Vinzier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vinzier
Vue du village sur le rebord du plateau de Gavot.
Vue du village sur le rebord du plateau de Gavot.
Blason de Vinzier
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Thonon-les-Bains
Canton Évian-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes Pays d'Évian Vallée d'Abondance
Maire
Mandat
Marie-Pierre Girard
2014-2020
Code postal 74500
Code commune 74308
Démographie
Gentilé Vinzolais
Population
municipale
751 hab. (2014 en diminution de 2,34 % par rapport à 2009)
Densité 107 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 00″ nord, 6° 37′ 09″ est
Altitude Min. 536 m
Max. 920 m
Superficie 7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Vinzier

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Vinzier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vinzier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vinzier
Liens
Site web www.vinzier.com

Vinzier est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie (74), en région Auvergne-Rhône-Alpes.

La commune est située dans le Chablais français et le pays de Gavot. Ses habitants sont appelés les Vinzolais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vinzier
Larringes Saint-Paul-en-Chablais Bernex
Féternes Vinzier Chevenoz
La Vernaz La Forclaz

Hydrographie, géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'Ugine, descendue du massif de la Dent d'Oche, forme la limite du finage avec les communes de Bernex et Chevenoz. Elle rejoint la Dranse d'Abondance, qui forme à son tour la limite, au sud de Vinzier, avec les communes de Chevenoz et La Forclaz.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Vinzî, selon la graphie de Conflans[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La commune de Vinzier appartient au canton d'Évian-les-Bains, qui compte selon le redécoupage cantonal de 2014 33 communes[2].

La commune est membre de la communauté de communes Pays d'Évian Vallée d'Abondance.

Vinzier relève de l'arrondissement de Thonon-les-Bains et de la cinquième circonscription de la Haute-Savoie, dont le député est Marc Francina (UMP) depuis les élections de 2012[3].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Marie-Pierre Girard ... ...
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2014, la commune comptait 751 habitants[Note 1], en diminution de 2,34 % par rapport à 2009 (Haute-Savoie : +7,9 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
410 426 443 552 575 685 631 686 780
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
772 803 781 873 837 852 863 838 742
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
650 649 645 605 457 458 466 447 403
1982 1990 1999 2006 2011 2014 - - -
471 620 659 784 727 751 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.
L'observatoire.

Sur la commune de Vinzier a été construit un observatoire astronomique par les membres de l'Association Astronomique du Léman. L'observatoire abrite un télescope Newton de 300 mm f/d 5.7. De l'observatoire part le « chemin des planètes » qui serpente sur près de 13 km. Aujourd'hui en mauvais état, ce chemin représentait les planètes du système solaire selon leur taille et leur distance moyenne au soleil, l'échelle étant donnée par la coupole de l'observatoire dont le diamètre est pris pour celui du soleil.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

  • Fête de la Saint-Pierre, en juin.
  • Nuit des étoiles, en août à l'observatoire.
  • Foire de la première quinzaine d'octobre.

Personnalité liée à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Vinzier

Les armes de Vinzier se blasonnent ainsi :

De gueules à la croix d'argent, chargée en fasce du mot « VINZIER » de sable soutenu d'une touffe de roseau du même mouvant de la pointe, accompagnée au canton dextre du chef de deux clés d'argent posées en barre, l'une renversée et l'autre contournée, au canton dextre de la pointe d'une marmite d'or à l'anse de sable soutenue de trois besants d'argent ; à un roseau d'argent à l'épi (à la quenouille) d'or mouvant de la pointe à senestre et brochant sur la traverse, surmonté d'une représentation de la constellation de la grande ourse, l'étoile polaire figurée de 12 rais à senestre, le chariot à dextre brochant sur la croix, le tout de l'un à l'autre et entourant un croissant contourné d'or.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pierre Guédu, Le village joli : Vinzier dans la tourmente (1939-1947), Thonon-Les-Bains, coll. « A.N.A.C.R Chablais », (ISBN 978-2-954368-63-4).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 16
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  2. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance, (consulté en octobre 2014).
  3. « Résultats des élections législatives de 2012 : Haute-Savoie (74) - Cinquième circonscription (résultats officiels) », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 15 mars 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  8. https://www.nytimes.com/2012/08/24/dining/robert-treboux-owner-of-le-veau-dor-restaurant-dies-at-87.html?ref=obituaries