Union sportive Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
US Saint-Malo
Logo du US Saint-Malo
Généralités
Nom complet Union sportive Saint-Malo
Surnoms Les Diables Noirs
Noms précédents US saint-Servannaise et malouine
Fondation 1901
Statut professionnel 1933-1935
Couleurs Noir et jaune
Stade Stade de Marville
(2 350 places)
Siège Avenue de Marville
35400 Saint-Malo
Championnat actuel National 2
Président Yves Fantou
Entraîneur Gwen Corbin
Site web ussm.fr
Palmarès principal
National[1] Aucun

Maillots

Kit left arm.png
Kit body leeds1112a.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm bvb1011h.png
Kit body bvb1011h.png
Kit right arm bvb1011h.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm.png
Kit body aberdeen1011a.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
National 2 2021-2022
0
Voir l’image vierge
Localisation de Saint-Malo.

L'Union sportive de Saint-Malo (USSM) est un club de football français basé à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), créé en 1901.

L'équipe première, entraînée par Gwen Corbin, évolue en National 2. Elle joue à domicile au stade de Marville à Saint-Malo.

Historique[modifier | modifier le code]

La création du club en 1902[modifier | modifier le code]

Tout à la fin du XIXe siècle, des travailleurs anglais des compagnies maritimes et commerciales de Saint-Malo montent un collège non loin des plages de Saint-Servan. Les jeunes collégiens anglais pratiquent sur les places de la ville un jeu singulier qu'ils baptisent le dribbling game[2].

L'Union sportive Saint-Malo est créée par John Spruyt de Bay, un ancien joueur du Blackpool Football Club. C'est ainsi que le club porte les couleurs noir et or qui sont celles du club anglais. Au début l'USSM porte alors le nom de US Servannaise et Malouine mais aussi Saint-Servan athlétique association et Équipe anglaise de Saint-Servan du fait d'un nombre important de licenciés britanniques. Parmi ses joueurs se trouvaient De Bay père et fils qui ont porté les couleurs de leur rival de l'époque, les Bretons de Rennes, club universitaire ancêtre du Stade rennais.

De 1903 à 1914[modifier | modifier le code]

L'US Servannaise et Malouine participe au premier championnat de Bretagne. Elle remporte son premier titre sur une histoire peu commune. Lors de la dernière journée de la saison 1904-1905 alors qu'ils sont à égalité de point avec le Stade rennais, ils jouent leur dernier match contre le Stade vannetais qui se termine par un match nul mais les Vannetais refusent de jouer la prolongation obligatoire de quinze minutes ce qui permet à l'USSM de prendre les deux points et de terminer premier.

La saison suivante, l'USSM est suspendue à un match de la fin et termine dernière du championnat. C'est le Stade rennais qui finit premier. Le , l'USSM dépose un appel et déclare que le titre doit être rejoué. Devant le refus du Stade rennais de rejouer, le titre est donné à l'USSM. Lors de la saison 1906-1907, l'USSM domine haut la main le championnat au point de ne pas jouer la dernière journée contre le Stade rennais et déclare forfait mais termine avec un point d'avance sur eux.

Ensuite l'USSM termine deux années de suite en seconde position mais avec une bonne équipe tout de même composée d'un certain Ernest Guéguen qui sera le seul joueur de l'USSM à avoir porté le maillot de l'équipe de France Lors des autres saisons, 1909-1910, 1910-1911, 1911-1912, 1912-1913, 1913-1914, l'USSM termine premier et montre sa suprématie dans ce championnat.

De 1914 à 2005[modifier | modifier le code]

L'USSM est l'un des deux clubs pionniers du professionnalisme en Bretagne et participe au premier championnat de deuxième division en 1933-1934 (année de création de la D2).

En 1945, le club de l'US Servannaise et Malouine — qui n'a aucun lien avec le club de la JA Saint-Servan (fondé en 1904) — change de nom et devient l'US Saint-Malo.

Depuis 2005[modifier | modifier le code]

En 2009, l'USSM rejoint le niveau national le CFA2, elle termine 10e. Le club évolue pour la saison 2008-2009 en division d'honneur de la ligue de Bretagne (6e division française). Premier à la fin de cette saison, l'USSM rejoint le championnat de France de football de National 3 (CFA2) quatre saisons après l'avoir quitté.

Lors de la saison sportive 2010/2011, Laurent Lesgent est l'entraîneur de l'USSM pour la dernière année en CFA 2, après 5 ans passés à la tête de l'équipe fanion (période ponctuée par la remontée de la DSE vers la CFA 2).

En effet, le , le comité directeur de l'USSM s'est réuni pour prendre acte de la non-reconduction du contrat d'entraîneur général de Laurent Lesgent à partir du début de la saison sportive 2011/2012. Il est remplacé en par Pierre-Yves David qui entraînait le FC Chartres les deux saisons précédentes.

En 2012, le club monte en championnat de France de football de National 2 (CFA). Lors de la saison 2013-2014, le club malouin rate la montée en National au profit de l'US Avranches, après avoir été en tête du championnat pendant une bonne partie de celui-ci.

Au cours de la saison 2015-2016, le club réalise un parcours remarquable en Coupe de France en atteignant les huitièmes de finale, 92 ans après les quarts de finale de 1924, la meilleure performance de son histoire.

Résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de l'US Saint-Malo
Compétitions nationales Compétitions régionales

Meilleurs résultats en Coupe[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Károly Sós a porté le maillot de l'USS de 1933 à 1935.

Structures sportives[modifier | modifier le code]

La tribune d'honneur du stade de Marville.

Le stade doit son nom à l'adresse où il se trouve : avenue de Marville. Il est composé d'un terrain d'honneur qui a été construit en 1999 et d'une grande tribune. Elle a une capacité total de 2 500 spectateurs. La commission nationale des terrains de la Fédération française de football (FFF) a attribué le niveau de classification 3, ce qui lui permet d'accueillir désormais des rencontres de CFA. L'ancien terrain d'honneur est devenu depuis un terrain annexe.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Leveillé, Saint-Malo : le siècle "Noir et Or", , 168 p. (BNF 37713832).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Georges Cadiou: " La Grande Histoire du football en Bretagne " (Liv’Editions, Le Faouët, 1998)

Liens externes[modifier | modifier le code]