;
- d'entretenir toutes relations utiles avec la FFF, les autres Ligues, les Districts, les groupements qui sont ou seront affiliés à la FFF, les pouvoirs publics et le mouvement sportif ;
- de défendre les intérêts moraux et matériels du football dans le Territoire ;
- et plus généralement, de prendre toute participation conforme à son objet statutaire.

La Ligue exerce son activité par tous moyens de nature à lui permettre de développer la pratique du football et d’encourager les clubs qui y contribuent, notamment par l’organisation d’épreuves dont elle fixe les modalités et les règlements.

La Ligue, en tant qu’organe déconcentré de la FFF chargé d’une mission de service public déléguée par l’Etat, défend les valeurs fondamentales de la République française. La Ligue applique les dispositions de l’article 1.1 des Statuts de la FFF sur le Territoire. »

— Statuts de la LFO[1].

« Art. 11 — Organes de la Ligue
La Ligue comprend les organes suivants qui contribuent à son administration et à son fonctionnement :
- L’Assemblée Générale ;
- Le Comité de Direction ;
- Le Bureau.

La Ligue est représentée par le Président ou le Président Délégué qui est membre du Comité de Direction.

La Ligue constitue :
- une commission de surveillance des opérations électorales ;
- une commission régionale de contrôle des clubs dont la composition et les attributions sont fixées par le règlement de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion ;
- toutes les commissions obligatoires ou utiles au fonctionnement de la Ligue. »

— Statuts de la LFO[1].

Comité de Direction[modifier | modifier le code]

Bureau directeur 2016-2017
Président : Maurice Martin
Président Délégué : Michel Charrançon
Secrétaire Général : Pierre Thévenin
Secrétaire Général Adjoint : Christophe Bourdin
Trésorier Général : Paul Bernard Soucasse
Trésorier Général Adjoint: Francis Andreu
Représentant des Districts : Francis Anjolras
Représentant des Districts : Raphaël Carrus
Représentant des Districts : René Latapie

Les pouvoirs de direction au sein de la Ligue sont exercés par un Comité de Direction dont les membres sont élus pour une durée de 4 ans par l’Assemblée Générale comme prévu à l’article 13 des statuts et qui expire au plus tard le 31 décembre qui suit les Jeux olympiques d'été[1].

Le Comité de Direction est composé de 33 membres[1] :

  • les 13 présidents de district élus par l’Assemblée Générale de ceux-ci (Membres de droit) ;
  • le représentant des clubs "nationaux" élus par ses pairs (Membre de droit) ;
  • seize membres n’appartenant pas au Comité de Direction d’un District ;
  • un arbitre ;
  • un éducateur ;
  • une femme ;
  • un médecin licencié.

Compétitions organisées[modifier | modifier le code]

La LFO organisera à compter de la saison 2018-2019 les compétitions entre clubs à l'échelon de l'Occitanie, quelle que soit la catégorie d'âge.

Lors des saisons de transition 2016-2017 et 2017-2018, les comités des anciennes ligues restent maître de leurs championnat respectifs.

Compétitions masculines
  • Coupe de France (tours régionaux)
  • National 3 (groupe Occitanie)
  • Régional 1 (3 groupes de 12 clubs)
  • Régional 2 (4 groupes de 12 clubs)
  • Régional 3 (8 groupes de 12 clubs)
  • Compétitions jeunes non définies
Compétitions féminines
  • Non définies
Autres types de compétitions
  • Non définies

Sélections et équipes de la Ligue[modifier | modifier le code]

Les ligues françaises de football ont le pouvoir de sélectionner des joueurs issus de leur championnats régionaux afin de créer une équipe régionale qui peut participer à des compétitions nationales et internationales.

Les clubs de la Ligue au niveau national[modifier | modifier le code]

Palmarès principal des clubs de la LFO[modifier | modifier le code]

Parmi les clubs de la LFO, seulement huit clubs ont déjà évolué en première division.

Si le FC Sète a remporté deux fois la compétition dans les années 1930, il a fallu attendre soixante-treize ans pour voir un club occitan lui succéder comme champion de France et la victoire du Montpellier HSC en 2012. Notons tout de même que ces deux clubs ont remporté deux coupes de France chacun, et sont les seuls clubs régionaux à avoir réussi cette performance avec le Toulouse FC (1937) aujourd'hui disparu.

Le Nîmes Olympique est le seul club régional à avoir remporté la coupe Charles Drago.

Parmi les quatre autres clubs passés par la première divisionn trois n'y sont pas restés longtemps : l'Olympique d'Alès pour six saisons, le SC Nîmois pour trois saisons et l'AS Béziers pour une seule saison, par contre le Toulouse FC s'est imposé depuis les années 1970 comme le club phare midi-pyrénéens.

FC Sète

Championnat de France (2) : 1934* et 1939*
Coupe de France (2) : 1930* et 1934*

Montpellier Hérault SC

Championnat de France (1) : 2012**
Coupe de France (2) : 1929* et 1990**

Toulouse FC (1937)

Coupe de France (1) : 1957***

Nîmes Olympique

Coupe Charles Drago (1) : 1956*

* Ces titres sont obtenus alors que les clubs sont affiliés à la Ligue du Sud-Est.
** Ces titres sont obtenus alors que les clubs sont affiliés à la Ligue du Languedoc-Roussillon.
*** Ces titres sont obtenus alors que les clubs sont affiliés à la Ligue de Midi-Pyrénées.

Clubs évoluant dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Clubs évoluant dans des divisions nationales.

Seulement neuf clubs de la région évoluent à un niveau national lors de la saison 2017-2018 :

Le Montpellier HSC et le Toulouse FC, qui évoluent en Ligue 1 respectivement pour la neuvième et la quinzième saison consécutive, après avoir terminé aux 15e et 13e places du classement la saison passée.

Le Nîmes Olympique, qui entame sa sixième saison consécutive en Ligue 2 après avoir terminé à la 6e place du classement la saison passée.

L'AS Béziers qui joue pour la troisième saison consécutive en National 1 après avoir fini à la 8e place du classement la saison passée et qui est rejoint par le Rodez AF qui a terminé premier de son groupe de CFA.

Le Tarbes PF, le FC Sète, l'US Colomiers et l'ES Paulhan-Pézenas qui entament respectivement leurs septième, quatrième, troisième et deuxième saisons consécutives en National 2.

Football féminin national[modifier | modifier le code]

Clubs féminins évoluant dans des divisions nationales.

Seulement huit clubs féminins de la LFO ont déjà atteint un niveau national, Division 1 ou Division 2, depuis leur création en 1974 :

Le Montpellier HSC qui évolue lors de la saison 2017-2018, en Division 1 et qui possède déjà de nombreux titres nationaux ainsi que deux participations à la Ligue des champions féminine de l'UEFA. Le Rodez AF et l'ASPTT Albi qui évoluent actuellement en Division 1 respectivement pour leur huitième et quatrième saison consécutive à ce niveau.

Le FF Nîmes Métropole Gard qui évolue lors de la saison 2017-2018, en Division 2 pour la seconde saison consécutive à ce niveau. Le Toulouse FC qui entame sa quatrième saison en Division 2, mais qui a déjà connu l'élite nationale de nombreuses saisons et remporté de nombreux titres nationaux ainsi que deux participations à la Ligue des champions féminine de l'UEFA. Le Montauban FC qui évolue pour la première fois de son histoire en Division 2 lors de la saison 2017-2018.

L'AS Muretaine qui évolue aujourd'hui en division régionale a également connu la première et la deuxième division.

L'ES Port-la-Nouvelle qui a évolué une saison en première division lors du Championnat de France 1986-1987 et l'ES Saint-Simon qui à évolué dix saisons en première division sous le nom de Toulouse Olympique Mirail et dont les sections féminines n'existent plus aujourd'hui.

Palmarès national des clubs régionaux

Toulouse FC
Championnat de France (4) : 1999**, 2000**, 2001** et 2002**
Challenge de France (1) : 2002**

Montpellier HSC
Championnat de France (2) : 2004* et 2005*
Challenge de France/Coupe de France (3) : 2006*, 2007* et 2009*

* Ces titres sont obtenus alors que le club est affilié à la Ligue du Languedoc-Roussillon.
** Ces titres sont obtenus alors que les clubs sont affiliés à la Ligue de Midi-Pyrénées.

Football des jeunes national[modifier | modifier le code]

Equipes de jeunes évoluant au niveau national
Championnat National U19

Cinq équipes régionales participent au Championnat National U19 lors de la saison 2017-2018, il s'agit du Montpellier HSC, du Toulouse FC, du Nîmes Olympique, de l'US Colomiers et du Castelnau Le Crès FC.

Championnat National U17

Cinq équipes régionales participent au Championnat National U17 lors de la saison 2017-2018, il s'agit du Montpellier HSC, du Toulouse FC, du Nîmes Olympique, du Balma SC et de l'AS Lattoise.

Challenge National U19

Cinq équipes régionales participent au Challenge National U19 lors de la saison 2017-2018, il s'agit des équipes appartenant aux clubs évoluant en première et seconde division, le FF Nîmes Metropole Gard, le Montpellier HSC, l'ASPTT Albi, le Rodez AF et le Toulouse FC.

Palmarès national des équipes de jeunes régionales

Montpellier HSC
Coupe Gambardella (3) : 1996*, 2009*, 2017
Championnat de France cadets (1) : 1990*

Nîmes Olympique
Coupe Gambardella (4) : 1961**, 1966**, 1969**, 1977**
Championnat de France cadets (1) : 1975**, 1982*

Montpellier HSC (féminines)
Challenge national féminin U19[2] (3) : 2011*, 2012* et 2013*

* Ces titres sont obtenus alors que le club est affilié à la Ligue du Languedoc-Roussillon.
** Ces titres sont obtenus alors que le club est affilié à la Ligue du Sud-Est.

Les clubs de la Ligue au niveau régional[modifier | modifier le code]

Palmarès des compétitions régionales[modifier | modifier le code]

Le tableau des compétions organisées par la Ligue n'étant pas encore connu, les palmarès ne sont pas clairement définis.

Palmarès des principales compétitions masculine de la Ligue
Saison Groupe Occitanie
de National 3
Régional 1 Régional 2 Régional 3 Coupe d'Occitanie
2017-2018 0 Non organisées lors de cette saison
2018-2019 0
Palmarès des principales compétitions féminine de la Ligue
Saison Régional 1 Régional 2 Coupe d'Occitanie
2017-2018 Non organisées lors de cette saison
2018-2019 0
Nombre de victoires par club masculin
Club Champ. Coup.
0
Nombre de victoires par club féminin
Club Champ. Coup.
0
Bilan par département
Département Champ. Coup. Champ. Fém. Coup. Fém.
Ariège 0 0 0 0
Aude 0 0 0 0
Aveyron 0 0 0 0
Gard 0 0 0 0
Gers 0 0 0 0
Haute-Garonne 0 0 0 0
Hautes-Pyrénées 0 0 0 0
Hérault 0 0 0 0
Lozère 0 0 0 0
Pyrénées-Orientales 0 0 0 0
Tarn 0 0 0 0
Tarn-et-Garonne 0 0 0 0

Clubs évoluant dans les divisions régionales[modifier | modifier le code]

Lors de la saison de transition (2016-2017) durant laquelle la Ligue de Midi-Pyrénées a absorbé la Ligue du Languedoc-Roussillon, ainsi que lors de la saison suivante (2017-2018), les compétitions en cours restent sous la responsabilités des comités encore liés aux anciennes ligues.

Quatre divisions seront placées sous la responsabilité de la Ligue de football d'Occitanie[3] :

  • le groupe occitanie de National 3 (Division 5, 1 groupe de 14 clubs) : Le vainqueur du championnat occitan accède au National 2 (Division 4), alors que les trois moins bonnes équipes sont relégués en Régional 1 (Division 6).
  • le Régional 1 (Division 6, 3 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède au groupe occitanie de National 3 (Division 5) alors que les deux moins bonnes équipes sont relégués en Régional 2 (Division 7).
  • le Régional 2 (Division 7, 4 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède au Régional 1 (Division 6) ainsi que les deux meilleurs deuxièmes alors que les deux moins bonnes équipes sont relégués en Régional 3 (Division 8).
  • le Régional 3 (Division 8, 8 groupes de 12 clubs) : Dans chaque groupe, le vainqueur accède au Régional 2 (Division 7) alors que les deux moins bonnes équipes sont relégués en Départemental 1 (Division 9).
  • les seize équipes promues depuis les divisions départementales sont les deux meilleures équipes des districts de Haute-Garonne, de l'Hérault, de l'inter-district Gard-Lozère et de l'Aveyron, et les meilleures équipes des huit autres districts.
Répartition des clubs Languedocien et Midi-Pyrénéens dans les nouvelles divisions
Midi-Pyrénées >>> Occitanie <<< Languedoc-Roussillon
2 à 4 clubs évoluant en CFA 2
0 à 1 relégué de CFA
1 à 4 Promu de DH
National 3 (2017-2018)
(1 groupe de 14 clubs)
3 à 5 clubs évoluant en CFA 2
0 à 2 relégué de CFA
1 à 4 Promu en DH
11 ou 12 clubs de DH
0 à 3 relégué de N3
7 promus de DHR
Régional 1 (2018-2019)
(3 groupes de 12 clubs)
11 ou 12 clubs de DH
0 à 3 relégué de N3
3 promus de DHR
14 clubs de DHR
1 relégué de DH
9 promus de PH
Régional 2 (2018-2019)
(4 groupes de 12 clubs)
19 clubs de DHR
1 relégué de DH
4 promus de PHA (Districts)
35 clubs de PH
3 relégué de DHR
25 promu de PL
9 promus d'Excellence (Districts)
Régional 3 (2018-2019)
(8 groupes de 12 clubs)
14 clubs relégués de DHR
10 promus de PHA (Districts)
(3GL-3H-2A-2PO)

Clubs évoluant en groupe occitanie de National 3[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2017-2018, quatorze équipes évolueront au sein du groupe occitanie de National 3 : deux équipes gardoises, l'Olympique d'Alès et l'équipe réserve du Nîmes Olympique, deux équipes héraultaises, l'AS Fabrègues et le RCO Agathois, une équipe lozérienne, l'Avenir Foot Lozère et quatre équipes haute-garonnaise, le Balma SC, l'US Castanéenne, le Rodéo FC et l'équipe réserve du Toulouse FC, qui entameront toutes une nouvelle saison à ce niveau.

Elles sont rejointes par une équipe héraultaises, l'équipe réserve du Montpellier HSC, relégué depuis le niveau supérieur, ainsi que par les deux meilleures équipes des Divisions d'Honneur Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, une équipe pyrénéennes, le Canet Roussillon FC, championne du Languedoc-Roussillon, une équipe audoise, le FU Narbonne, sa dauphine, une équipe haute-garonnaise, le Blagnac FC, championne de Midi-Pyrénées et une équipe ariègoise, le Luzenac AP , sa dauphine.

Classement du Groupe Occitanie de National 3 2017-2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Toulouse FC rés. 14 6 4 2 0 11 3 +8
2 Canet Roussillon FC P 12 6 3 3 0 7 2 +5
3 AS Fabrègues 12 6 4 0 2 8 4 +4
4 Montpellier HSC rés. R 10 6 2 4 0 11 6 +5
5 Balma SC 9 6 2 3 1 10 9 +1
6 Nîmes Olympique rés. 8 6 2 2 2 7 5 +2
7 Rodéo FC 8 6 2 2 2 10 8 +2
8 Avenir Foot Lozère 7 6 1 4 1 6 6 0
9 Olympique d'Alès 7 6 2 1 3 6 7 -1
10 RCO Agathois 7 6 2 1 3 7 10 -3
11 FU Narbonne P 6 6 1 3 2 7 13 -6
12 Blagnac FC P 5 6 1 2 3 3 7 -4
13 Luzenac AP P 4 6 1 1 4 1 5 -4
14 US Castanéenne 2 6 0 2 4 2 11 -9
  •      Promu en National 2
  •      Relégué sous conditions[n 1].
  •      Relégué en Régional 1
  • R : Relégué de CFA
  • P : Promu de DH

Football féminin régional[modifier | modifier le code]

Les divisions sont placées sous la responsabilité des comités de la Ligue du Languedoc-Roussillon de football de la Ligue de Midi-Pyrénées de football.

Compétitions des districts départementaux de la Ligue[modifier | modifier le code]

La LFO est composée de treize districts calqués sur les départements de l'Ariège, de l'Aude, de l'Aveyron, du Gard, du Gers, de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées, de l'Hérault, du Lot, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

La pyramide des compétitions de ces districts à partir de 2017-2018 est la suivante.

Football masculin
Districts départementaux Division 9 Division 10 Division 11 Division 12 Division 13 Division 14
Ariège Excellence 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Aude Départemental 1 Départemental 2 Départemental 3 Départemental 4 Départemental 5
Aveyron Excellence 1re Division Promotion
1re Division
2e Division 3e Division
Gard Départemental 1 Départemental 2 Départemental 3 Départemental 4 Départemental 5
Lozère Départemental 3 Départemental 4 Départemental 5
Gers Excellence Promotion
Excellence
1re Division
Haute-Garonne Excellence 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Hautes-Pyrénées Excellence 1re Division Promotion
1re Division
Hérault Départemental 1 Départemental 2 Départemental 3 Départemental 4 Départemental 5
Lot Excellence Promotion
Excellence
1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Pyrénées-Orientales Départemental 1 Départemental 2 Départemental 3 Départemental 4
Tarn Excellence 1re Division Promotion
1re Division
2e Division
Tarn-et-Garonne Excellence Promotion
Excellence
1re Division 2e Division
Football féminin
Districts départementaux Division 5 Division 6 Division 7 Division 8 Division 9 Division 10
Ariège
Aude Promotion Honneur 1
Aveyron Excellence Honneur
Gard
Gers
Haute-Garonne Féminine Foot
Hautes-Pyrénées
Hérault
Lot District
Lozère Féminine Lozère
Pyrénées-Orientales
Tarn
Tarn-et-Garonne

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les 10e ou 11e places peuvent être synonyme de relégation en Ligues régionales en fonction des résultats des clubs issue de la région Occitanie en National 2.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Statuts de la Ligue de Football d'Occitanie, sur occitanie.fff.fr
  2. « Challenge National Féminin U19 », sur fff.fr (consulté le 30 août 2011)
  3. Comité directeur - Réunion du samedi 1er avril 2017, sur languedoc-roussillon.fff.fr

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de football Rose des vents
Ligue de football Nouvelle-Aquitaine N Ligue de la Méditerranée de football
O    Ligue de football d'Occitanie    E
S