Ligne 3 du tramway de Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

T3
Ligne 3 devant l'Allianz Riviera.
Ligne 3 devant l'Allianz Riviera.

Map Nice.jpg

Aéroport – Terminal 2
Aéroport – Terminal 1
Grand Arénas
Paul Montel / Les Moulins
Digue des Français
Méridia
La Plaine
Les Arboras-Université
Éco-Parc
Stade
Saint-Isidore

Réseau Tramway de Nice
Terminus Aéroport – Terminal 2
Saint-Isidore
Communes desservies 1
Histoire
Mise en service 13 novembre 2019
Exploitant Régie Ligne d'Azur
Infrastructure
Conduite (système) Conducteur (conduite à vue)
Exploitation
Matériel utilisé Citadis 405
Dépôt d’attache CADAM – Centre administratif
Points d’arrêt 13
Longueur 7 km
Temps de parcours 25 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 583 m
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes Ligne 1 du tramway de NiceLigne 2 du tramway de NiceLigne 3 du tramway de Nice

La ligne 3 du tramway de Nice, appelée T3, est une ligne de transport en commun en site propre du tramway de Nice exploitée par la régie Ligne d'Azur et partiellement mise en service en 2019, reliant d'un côté le terminal 2 de l'aéroport et d'un autre côté le quartier de Saint-Isidore de la commune de Nice. Un prolongement ultérieur vers le nord à Lingostière doit intervenir d'ici à 2030.

Historique[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  •  : mise en service entre Aéroport – Terminal 2 et Saint-Isidore
  • Mi-2030 : mise en service prévue entre Saint-Isidore et Lingostière Centre commercial

Naissance du projet[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

Le , Christian Estrosi déclare que la ligne 3 qui doit desservir la plaine du Var dans le cadre de l’opération Éco-Vallée sera construite avant la ligne 2 et inaugurée en 2015. Longue d’environ 7 km avec treize stations, elle dessert notamment les quartiers des Moulins, Saint-Isidore et le nouveau grand stade de la ville en 2015.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

À la suite du changement de tracé effectué sur la ligne 2 en 2011, celle-ci dessert également le pôle multimodal de Saint-Augustin et l’aéroport ainsi que le boulevard Paul-Montel.

Les travaux sont découpés en deux parties. La première partie compte les cinq stations de Aéroport – Terminal 2 à Digue des Français. Celles-ci faisant partie de la ligne 2, elles ne sont pas comptées dans les travaux et le financement de la ligne 3. La seconde partie compte les neuf stations de Digue des Français à Lingostière Centre commercial. Ce tronçon est également découpé en deux portions, la première avec sept stations allant de Digue des Français à Saint-Isidore et la seconde avec trois stations allant de Saint-Isidore à Lingostière Centre commercial.

Le long des sept stations de la première portion, le tramway doit circuler au centre de la nouvelle voie de circulation, dite « voie de 40 m », qui doit longer le stade Allianz Riviera. Les travaux de cette voie, qui ont commencé en , se font en deux étapes. La première partie de 800 m (de Saint-Isidore à Grand Stade) doit longer le stade à la mi-2013 et la seconde partie de 3 000 m (de Grand Stade à Digue des Français) doit relier le stade au boulevard Maître Maurice-Slama en 2016.

Pour financer cette première portion, la métropole lance en 2013 un appel à financements dans le but d’obtenir une aide de l’État. Le coût total de la réalisation est estimé à 64,9 millions d’euros et devrait être financé en partie par l’État (10 millions) et la métropole Nice Côte d'Azur (34 millions)[1],[2].

En 2017 est dévoilé le tracé[3] de la ligne avec un coût estimé à 56,3 millions d’euros hors taxes en partie subventionné par l’État (3,5 millions), la région (8 millions), le département (4 millions) et la ville (15 millions).

En mai- a été proposé le choix du nom des six stations de la ligne 3 non communes avec celles de la ligne 2. À la suite du vote, Nice Méridia devient Méridia, Pontrémoli devient La Plaine, Les Arboras devient Les Arboras-Université, Les Baraques devient Éco-Parc, Allianz Riviera devient Stade et Saint-Isidore reste inchangé[4].

Les travaux commencent le [5], environ trois mois avant que la ligne 2 ne soit mise en service partiellement entre Magnan et CADAM – Centre administratif.

Mise en service[modifier | modifier le code]

La ligne 3 est mise en service le entre Saint-Isidore et l'aéroport.

Présentation[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

La ligne 3 est une ligne directe du terminus de Aéroport – Terminal 2 à celui de Saint-Isidore.

Tracé[modifier | modifier le code]

Carte géographique.
Carte géographique.

La ligne débute au terminal 2 de l’aéroport à Aéroport – Terminal 2 et remonte vers le terminal 1 à Aéroport – Terminal 1 puis au pôle multimodal à Grand Arénas où elle dessert le quartier d’affaires de l’Arénas avec à proximité l’actuelle gare de Nice-Saint-Augustin et future gare TGV, le parc Phœnix et le musée des arts asiatiques. Elle poursuit son trajet sur le boulevard Paul-Montel à Paul Montel / Les Moulins et Digue des Français. Ces cinq stations sont desservies conjointement avec la ligne 2.

La ligne peut soit bifurquer vers le dépôt en passant par la station CADAM – Centre administratif de la ligne 2 mais sans la desservir soit continuer sur son trajet en desservant principalement les différents quartiers d’affaires niçois tout en longeant la vallée du Var à environ 1 km d’écart.

Aux stations suivantes, elle dessert le nouveau centre économique Méridia appelé « Éco-Vallée », qualifié d’opération d’intérêt national. Elle remonte vers le nord en passant par le boulevard Maître Maurice-Slama pour desservir Méridia et La Plaine puis continue sur la voie des 40 mètres pour desservir l’UFR STAPS aux Arboras-Université puis à Éco-Parc.

À la station Stade, elle y dessert le stade Allianz Riviera, les enseignes commerciales et des bureaux. Après être passé sous l’autoroute A8, elle dessert Saint-Isidore qui est son terminus.

Stations[modifier | modifier le code]

Plan.
Plan.
      Station Coordonnées Lieu Correspondances
    Saint-Isidore Accessible 43° 42′ 37″ N, 7° 11′ 16″ E Saint-Isidore, Nice
    Stade Accessible 43° 42′ 09″ N, 7° 11′ 21″ E Saint-Isidore, Nice
    Éco-Parc Accessible 43° 41′ 46″ N, 7° 11′ 30″ E Saint-Isidore, Nice
    Les Arboras-Université Accessible 43° 41′ 27″ N, 7° 11′ 45″ E Sainte-Marguerite, Nice
    La Plaine Accessible 43° 41′ 10″ N, 7° 11′ 51″ E Sainte-Marguerite, Nice
    Méridia Accessible 43° 40′ 55″ N, 7° 11′ 56″ E Sainte-Marguerite, Nice
    Digue des Français Accessible 43° 40′ 37″ N, 7° 12′ 09″ E Saint-Augustin, Nice Tram Ligne 2 du tramway de Nice
    Paul Montel / Les Moulins Accessible 43° 40′ 35″ N, 7° 12′ 23″ E Saint-Augustin, Nice Tram Ligne 2 du tramway de Nice
    Grand Arénas Accessible 43° 40′ 12″ N, 7° 12′ 53″ E Saint-Augustin, Nice Tram Ligne 2 du tramway de Nice
Train TER Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aéroport – Terminal 1 Accessible 43° 39′ 59″ N, 7° 12′ 47″ E Arénas, Nice Tram Ligne 2 du tramway de Nice
Avion Aéroport (terminal 1)
    Aéroport – Terminal 2 Accessible 43° 39′ 39″ N, 7° 12′ 19″ E Arénas, Nice Tram Ligne 2 du tramway de Nice
Avion Aéroport (terminal 2)

Aménagement[modifier | modifier le code]

Les stations sont équipées de deux quais d’une part et d’autre de la voie, d’abribus avec sièges et de distributeurs automatiques de titres de transport. Lors de leur construction, les quais sont longs d’environ 52 m.

L’aménagement pour les personnes à mobilité réduite est constitué de quais spécialement construits à la même hauteur que le plancher du tramway.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

L’alimentation de la ligne se fait au moyen d’une ligne aérienne de contact via des pantographes, celle-ci étant alimentée par une tension continue de 750 volts assurée par le réseau EDF et distribuée via des sous-stations électriques situées d’une part et d’autre de la ligne.

Information voyageurs[modifier | modifier le code]

Dépôt[modifier | modifier le code]

Tarification[modifier | modifier le code]

La société aéroportuaire a obtenu que la tarification appliquée sur la section de l’aéroport, à savoir entre la station Aéroport – Terminal 2 et Pôle multimodal de Saint-Augustin, sera gratuite au même titre que la navette en bus gérée par l’aéroport qui navigue entre les deux terminaux[6].

Trafic[modifier | modifier le code]

Fréquentation[modifier | modifier le code]

La fréquentation est estimée à douze mille passagers par jour en 2020[7].

Parc relais[modifier | modifier le code]

Nom Coordonnées Nombre de places Statut
Véhicule Vélo
Digue des Français[8] 250 (estimé) Annulé
Saint-Augustin[8] 43° 40′ 12″ N, 7° 12′ 49″ E 184 (dont 4 PMR)
3 000 (estimé)
Fermé
Saint-Isidore 43° 42′ 16″ N, 7° 11′ 44″ E 210 (dont 4 PMR) Ouvert

Projet d'extension[modifier | modifier le code]

Inaugurée dans un premier temps jusqu'à Saint-Isidore, la ligne doit être prolongée vers le nord jusqu'à Lingostière[9],[10].

      Station Correspondances
  x   Lingostière Centre commercial
  x   Pôle multimodal de Lingostière Train Chemins de fer de Provence

Note[NB 1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les informations ne sont données qu’à titre indicatif.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Alexis Gallien-Lamarche, « Une ligne pour l'Eco-vallée », sur 20 minutes, (consulté le 30 septembre 2013)
  2. « La ligne 3 du tramway à Saint-Isidore dès 2018? », sur Nice-Matin, (consulté le 17 octobre 2013)
  3. « Tracé de la ligne 3 » [image] (consulté le 23 mai 2017)
  4. « Tracé de la ligne 3 » [image] (consulté le 27 septembre 2017)
  5. Sébastien Germain et Camille Labrousse, « Les travaux commencent pour la ligne 3 du tramway à Nice », sur France Bleu, (consulté le 14 juillet 2018).
  6. J. C. Magnenet, « L'aéroport prépare la venue du tram », sur 20 minutes, (consulté le 20 avril 2013)
  7. « UNE LIGNE AUX MULTIPLES AVANTAGES ! », sur http://tramway.nice.fr/ (consulté le 14 octobre 2014).
  8. a et b Schéma directeur du réseau de transport urbain à l’horizon de 2030
  9. Rémy Mario, « La métropole Nice Côte d'Azur prépare ses futurs projets de transports », (consulté le 27 mars 2021)
  10. Michel Bovas, « Qu'est-ce qui se tram' à l'horizon 2030 ? », (consulté le 27 mars 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Site web[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]