Ligne 1 du tramway de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 1.

Ligne 1 du tramway
Photographie d'une rame sortant du tunnel de Noailles
Photographie d'une rame sortant du tunnel de Noailles

Réseau Tramway de Marseille
Ouverture 2007
Dernière extension  :
Noailles - Les Caillols
Dernière modification  :
Euroméditerranée Gantès - Les Caillols
 :
Eugène Pierre - Sainte-Thérèse
Fermeture  :
Noailles - Saint-Pierre
Terminus Noailles - Les Caillols
Exploitant RTM
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Flexity Outlook
(32 rames au 01/01/2015)
Dépôt d’attache Saint-Pierre (Marseille)
Points d’arrêt 14
Longueur 6.1 km
Temps de parcours 20 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 500 m
Communes desservies Marseille
Jours de fonctionnement Tous les jours
(5min40 en heures de pointes)
Lignes connexes Ligne 2 du tramway de Marseille  • Ligne 3 du tramway de Marseille  • Ligne 1 du métro de Marseille  • Ligne 2 du métro de Marseille

La ligne 1 du tramway de Marseille reprend le parcours de la dernière ligne de l'ancien tramway de Marseille (ligne 68), prolongé vers la banlieue. Elle relie les Caillols (à l'est de la ville) à l'hyper-centre en empruntant le tunnel de la Plaine pour arriver directement sous la Canebière. Cette ligne était fréquentée par 500 000 passagers par mois en 2008[Information douteuse] [?] et son taux d'utilisation ne cesse de croître.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ancien tramway de Marseille.

Le « chemin de fer de l'Est-Marseille » fut un des tout premiers tramways à circuler à Marseille. Mis en service le , il avait son origine en centre-ville, face au marché des Capucins, dans une gare semi-enterrée dite « Gare de l'Est », passait sous le quartier de la Plaine par un tunnel de plus de 500 mètres, parcourait de bout en bout le boulevard Chave, passait sous le chemin de fer du Prado, et terminait devant l'entrée du cimetière Saint-Pierre. Les rames étaient tractées par des locomotives à accumulation de vapeur Lamm et Franck, qui se rechargeaient à chaque voyage au terminus Saint-Pierre[1].

La compagnie de l'Est fut déclarée en faillite le 2 mars 1904, et la ligne dévolue à la Compagnie générale française de tramways (CGFT), déjà exploitante de plusieurs lignes de tramways électriques dans Marseille. La CGFT fit ramener l'écartement des voies de 2,10 à 1,43 mètre, et la ligne, électrifiée, fut mise en service le 29 octobre 1904 sous le numéro 68. La fréquence des rames était de une toutes les 5 minutes[1].

Tramway de Marseille - plan ligne 68.png

Le 10 juin 1905, la CGFT ouvrit une ligne numéro 40, qui doublait le 68 de Noailles à Saint-Pierre, puis poursuivait vers la Pomme, et rejoignait à la Valbarelle la ligne 39 Castellane - Aubagne. Son succès fut tel qu'à partir du 3 mai 1909 le 39 fut limité à la Penne, et le 40 assura seul la liaison entre Marseille et Aubagne. Après la seconde guerre mondiale, le 40 fut progressivement doublé par des autobus, et définitivement arrêté le 23 juin 1958[2].

Le 68 survécut seul au démantèlement du réseau, grâce à sa portion en tunnel ainsi qu'à ses portions en site propre entre la Blancarde et Saint-Pierre. Lors de la réalisation du métro de Marseille, il fut décidé de créer une correspondance avec le métro. Le terminus de Noailles fut ainsi déplacé d'une centaine de mètres, de l'ancienne Gare de l'Est — bâtiment encore existant — au-dessus de l'actuelle station de métro Noailles.

La nouvelle ligne[modifier | modifier le code]

Fermeture de l'ancienne ligne 68 le 8 janvier 2004[modifier | modifier le code]

Ancienne ligne 68 du tramway de MarseilleNoailles ↔ Saint-Pierre

Le projet de nouveau réseau de tramways conservait le tracé du 68[3], avec un nouveau prolongement vers l'est. Cependant la mise aux normes, notamment du tunnel sous la Plaine, nécessita l'arrêt complet du 68 pendant la période de reconstruction de la ligne. Le dernier 68 circula le 8 janvier 2004.

Plan de l'ancienne ligne 68

Mise en service de la première ligne provisoire unique - 30 juin 2007[modifier | modifier le code]

Ligne 1 du tramway de Marseille | Ligne 2 du tramway de MarseilleEuroméditerranée-Gantès ↔ Les Caillols

Mise en service d'une première ligne reliant le terminus nord provisoire Euroméditerranée-Gantès au terminus est Les Caillols. Entre La Blancarde et Saint-Pierre, la ligne reprend le tracé de l'ancien 68. De Saint-Pierre à la Grognarde, elle a été construite en bordure d'une voie nouvelle. Puis elle est de nouveau en site propre sur voie urbaine (boulevard Berthier, avenue William Booth) jusqu'au terminus des Caillols. Cette ligne est longue de 8,8 km.

Le premier tronçon de la ligne 1 du tramway - 8 novembre 2007[modifier | modifier le code]

Ligne 1 du tramway de MarseilleEugène Pierre ↔ Sainte-Thérèse

L'ouverture du tronçon du boulevard Chave, avec raccordement à La Blancarde, permettant la mise en service d'une deuxième ligne de Eugène Pierre à Sainte-Thérèse, avec correspondance aux stations Blancarde (par cheminement) et Sainte-Thérèse (à quai). La restructuration du tunnel de Noailes n'étant pas achevée, des travaux supplémentaires ont dû être réalisés pour transformer la station Eugène Pierre en terminus provisoire[4].

Mise en place de la configuration définitive avec la réouverture du tunnel de la Plaine - 28 septembre 2008[modifier | modifier le code]

Ligne 1 du tramway de MarseilleNoailles ↔ Les Caillols

L'ouverture du tunnel de La Plaine entre Noailles et Eugène-Pierre[5]. La ligne T1, ayant pour origine Noailles, a repris la desserte de l'antenne vers Les Caillols, et la ligne T2 Euroméditerranée-Arenc devient limitée à La Blancarde, où les deux lignes sont en correspondance. Le réseau mesure désormais 11,9 kilomètres[3].

Plan de la ligne 1

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Marseille.

Itinéraire et stations[modifier | modifier le code]

La station Saint-Pierre dessert, en outre du cimetière Saint-Pierre et du dépôt des bus, le dépôt des tramways ainsi que le poste de commande centralisé dédié au contrôle des circulations du réseau du tramway (le tout s'étendant sur 3,2 hectares)[6]. La ligne T1 comporte 14 stations en voie double, excepté le tunnel de la Plaine qui est à voie unique.

Stations Lat/Long Arrondissement Correspondances
    Noailles 43° 17′ 49″ N, 5° 22′ 52″ E 1er Métro de MarseilleLigne 2 du métro de Marseille
Tramway de MarseilleLigne 2 du tramway de Marseille
Autobus de MarseilleLigne 81 
    Eugène-Pierre 43° 17′ 43″ N, 5° 23′ 23″ E 5e
    Camas 43° 17′ 43″ N, 5° 23′ 36″ E 5e
    Georges 43° 17′ 44″ N, 5° 23′ 50″ E 5e Autobus de MarseilleLigne 52 
    Jean Martin 43° 17′ 45″ N, 5° 24′ 06″ E 5e Autobus de MarseilleLigne 72 
    La Blancarde 43° 17′ 45″ N, 5° 24′ 22″ E 5e Métro de MarseilleLigne 1 du métro de Marseille
Tramway de MarseilleLigne 2 du tramway de Marseille
Autobus de MarseilleLigne 67 
Parc relaisParc relais
TER PACABlancarde
    Sainte-Thérèse 43° 17′ 39″ N, 5° 24′ 35″ E 5e
    Saint-Pierre 43° 17′ 31″ N, 5° 24′ 51″ E 5e Autobus de MarseilleLigne 12 Ligne 12B Ligne 12S Ligne 40 Bus de nuit 540
    La Parette 43° 17′ 42″ N, 5° 25′ 09″ E 12e
    La Boiseraie 43° 17′ 42″ N, 5° 25′ 21″ E 12e
    Air-Bel 43° 17′ 40″ N, 5° 25′ 44″ E 12e
    La Grognarde 43° 17′ 41″ N, 5° 25′ 57″ E 12e
    William-Booth 43° 17′ 34″ N, 5° 26′ 13″ E 11e
    Les Caillols 43° 17′ 41″ N, 5° 26′ 39″ E 11e Autobus de MarseilleLigne 9 Ligne 10 Ligne 12 Ligne 12B Ligne 12S Ligne 91 Bus de nuit 509

Galerie d'image de la ligne 68 et ligne 1[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b J.-B. Luppi, Trois lignes à longue distance, article dans la revue Marseille no 216 (« Marseille sur rail »), mars 2007, (ISSN 0995-8703), pages 98-99.
  2. id., pages 100-101
  3. a et b François Enver, « Marseille. La reconquête urbaine par le tram », dossier et cartographie publiés dans Ville & transports magazine no 427, pages 28-35. Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Ville et transport 427 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  4. Inauguration du nouveau tram de retour sur le Boulevard Chaves, Source: La Provence
  5. le tunnel ayant été classé monument historique, il n'a pu être agrandi[réf. nécessaire] et ne comporte qu'une voie ; les tramways ne peuvent donc y circuler qu'alternativement dans un sens puis dans l'autre
  6. « Le nouveau dépôt des tramways », sur leportailferroviaire.free.fr (consulté le 21 décembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Le réseau
Les équipements

Lien externe[modifier | modifier le code]