Gare de Septèmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Septèmes
Image illustrative de l’article Gare de Septèmes
Plan de situation de la gare en 2016.
Localisation
Pays France
Commune Septèmes-les-Vallons
Adresse Place de la gare
13240 Septèmes Les Vallons
Coordonnées géographiques 43° 24′ 11″ nord, 5° 22′ 12″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble)
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Altitude 209 m
Historique
Mise en service
Fermeture
Architecte Compagnie du PLM
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Septèmes

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Septèmes

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Septèmes

la gare de Septèmes est une gare ferroviaire française de la ligne de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble), située sur le territoire de la commune de Septèmes-les-Vallons, dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Elle est mise en service en 1877 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) et entièrement rénovée en 2008.

C'est une gare voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER PACA.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 209 mètres d'altitude, la gare de Septèmes est située au point kilométrique (PK) 430,100 de la ligne de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble), entre les gares ouvertes de Simiane et de Saint-Antoine. En direction de Simiane, s'intercale la gare fermée de Bouc - Cabriès[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Gare d'origine PLM[modifier | modifier le code]

La gare PLM vers 1900.

La station de Septèmes est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la ligne directe de Marseille à Aix par Gardanne[2],[3].

En 1911, c'est une gare de la Compagnie du PLM[4], qui peut expédier et recevoir des dépêches privées[5]. Elle est ouverte au service complet de la grande vitesse, à l'exclusion des chevaux chargés dans des wagons-écuries s'ouvrant en bout et des voitures à quatre roues, à deux fonds et à deux banquettes dans l'intérieur, omnibus, diligence, etc[6]. Elle est également ouverte au service complet de la petite vitesse, avec les mêmes exlcusions[7]. Elle est située sur la ligne de Lyon à Grenoble et à Marseille, entre les gares de Bouc-Cabriès et de Saint-Antoine[8].

Gare rénovée[modifier | modifier le code]

Le , la section d'Aix à Marseille est fermée pour être modernisée[9] pour travaux, elle est rouverte le [10]. La gare de Septèmes est rénovée comme les autres anciennes gares de la ligne : Gardanne, Simiane et Sainte-Marthe, trois nouveaux arrêts sont également créés : Saint-Antoine, Picon Busserine et Saint-Joseph[11].

Le guichet est fermé en Octobre 2013[12].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER[13].

Une passerelle avec ascenseurs[3] permet le passage d'un quai à l'autre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Septèmes est desservie par des trains TER PACA de la relation de Marseille-Saint-Charles à Aix-en-Provence ou Pertuis[13].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[13].

La gare est desservie par des bus de Marseille du réseau RTM (lignes : 121 et 122), des carset par des taxis[14].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs de la Compagnie du PLM, du type trois ouverture avec un étage, restauré en 2008[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [905/8] Aix-en-Provence - Marseille », p. 189.
  2. « Chemins de fer : situation actuelle », Rapports et délibérations / Conseil général du département des Bouches-du-Rhône,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2016).
  3. a b et c « Gare de Septèmes (13) », sur Le rail dans le Gard... et au-delà, (consulté le 8 décembre 2016).
  4. Compagnie du PLM, 1911, p. 44.
  5. Compagnie du PLM, 1911, p. 5.
  6. Compagnie du PLM, 1911, p. 50.
  7. Compagnie du PLM, 1911, p. 64.
  8. Compagnie du PLM, 1911, p. 162.
  9. « Ligne des Alpes (Lyon - Marseille via Grenoble) », sur Le rail dans le Gard... et au-delà, (consulté le 8 décembre 2016).
  10. Site Ter Aix-Marseille, bienvenue en Gare de Septèmes-les-Vallons, dans la gare lire (consulté le 23/10/2009).
  11. Site La Provence, Septèmes : Aix et Marseille à 200 minutes en train, 2008 lire (consulté le 24/10/2009).
  12. Site lepilote.com : Infos trafic : Fermeture du guichet de la gare de Septèmes (consulté le 7 janvier 2013).
  13. a b et c « Halte ferroviaire Septèmes », sur SNCF TER Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le 6 décembre 2016).
  14. Site lepilote.com : Fiches horaires Arrêt : Septèmes La Gare (Septèmes les Vallons) (consulté le 7 janvier 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • PLM, Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée : Nomenclature des gares, stations et haltes, Paris, Impr. Maulde, Doumenc, , 173 p. (lire en ligne), p. 44 et 162.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Aix-en-Provence
ou Pertuis
Simiane TER Provence-Alpes-Côte d'Azur Saint-Antoine Marseille-Saint-Charles