Gare de Rognac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rognac
Image illustrative de l’article Gare de Rognac
Gare avec un TER à l'arrêt, en 2008.
Localisation
Pays France
Commune Rognac
Adresse avenue de Verdun
13340 Rognac
Coordonnées géographiques 43° 29′ 12″ nord, 5° 13′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER PACA
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles
Rognac à Aix-en-Provence
Voies 3 + voies de service
Quais 1 latéral et 1 central
Altitude 24 m
Historique
Mise en service ligne 1847-1849

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rognac

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Rognac

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Rognac

La gare de Rognac est une gare ferroviaire française des lignes de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles et de Rognac à Aix-en-Provence, située sur le territoire de la commune de Rognac dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER PACA. C'est également une gare de triage.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 22 m d'altitude, la gare de bifurcation de Rognac est située au point kilométrique (PK) 834,914[1] de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, entre les gares de Berre et de Vitrolles Aéroport Marseille Provence, et au PK 0,000 de la ligne de Rognac à Aix-en-Provence exploitée en trafic fret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Rognac, est l'une des stations prévues sur l'axe ferroviaire de Paris à Marseille, située sur la section d'Avignon à Marseille concédée le à Paulin Talabot, Joseph Ricard, Chaponnière et Étienne Émilien Rey de Foresta, suivant les clauses du cahier des charges du , modifié le 12 juin[2]. La Compagnie du chemin de fer d'Avignon à Marseille met la ligne en service par tronçons successifs entre 1847 et 1849[3].

La station nouvellement créée, va également devenir une gare tête de l'embranchement de Rognac à Aix-en-Provence, concédé le à la Compagnie du chemin de fer de Lyon à Avignon, en confirmation de la convention, du , conclue entre l'État et les représentants de cette compagnie, messieurs Benoist d'Azy, E. Blount, Parent, Drouillard et Hochet. Cette concession, qui regroupe plusieurs cessions faites à la compagnie, prend pour titre « Chemin de fer de Lyon à la Méditerranée ». La ville d'Aix offre à l'État un million de francs pour la réalisation de cet embranchement qui la relie à l'axe principal Paris - Marseille[4].

Article détaillé : Ligne de Rognac à Aix-en-Provence.

Le , est présenté un projet de création de voies de triage, d'un montant estimé de 433 000 francs[5] et, le , un projet concernant la création d'un pont tournant de 14 m, pour un coût estimé de 30 000 francs[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[7] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs ouvert tous les jours, avec guichets pour l'accueil et la vente des titres de transport et distributeurs automatiques.

Desserte[modifier | modifier le code]

Rognac est desservie[7] par les trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur de la ligne 07 Marseille - Miramas (via Port de Bouc et Rognac).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret[8] (toutes marchandises et wagon isolé).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche n° 81.
  2. Bulletin des lois, imprimerie Royale, 1844, p. 86-106 [1] lire (consulté le 25/11/2009).
  3. Site Structurae, ligne Avignon Marseille lire (consulté le 25/11/2009).
  4. Collection complète des lois, décrets d'intérêt général, traités internationaux, arrêtés, circulaires, instructions, etc, Volume 52, Recueil Sirey, 1852, p. 484 lire (consulté le 26/11/2009).
  5. Annales des ponts et chaussées: Mémoires et documents relatif à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, Numéro 39,Partie 2, Volume 2, A. Dumas, 1869 lire (consulté le 26/11/2009).
  6. Bulletin des lois, Volume 8, Imprimerie Royale, 1874, p. 953 lire (consulté le 26/11/2009).
  7. a et b Site SNCF Ter Paca, Informations pratiques sur les gares : Gare de Rognac lire (consulté le 27 août 2010).
  8. Site Fret SNCF : la gare de Rognac

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Terminus
ou Miramas
Miramas TER Provence-Alpes-Côte d'Azur Vitrolles Marseille-Saint-Charles