La Chapelle-d'Abondance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chapelle et Abondance.
Ne doit pas être confondu avec Abondance (Haute-Savoie).

La Chapelle-d'Abondance
La Chapelle-d'Abondance
Le village, dans la vallée d'Abondance.
Blason de La Chapelle-d'Abondance
Blason
La Chapelle-d'Abondance
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Arrondissement de Thonon-les-Bains
Canton Évian-les-Bains
Intercommunalité Pays d'Évian Vallée d'Abondance
Maire
Mandat
Bernard Maxit
2014-2020
Code postal 74360
Code commune 74058
Démographie
Population
municipale
901 hab. (2016 en augmentation de 6,12 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 46″ nord, 6° 47′ 17″ est
Altitude Min. 975 m
Max. 2 430 m
Superficie 37,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Abondance

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Abondance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Abondance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-d'Abondance
Liens
Site web mairielachapelledabondance.com

La Chapelle-d'Abondance est une commune française située dans le Val d'Abondance du Chablais français, dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Panorama sur la vallée de La Chapelle-d'Abondance, depuis la route du lac d'Arvouin.
Vue des Cornettes de Bise à 2 432 mètres d'altitude.
La Chapelle-d'Abondance vue depuis une cabine de remontée.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de cinq communes :

Communes limitrophes de La Chapelle-d'Abondance
Vacheresse Novel Vouvry (Suisse, Valais)
Abondance La Chapelle-d'Abondance Vionnaz (Suisse, Valais)
Châtel

Les montagnes principales sont les Cornettes de Bise, le mont de Grange et le mont Chauffé.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La Chapelles des Frasses est citée dès 1178[1]. Elle a ensuite changé plusieurs fois de nom avant de prendre le nom de La Chapelle-d'Abondance.

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit La Shapala, selon la graphie de Conflans[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La Chapelle-d'Abondance appartient au canton d'Évian-les-Bains, qui compte selon le redécoupage cantonal de 2014 33 communes[3]. Avant ce redécoupage, la commune appartenait au canton d'Abondance, dont Abondance était le chef-lieu.

À l'origine les six communes de l'ancien canton d'Abondance, correspondant au territoire de la vallée homonyme, ont formé le Syndicat intercommunal à la carte de la vallée d'Abondance (SICVA). Ce SIVOM a laissé sa place à la communauté de communes de la vallée d'Abondance (2CVA), en 2013[4]. Depuis 2017 La Chapelle d'Abondance fait partie de la nouvelle intercommunalité du Pays d'Evian et de la Vallée d'Abondance(CCPEVA).

La Chapelle-d'Abondance relève de l'arrondissement de Thonon-les-Bains et de la cinquième circonscription de la Haute-Savoie, dont le député est Marc Francina (UMP) depuis les élections de 2012[5].

Liste des Maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1990 En cours
(au 30 avril 2014)
Bernard Maxit    

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Ploéven (France).

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 901 habitants[Note 1], en augmentation de 6,12 % par rapport à 2011 (Haute-Savoie : +7,29 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
607580593701700693664643661
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
696602615575531537579601585
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
545539568549584579573552538
1982 1990 1999 2006 2011 2016 - - -
552727719781849901---
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Chaque été, La Chapelle-d'Abondance organise des concerts d'été dans l'église. Le festival Fraxiis Musica propose des concerts et soirées musicales autour des musiques des Alpes.

Début mars, "Oxfam Wintertrail", course diurne et nocturne en raquettes dans toute la vallée d'Abondance: 60 km, équipes de 4, moins de 30 h.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une via ferrata nommée Les Saix de Miolène, permettant une activité intermédiaire entre randonnée pédestre et escalade.

Le village est une station familiale de sports d'hiver, reliée avec Torgon en Suisse : ski alpin (50 km), ski nordique (35 km - Domaine nordique de la vallée d'Abondance), raquettes, surf et télémark, traineaux à chiens, luge, nouvelles glisses. Elle est aussi une station de sports et de loisirs d'été avec notamment des sentiers de randonnées pédestres, de VTT (175 km), de sports d'eaux vives, d'escalade, ou de parcours acrobatiques (via ferrata, accrobranche).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Maurice, citée au XVe siècle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1995[10].,[1].

La chapelle Notre-Dame-de-Compassion, sur laquelle on trouve la date 1661, est située au chef-lieu[1].

La Maison des Sœurs, au dessus de l'Office du Tourisme, était autrefois une école dirigée par les religieuses.

Le Musée du ski ancien est situé dans une authentique ferme datant de 1783.

Nombreux chalets traditionnels.

Espaces verts et fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune a obtenu le niveau « deux fleurs » au concours des villes et villages fleuris[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Robert Folliet, Daniel Druen et Georges Bron, fusillés par les Allemands en 1944 à l'âge de 22 ans et titulaires de la médaille de la résistance à titre posthume.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr La Chapelle-d' Abondance.svg

Les armes de La Chapelle-d'Abondance se blasonnent ainsi :

Parti ; au premier d'azur à une chapelle d'argent soutenue d'un rocher de trois coupeaux du mème, au second d'or à une corne d'abondance de gueules, emplie au naturel, posée en pal, soutenue d'un mont de trois coupeaux de sinople mouvant de la pointe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Histoire des communes savoyardes 1980, p. 204.
  2. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 17
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  3. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance, (consulté en octobre 2014).
  4. « La Communauté de communes de la vallée d'Abondance - 2CVA » (consulté le 15 mars 2015).
  5. « Résultats des élections législatives de 2012 : Haute-Savoie (74) - Cinquième circonscription (résultats officiels) », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 15 mars 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « 1re église », notice no IA00125099, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Les villes et villages fleuris - Site officiel des Villes et Villages Fleuris, label de qualité de vie », sur www.cnvvf.fr (consulté le 29 décembre 2015)