Met Gala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Met Gala
Logo de l'organisation
Metropolitan Museum of Art, endroit où se déroule le Met Gala
Situation
Création 1948
Ancien nom Met Ball
Siège Metropolitan Museum of Art
Langue anglais

Site web site officiel

Le Met Gala, anciennement appelé « Costume Institute Gala » et également connu sous le nom de « Met Ball » (le bal du Met), est un gala annuel de collecte de fonds au profit du Anna Wintour Costume Center (en) du Metropolitan Museum of Art (Met) de New York. Il marque l'inauguration de l'exposition de mode annuelle de l'Institut du costume[1]. Chaque année, l’événement célèbre le thème de l’exposition de l’Institut du costume de cette année qui donne le ton à la tenue de soirée, car les invités doivent choisir leur tenue en fonction du thème de l’exposition.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Met Gala a été créé en 1948 par Eleanor Lambert, une journaliste de mode renommée, dans le but de collecter des fonds pour l'Institut du costume, nouvellement fondé, et d'inaugurer son exposition annuelle. Le premier gala était un dîner de minuit et les tickets coûtaient cinquante dollars[2]. Même si Eleanor l’a surnommée la soirée de l'année, pendant les premières décennies de son existence, le gala n’était qu’un des nombreux avantages annuels offerts aux institutions caritatives de New York. En conséquence, les participants aux premiers galas étaient presque tous des membres de la haute société new-yorkaise ou de l'industrie de la mode. De 1948 à 1971, l’événement s’est déroulé dans des salles telles que le Waldorf-Astoria, Central Park et la Rainbow Room[3].

Lorsque Diana Vreeland, ancienne rédactrice en chef de Vogue, est devenue conseillère spéciale auprès du Costume Institute en 1972, le gala a commencé à évoluer pour devenir une affaire plus prestigieuse, même si elle était toujours destinée à la société[4]. L'événement a commencé à devenir plus axé sur les célébrités avec des participants comme Andy Warhol, Diana Ross et Cher[5]. C'est pendant les années de Diana Vreeland, que le gala a eu lieu pour la première fois au Met et que les thèmes du gala ont été introduits[5]. À la mort de Diana Vreeland en 1989, le Met Gala était bien connu comme un événement de luxe à succès et était considéré comme le joyau de la couronne sociale de la ville de New York[6],[5].

Détails[modifier | modifier le code]

Le gala de l'Institut est un avantage majeur pour la collecte de fonds qui sert de célébration d'ouverture pour l'exposition de mode annuelle[7],[8]. Après l'événement, l'exposition dure plusieurs mois. L'exposition de 2014 était prévue du 8 mai au 10 août 2014[9]. Le gala est considéré comme l’un des événements sociaux les plus exclusifs de New York et l’une des plus grandes soirées de collecte de fonds de la ville : 9 millions de dollars ont été collectés en 2013 et un record de 12 millions de dollars l’année suivante[10],[11],[12]. C'est l'une des sources de financement les plus remarquables de l'institut[13]. Cette affaire, à laquelle participent des personnalités du monde de l'art, de la mode, de la haute société, du cinéma et de la musique, se tient au Met depuis 1948 et est considéré comme l'événement le plus important de l'industrie de la mode[8],[14],[15],[16],[17],[18]. Les personnalités sur le tapis rouge sont largement photographiés, commentés, critiqués et imités[19],[20],[21],[22]. Le musée est fermé au grand public le premier lundi de mai en raison du gala[23].

Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue et présidente de l'événement depuis 1995 (à l'exception de 1996 et 1998), supervise à la fois le comité des avantages sociaux et la liste des invités, assistée par des membres du personnel de Vogue[1],[15]. Selon Cathy Horyn du New York Times, ce rassemblement rivalise avec la soirée des Oscars organisée par Vanity Fair sur la côte ouest, qui aurait plus de pouvoir de star mais moins de panache à la mode[24]. En 2014, les tickets individuels coûtaient 30 000 dollars pour les personnes ne figurant pas sur la liste officielle des invités pour accroître l'exclusivité de l'événement[25],[15],[26]. La liste annuelle des invités ne comprend que 650 à 700 personnes[27],[28].

Thèmes[modifier | modifier le code]

Chaque année, l’événement a un thème et comprend un cocktail et un dîner officiel[29],[30]. À l'heure du cocktail, les invités arrivent pour parcourir le tapis rouge, visiter l'exposition thématique, puis s'installent pour le dîner qui offre des divertissement présentés par certains des artistes les plus en vue de la journée[28]. Le thème donne le ton pour l'exposition annuelle mais aussi pour les invités qui s'habillent dans le style annoncé, parfois de façons extravagantes, ce qui est à la source d'une compétition intense parmi les plus grands stylistes[31],[32].

Année Thème Dates des expositions
1971-1972 Image de mode (Fashion Plate) oct. 1971 à janvier 1972
1972 Vêtements sans couture (Untailored Garments) janvier 1972 à juillet 1972
1973 Le monde de Balenciaga (The World of Balenciaga) mars 1973 à sept. 1973
1974-1975 Design romantique et glamour d'Hollywood (Romantic & Glamourous Hollywood Design) nov. 1974 à août 1975
1975-1976 Femmes américaines de style (American Women of Style) déc. 1975 à août 1976
1976-1977 La splendeur du costume russe (Glory of Russian Costume) déc. 1976 à août 1977
1977-1978 Vanity Fair : un trésor (Vanity Fair : A treasure trove) déc. 1977 à sept. 1978
1978-1979 Diaghilev : costumes et design des ballets russes (Diaghilev : Costumes & design of Ballets Russes) nov. 1978 à juin 1979
1979-1980 Mode de l'ère Habsburg : Autriche-Hongrie (Fashions of Habsburg era : Austria-Hungary) déc. 1979 à juin 1980
1980-1981 Dragon de Manchourie : costume de Chine et dynastie Qing (Manchu dragons : Costumes of China and Chi'ng dynastie) déc. 1980 à août 1981
1981-1982 Femmes du XVIIIe siècle (Eighteenth-Century women) déc. 1981 à sept. 1982
1982-1983 La Belle Époque déc. 1982 à sept. 1983
1983-1984 Yves Saint Laurent : 25 ans de design (Yves Saint Laurent : 25 years of Design) déc. 1983 à sept. 1984
1984-1985 L'homme et le cheval (Man and the Horse) déc. 1984 à sept. 1985
1985-1986 Costume de l'Inde royale (Costume of Royal India) déc. 1985 à août 1986
1986-1987 Danse (Dance) déc. 1986 à sept. 1987
1987-1988 En style : célébrations de 50 ans à l'Institut du costume (InStyle : Celebrations of 50 years of Costume Institute) nov. 1987 à avril 1988
1988-1989 De Reines à Impératrice : robes victoriennes 1837-1877 (From Queen to Empress : Victorian Dress 1837-1877)[33] déc. 1988 à avril 1989
1989-1990 Ère de Napoléon : costumes de la Révolution à l'Empire (The Age of Napoleon : Costume from Revolution to Empire) déc. 1989 à avril 1990
1990-1991 La survie de la haute couture (Survival of Haute-Couture) déc. 1990 à avril 1991
1991-1992 Pas d'exposition mais le gala a eu lieu -
1992-1993 Mode et histoire : dialogue (Fashion and history : a dialogue) déc. 1992 à mars 1993
1993-1994 Diana Vreeland : un style démesuré (Diana Vreeland : Immoderate style) déc. 1993 à mars 1994
1994-1995 Orientalisme : visions de l'Est des robes occidentales (Orientalism : Visions of the East of western dress) déc. 1994 à mars 1995
1995-1996 Haute couture déc. 1995 à mars 1996
1996-1997 Christian Dior déc. 1996 à mars 1997
1997-1998 Gianni Versace déc. 1997 à mars 1998
1998-1999 Le cubisme et la mode (Cubism and fashion) 10 déc. 1998 au 14 mars 1999
1999-2000 Style Rock (Rock Style) 9 déc. 1999 au 19 mars 2000
2000-2001 Pas d'exposition mais le gala a eu lieu -
2001 Jacqueline Kennedy : les années Maison-Blanche (Jacqueline Kennedy : The White House Years) 1er mai au 29 juillet 2001
2001-2002 Pas d'exposition mais le gala a eu lieu -
2003 Déesse : le mode classique (Goddess : The Classical Mode) 1er mai au 3 août 2003
2004 Liaisons dangereuses : mode et mobilier au XVIIIe siècle (Dangerous Liaisons : Fashion and Furniture in the 18th Century) 2 avril au 8 août 2004
2005 Maison Chanel (House of Chanel) 5 mai au 7 août 2005
2006 AngloMania : tradition et transgression de la mode britannique (AngloMania : Tradition & trangression of British fashion) 3 mai au 6 sept. 2006
2007 Poiret : Roi de la mode (Poiret : King of Fashion) 9 mai au 5 août 2007
2008 Super Héros : mode et fantaisie (Superheroes : Fashion and Fantasy) 7 mai au 1er sept. 2008
2009 De mannequin à muse : incarnation de la mode (The Models as Muse : Embodying fashion) 6 mai au 9 août 2009
2010 Femmes américaines : façonner une identité nationale (American Women : Fashioning a national identity) 5 mai au 10 août 2010
2011 Alexander McQueen : beauté sauvage (Alexander McQueen : Savage Beauty) 4 mai au 7 août 2011
2012 Schiaparelli & Prada : conversations impossibles (Schiaparelli & Prada : Impossible Conversations) 10 mai au 19 août 2012
2013 Punk : chaos dans la couture (Punk: Chaos to Couture) 9 mai au 14 août 2013
2014 Charles James : au-delà de la mode (Charles James : Beyond fashion) 8 mai au 10 août 2014
2015 Chine : à travers le miroir (China : Through the looking glass) 7 mai au 7 sept. 2015
2016 Manus x Machina : la mode à l'ère de la technologie (Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology)[34] 5 mai au 5 sept. 2016
2017 Rei Kawakubo et Comme des Garçons : l'art de l'entre-deux (Rei Kawakubo & Comme des Garçons : Art of the in-between) 4 mai au 4 sept. 2017
2018 Corps angéliques : mode et imagination catholique (Heavenly Bodies : Fashion & Catholic imagination) 10 mai au 8 oct. 2018
2019 Camp : notes de mode (Camp : notes on Fashion)[35],[36] 9 mai au 9 sept. 2019

Galerie[modifier | modifier le code]

Documentaire et selfies[modifier | modifier le code]

Le gala de 2015 et son thème « La Chine à travers le miroir » ont fait l'objet d'un documentaire, Le premier lundi de mai, réalisé par Andrew Rossi[37]. 225 photographes, reporters et participants ont commenté l'événement pour le documentaire[38]. Il a été interdit à tous les autres participants d'utiliser les réseaux sociaux lors de l'événement[39]. Les invités ont été informés de la restriction des selfies et des réseaux sociaux dans l'enceinte du gala[40]. L'ordonnance de non-selfie a été étendue aux éditions suivantes du Met Gala.

Co-présidents et présidents honoraires[modifier | modifier le code]

Outre son rôle de président du gala, Anna Wintour s'entoure de co-présidents et de présidents honoraires différents chaque année. La liste des co-présidents et des présidents honoraires comprend:

Date du gala Co-présidents Présidents d'honneur
4 décembre 1995 Annette de la Renta, Clarissa Bronfman[41] Karl Lagerfeld, Gianni Versace
7 décembre 1998 Miuccia Prada, Paula Cussi, Pia Getty Aucun
6 décembre 1999 Tommy Hilfiger, Aerin Lauder Aucun
23 avril 2001 Christina et Lindsay Owen-Jones, Annette et Oscar de la Renta, Carolina Herrera Caroline Kennedy et Edwin A. Schlossberg
28 avril 2003 Tom Ford, Nicole Kidman Aucun
26 avril 2004 Aucun Jacob Rothschild, Jayne Wrightsman
2 mai 2005 Karl Lagerfeld, Nicole Kidman Caroline, princesse de Hanovre
1er mai 2006 Christopher Bailey, Sienna Miller Rose Marie Bravo, le duc de Devonshire
7 mai 2007 Cate Blanchett, Nicolas Ghesquière François-Henri Pinault
5 mai 2008 George Clooney, Julia Roberts Giorgio Armani
4 mai 2009 Kate Moss, Justin Timberlake Marc Jacobs
3 mai 2010 Oprah Winfrey, Patrick Robinson[42] Aucun
2 mai 2011 Colin Firth, Stella McCartney François-Henri Pinault et Salma Hayek
7 mai 2012 Carey Mulligan, Miuccia Prada Jeff Bezos
6 mai 2013 Rooney Mara, Lauren Saint-Domingue, Riccardo Tisci[43] Beyoncé [43]
5 mai 2014 Aerin Lauder, Bradley Cooper, Oscar de la Renta, Sarah Jessica Parker, Lizzie et Jonathan Tisch Aucun
4 mai 2015 Jennifer Lawrence, Gong Li, Marissa Mayer, Wendi Murdoch Silas Chou
2 mai 2016 Taylor Swift, Idris Elba et Jonathan Ive [44] Nicolas Ghesquière, Karl Lagerfeld, Miuccia Prada [44]
1er mai 2017 Gisele Bündchen et Tom Brady, Katy Perry et Pharrell Williams [45] Rei Kawakubo [46]
7 mai 2018 Amal Clooney, Rihanna, Donatella Versace [47] Christine et Stephen A. Schwarzman [48]
6 mai 2019 Lady Gaga, Serena Williams, Harry Styles, Alessandro Michele[49] Aucun

Controverses[modifier | modifier le code]

Lorsque le Met Gala a annoncé un code vestimentaire pour les cravates blanches en 2014, plusieurs médias ont souligné la difficulté et les coûts liés à l'obtention d'une cravate blanche traditionnelle, même pour les invités célèbres[50],[51].

En 2015, le thème La Chine : à travers le miroir était précédemment intitulé Les secrets de la Chine : Les contes de l'Orient dans l'art, le cinéma et la mode[52]. Des critiques ont commenté le thème évoquant « Un rappel du subtil racisme institutionnalisé qui a été aggravé par des siècles d'isolationnisme asiatique et de stéréotypes occidentaux persistants exacerbés par l'ignorance et la nature mémorable des médias sociaux »[52].

En 2016, Madonna, tout en maîtrisant le thème Manus x Machina : la mode à l'ère de la technologie, a présenté l'une des tenues les plus controversées de l'histoire du gala. Elle est apparue dans un ensemble conçu par le directeur créatif de Givenchy , Riccardo Tisci, exposant ses seins et ses fesses[53]. Madonna a répliqué sur ses réseaux sociaux en déclarant : « Nous nous sommes battus et continuons à nous battre pour les droits civils et les droits des gays dans le monde entier. En ce qui concerne les droits des femmes, nous connaissons encore des heures sombres. Ma tenue au Met Ball était à la fois une déclaration politique et une déclaration de mode »[54].

Le gala de 2018 avait un thème catholique et Rihanna portait une mitre papale. Les critiques sur les médias sociaux l'ont qualifié de blasphème, alors même que l'Église catholique avait prêté plus de quarante vêtements de cérémonie du pape du Vatican auxquels participait le cardinal Timothy M. Dolan[55],[56]. Le critique Kyle Smith a affirmé que l'Église catholique encourageait la parodie de ses symboles[57]. L'apologiste catholique Michael Voris a critiqué le cardinal Dolan pour sa participation au Gala Met 2018[58].

Depuis 2018, les participants doivent avoir 18 ans pour pouvoir participer au gala[59].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Costume Institute », Site officiel
  2. (en) Nancy Chilton, « The Met Gala: From Midnight Suppers to Superheroes and Rihanna », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  3. (en) « A Look Back At The Met Gala's History And Decor Throughout The Years | Architectural Digest », Architectural Digest,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « The Met Ball Was So Much Better Before All the Celebrities Showed Up », Town & Country, (consulté le 1er décembre 2018)
  5. a b et c (en) « A Look Back At The Met Gala's History And Decor Throughout The Years », Architectural Digest,
  6. (en) « The Met Ball Was So Much Better Before All the Celebrities Showed Up », Town & Country, (consulté le 2 décembre 2018)
  7. (en) Whitworth, Melissa, « Countdown to the Met Ball 2011 », The Daily Telegraph, Telegraph Media Group Limited, (consulté le 4 mai 2011)
  8. a et b (en) « First Look: Inside the Met for Tonight's Costume Institute Gala », New York, (consulté le 4 mai 2011)
  9. (en) « Charles James: Beyond Fashion: May 8 – August 10, 2014 », Site officiel (consulté le 24 mai 2014)
  10. (en) Leah Bourne, « Everything You Ever Wanted to Know About the Met Gala (But Were Too Afraid To Ask) », NBC New York, (consulté le 2 mai 2014)
  11. (en) « Anna Wintour 'Wants More Exclusivity' at the Met Ball – The Cut », Nymag.com, (consulté le 2 mai 2014)
  12. (en) Peter Kramer, « Top social ticket: NYC's Costume Institute gala », USA Today, (consulté le 4 mai 2011)
  13. The Metropolitan Museum of Art Guide, Metropolitan Museum of Art (ISBN 9781588394552, lire en ligne)
  14. (en) Guy Trebay, « Final Splash For Publicist », The New York Times, (consulté le 24 mai 2014)
  15. a b et c (en) « The Charity Ball Game », New York, (consulté le 4 mai 2011).
  16. (en) Carol Vogel, « Brooklyn Museum’s Costume Treasures Going to the Met », The New York Times, (consulté le 24 mai 2014)
  17. (en) Jessica Derschowitz, « Beyonce named honorary chair for Costume Institute gala », CBS News, (consulté le 2 mai 2014)
  18. (en) « Newly Slim Beyonce and Daring Racy in Lace Rihanna Turn Heads in Their Dramatic Gowns at Met Gala », Daily Mail, (consulté le 4 mai 2011)
  19. (en) Leah Rodriguez, « See All the Looks From the 2014 Met Gala », New York, (consulté le 23 mai 2014)
  20. (en) Chloe Malle, « Met Gala 2014: The 64 Best Dressed Celebrities », Vogue (consulté le 23 mai 2014)
  21. (en) Simone S. Oliver, « Beauty on the Met Gala Red Carpet », The New York Times, (consulté le 23 mai 2014)
  22. (en) Dee, Britteny, « Met Gala 2014 Theme: Ball Gowns That Would Make Charles James Proud », Fashion Times, (consulté le 25 mai 2014)
  23. (en) « The Met Fifth Avenue », Site officiel (consulté le 17 mai 2016)
  24. (en) Cathy Horyn, « Anna's Party: Silk, Satin and Pub Grub », The New York Times, (consulté le 4 mai 2011)
  25. (en) AOL Staff, « You can't afford to go to the Met Gala and you probably wouldn't get in even if you could »
  26. (en) Laura Gurfein, « Anna Wintour Raised Met Ball Ticket Prices, Wants 'Exclusivity' – That's a Spicy Met Ball! – Racked NY », Ny.racked.com, (consulté le 2 mai 2014)
  27. (en) Leah Bourne, « 10 Ways to Get Invited to the Met Gala », The Vivant, (consulté le 23 mai 2014) (voir archive).
  28. a et b (en) « The Wild Bunch », Vogue,‎ , p. 110–32
  29. (en) Joshua Levine, « Anna Wintour's Brand Anna », The Wall Street Journal, (consulté le 2 mai 2014) (voir archive).
  30. (en) Sarah Cristobal, « Salute to the King », Style.com, (consulté le 4 mai 2011) (voir archive).
  31. « Revel, Revel », Vogue,‎ , p. 116–50
  32. (en) Véronique Hyland, « Men Are Freaking Out About What to Wear to the Met Ball », New York,
  33. (en) From Queen to Empress : Victorian dress 1837-1877 : an exhibition at The Costume Institute, December 15, 1988-April 16, 1989 / Caroline Goldthorpe - The Met Digital Collections.
  34. (en) Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology - Metropolitan Museum of Art.
  35. Derrière Lady Gaga, le gala du Met bascule dans la folie Camp - L'Obs/AFP, 7 mai 2019.
  36. (en) Met Gala 2019: The stories behind eight of the best outfits - Steven McIntosh, BBC News, 7 mai 2019.
  37. (en) Stephanie Chan, « The Met Gala Is Getting the Documentary Treatment », The Hollywood Reporter,
  38. (en) Vanessa Friedman, « It’s Called the Met Gala, but It’s Definitely Anna Wintour’s Party », The New York Times,
  39. (en) Stephanie Chan, « Met Gala: No Selfies Allowed », The Hollywood Reporter,
  40. (en) Jackie Willis, « Selfies Banned Inside Met Gala?! », Entertainment Tonight, (consulté le 5 mai 2017)
  41. (en) Nadine Brozan, « CHRONICLE », The New York Times, (consulté le 16 novembre 2018).
  42. (en) « "American Woman: Fashioning a National Identity" at Metropolitan Museum to Open May 5, 2010; First Costume Institute Exhibition Based on Renowned Brooklyn Museum Costume Collection », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  43. a et b (en) « Punk Fashion Is Focus of Costume Institute Exhibition at The Metropolitan Museum of Art May 9–August 14, 2013 », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  44. a et b (en) « Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  45. (en) « Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  46. « 2017 Met Gala Theme Is Revealed », E! Online,‎ (lire en ligne)
  47. (en) Borrelli-Person, Laird, « Amal Clooney, Rihanna, and Donatella Versace to Host 2018 Met Gala », Vogue, (consulté le 17 janvier 2018)
  48. (en) « Costume Institute’s Spring 2018 Exhibition at The Met Fifth Avenue and Met Cloisters to Focus on Fashion and the Catholic Imagination », Site officiel, (consulté le 3 janvier 2019)
  49. (en) Margeaux Sippell, « Lady Gaga, Harry Styles, and Serena Williams to Co-Chair 2019 Met Gala », Variety, (consulté le 3 janvier 2019)
  50. (en) Guy Trebay, « At the Met Gala, a Strict Dress Code », The New York Times, (consulté le 29 septembre 2015)
  51. (en) Lily Rothman, « The Met Ball Is White Tie This Year—But What Does That Even Mean? », Time, (consulté le 29 septembre 2015)
  52. a et b (en) « The China-Themed Met Gala Wasn't Totally Offensive, But Still Problematic », Complex AU (consulté le 17 mai 2016)
  53. (en) « Madonna’s peek-a-boob Met Gala moment », NewsComAu (consulté le 17 mai 2016)
  54. (en) « Madonna slams ‘ageist and sexist’ Met Gala outfit critics », NewsComAu (consulté le 17 mai 2016)
  55. (en) Dave Quinn, « The Met Gala's 'Catholic Imagination' Theme Called 'Blasphemous' and 'Sacrilegious' by Critics », People, (consulté le 9 mai 2018)
  56. (en) Rachel Syme, « Pope Rihanna and Other Revelations from the Catholic-Themed 2018 Met Gala », The New Yorker, (consulté le 9 mai 2018)
  57. (en) Kyle Smith, « Red-Carpet Catholicism Is a Loss for the Church », National Review, (consulté le 9 mai 2018)
  58. (en) « Dolan Disgrace, Again », Churchmilitant.com,
  59. (en) Ingrid Schmidt et Booth Moore, « Met Gala Has New Age Restriction for Attendees », The Hollywood Reporter,

Lien externe[modifier | modifier le code]