Gare de Niolon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Niolon
Image illustrative de l'article Gare de Niolon
Localisation
Pays France
Commune Le Rove
Adresse Route de Niolon
13740 Le Rove
Coordonnées géographiques 43° 20′ 25″ N 5° 15′ 25″ E / 43.340204, 5.2568543° 20′ 25″ Nord 5° 15′ 25″ Est / 43.340204, 5.25685
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) Miramas à l'Estaque
Voies 2
Quais 2 quais latéraux
Altitude 35 m

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Niolon

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Niolon

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Niolon

La gare de Niolon est une gare ferroviaire française de la ligne de Miramas à l'Estaque, située sur le territoire de la commune du Rove dans les Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

C'est une gare[1] de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains express régionaux TER Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Niolon est située au point kilométrique 863,894[2] de la ligne de Miramas à l'Estaque. Son altitude est de 35 m.

Rame TER

Histoire[modifier | modifier le code]

Années 2000, mise en service cadencé des TER, suppression de la relation grande ligne Paris - Marseille via Cavaillon et Port-de-Bouc (le Fosséen).

La gare[modifier | modifier le code]

Plus particulièrement, la gare se trouve à 5 km du chef-lieu, en haut de la calanque de Niolon, dominant la mer et le port de plus de 40 mètres. Du fait de cette situation, la gare de Niolon ne dessert réellement que la calanque elle-même, et marginalement la calanque jumelle de La Vesse, dont elle est séparée par une avancée rocheuse qui ne se franchit qu'à pied. Malgré tout, la possibilité de joindre le centre-ville de Marseille en 15 à 20 minutes reste attractif, quand le trajet par route représente plus de 20 kilomètres d'une petite route souvent embouteillée. La clientèle est ainsi mixée de « cabanoniers » de Niolon et de Marseillais attirés pas ce bord de mer particulièrement tranquille[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Un TER Marseille > Miramas en gare de Niolon le 27/07/2010.

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare de Niolon est actuellement classée "point d'arrêt non gardé" (PANG) : le bâtiment voyageurs est fermé, et le service est assuré par le personnel des trains qui s'y arrêtent[1].

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur de la ligne 07 Marseille-Miramas (via Port de Bouc et Rognac) au rythme cadencé de 14 dans chaque sens en semaine[1].

Trafic Fret[modifier | modifier le code]

Passage de trains de marchandises en transit entre Marseille et la zone industrielle de Fos-sur-Mer[4] ou Miramas, dont les rames qui évacuent vers la décharge d'Entressen les ordures de la ville de Marseille[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Site SNCF Ter Paca, Gare de Niolon lire (consulté le 22/11/2009).
  2. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-44-0, volume 2, page 201.
  3. ou par le centre de plongée de l'UCPA qui s'y trouve.
  4. La ligne de la côte bleue n'est pas électrifiée ; les trains à destination de la zone de Fos doivent soit l'emprunter en traction thermique, soit faire le détour par Miramas.
  5. Ces rames que les Marseillais ont eu le bon goût de surnommer « le train des fleurs ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Miramas La Redonne-Ensuès TER PACA L'Estaque Marseille-Saint-Charles