Michaela Coel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michaela Coel
Description de cette image, également commentée ci-après
Michaela Coel en 2021.
Nom de naissance Michaela Ewuraba Boakye-Collinson
Naissance (35 ans)
Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Réalisatrice
Productrice
Autrice
Films notables Black Panther : Wakanda Forever
Séries notables Chewing Gum
Black Earth Rising (en)
I May Destroy You

Michaela Ewuraba Boakye-Collinson, dite Michaela Coel, née le à Londres, est une actrice, réalisatrice, autrice et productrice britannique, connue pour avoir créé, écrit et interprété le rôle principal dans les séries télévisées Chewing Gum et I May Destroy You.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michaela Coel est née à Londres, où elle grandit avec sa mère et sa sœur dans un council estate, un ensemble de logements sociaux. Ses parents, immigrés ghanéens, se sont séparés avant sa naissance.

En semaine, sa mère étudie les sciences sociales et les sciences de la santé ; le weekend, elle est agente d'entretien pour subvenir aux besoins de ses deux filles. Dans le quartier, un théâtre accueille les enfants de familles peu fortunées dans le cadre d'ateliers collaboratifs gratuits. La mère de Coel, qui n'a pas les moyens de payer une babysitter, y inscrit sa fille.[1]

De 2007 à 2009, elle étudie la théologie et la littérature anglaise à l'Université de Birmingham. En 2009, encouragée par l'acteur et directeur de théâtre anglais Ché Walker, elle demande à être transférée à la Guildhall School of Music and Drama, dont elle sort diplômée en 2012. Son projet de fin d'études est le one-woman-show Chewing Gum Dreams, dans lequel elle interprète le rôle principal de Tracey, une jeune fille de 14 ans. La pièce, bien accueillie, est jouée jusqu'en 2014 dans plusieurs théâtres britanniques, tels que le Bush Theatre, le Royal Exchange Theatre et le Royal National Theater[2].

En 2015, elle adapte la pièce, qui devient alors Chewing Gum, pour la chaîne britannique E4. Elle y tient toujours le rôle de Tracey. La série reçoit un très bon accueil critique et, en 2016, Michaela Coel remporte un BAFTA Award pour la meilleure performance féminine dans une comédie[3]. Une deuxième saison est diffusée en .

En 2018, elle joue le rôle principal dans la série Black Earth Rising (en), produite par Netflix et BBC One et écrite et réalisée par Hugo Blick, qui aborde le sujet du génocide des Tutsi au Rwanda d'une façon controversée[4].

En 2020, Michaela Coel créé, écrit, produit, co-dirige et interprète le rôle principal dans la série I May Destroy You, diffusée en France sur la plateforme OCS. La série, qui aborde notamment la question du consentement a été multirécompensée aux Bafta 2021[5].

En septembre 2021, Coel publie un essai autobiographique, intitulé Misfits : A personal manifesto.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Scénariste, productrice[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Récompense Résultat
Screen Actors Guild Awards
2021 I May Destroy You Screen Actors Guild Award de la meilleure actrice dans un téléilm ou une mini-série En attente[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Andrei, « Millenial Pink », So Film,‎
  2. (en-GB) Kev Geoghegan, « Coel: A rising star at the National », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) « Female Performance in a Comedy Program », sur bafta.org (consulté le ).
  4. « Black Earth Rising : l'histoire d'un négationisme romancé », sur ByUs Media, (consulté le )
  5. « La série « I May Destroy You » reçoit enfin les récompenses qu'elle mérite », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  6. (en) Naima Khan, « Homebody: An interview with Michaela Coel », Plays, Films & Plays,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Blurred Lines (The Shed, National Theatre) », sur Michaela The Poet,
  8. (en) « The Showrunner - Interview Magazine », sur Interview Magazine, (consulté le )
  9. « Voici enfin la liste complète des nominations aux SAG Awards 2021 ! », sur E! Online, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]