Marin (Haute-Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marin.

Marin
Marin (Haute-Savoie)
Le vignoble de Marin dominant le lac Léman.
image illustrative de l’article Marin (Haute-Savoie)
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Thonon-les-Bains
Canton Évian-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes Pays d'Évian Vallée d'Abondance
Maire
Mandat
Pascal Chessel
2014-2020
Code postal 74200
Code commune 74166
Démographie
Gentilé Maringons
Population
municipale
1 727 hab. (2015 en augmentation de 8,75 % par rapport à 2010)
Densité 337 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 32″ nord, 6° 31′ 45″ est
Superficie 5,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Marin

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Marin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marin
Liens
Site web mairie-marin.fr

Marin est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Marin est une commune située dans le Chablais français.

Communes limitrophes de Marin
Publier
Thonon-les-Bains Marin Champanges
Armoy,
Féternes

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Chullien ;
  • Marinel ;
  • Moruel ;
  • Rouchaux ;
  • Sussinges ;
  • Pouget.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Marin viendrait d'un primitif Maringo, venant du nom propre Maro[1].
  • Sussinges : toponymies anciennes : Sisingum, Sissingo (937-993), Sissingio (1306), Sussinge.

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Marin dans les formes graphie de Conflans et ORB[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et admninistration[modifier | modifier le code]

La mairie de Marin.

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Devenue commune associée à Thonon-les-Bains le (arrêté préfectoral du 29 décembre 1972), Marin est redevenue une commune de plein exercice le (arrêté préfectoral du 18 mai)[3].

La commune de Marin appartient au canton d'Évian-les-Bains, qui compte selon le redécoupage cantonal de 2014 33 communes[4]. Elle appartenait auparavant au canton de Thonon-les-Bains-Est.

La commune est membre de la communauté de communes Pays d'Évian Vallée d'Abondance.

Marin relève de l'arrondissement de Thonon-les-Bains et de la cinquième circonscription de la Haute-Savoie, dont le député est Marc Francina (UMP) depuis les élections de 2012[5].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 mars 2014 Marie-Claude Nabet    
mars 2014 en cours
(au avril 2014)
Pascal Chessel    

Jumelages[modifier | modifier le code]

Logotype[modifier | modifier le code]

Logotype de la commune.

L'illustration est accompagnée de la phrase : « coteau de verdure entre montagne et Dranse ».

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont appelés les Maringons[3].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 1 727 habitants[Note 1], en augmentation de 8,75 % par rapport à 2010 (Haute-Savoie : +7,57 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
530571565700922920800830737
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
755760810781769743689709639
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1999
6186796756686447327629331 285
2006 2007 2012 2015 - - - - -
1 4501 4741 6661 727-----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Vignes dominant la Dranse.

Sur son territoire est produit un excellent vin blanc : Le Marin. (voir : Vignoble de Savoie).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La chapelle Saint-Étienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Girod-Evian et le Chablais: au fil de l'histoire
  2. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 17
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  3. a et b « Marin », Accueil > Ressources > Communes, sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 15 janvier 2017), Ressources - Les communes.
  4. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance, (consulté en octobre 2014).
  5. « Résultats des élections législatives de 2012 : Haute-Savoie (74) - Cinquième circonscription (résultats officiels) », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 15 mars 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.