Lérouville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lérouville
Lérouville
Carrière de Maillemont (1889).
Blason de Lérouville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Canton Commercy
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Commercy
Maire
Mandat
Alain Vizot
2014-2020
Code postal 55200
Code commune 55288
Démographie
Gentilé Lérouvillois
Population
municipale
1 465 hab. (2015 en diminution de 1,48 % par rapport à 2010)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 33″ nord, 5° 32′ 42″ est
Altitude Min. 225 m
Max. 372 m
Superficie 14,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Lérouville

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Lérouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lérouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lérouville

Lérouville est une commune française située dans le département de la Meuse en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Lerouville, ville de «  Lérou », en patois Relouville ou Relaueville, doit son origine à sa situation, qui se trouve à l’embranchement de la route de Saint Mihiel et de l’ancienne voie romaine conduisant de Reims à Metz, par la vallée de Chonville et de la Woëvre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les actes les plus anciens font mention de Commercy en la donation de Ricuin, c’est-à-dire en 1100.

Après quoi les guerres ayant fait disparaître tous les documents, on ne retrouve le nom de Lérouville qu’en 1315 avec Jean Ier de Sarrebrûck, seigneur de Commercy.

Les comtes de Chalons y possèdent aussi quelques terres. D’ailleurs une rue porte encore leur nom aujourd’hui, séjour probable des vassaux de cette portion de fief.

En 1336, Jean 1 er de Sarrebrück vend tout ce qu’il possède à Lérouville, en « hommes, femmes et terres » à sa petite-fille Jehanne et octroie par une charte aux habitants l’affranchissement de la servitude où ils avaient vécu jusque-là[1].

Avant 1914, le 154e régiment d'infanterie de ligne tenait garnison à Lérouville.

Les carrières de Maillemont produisaient de la pierre d'Euville utilisée dans la construction de nombreux bâtiments de Lorraine. C'est une pierre de calcaire à entroques beige rosé et jaunâtre du Jurassique supérieur (Oxfordien, -160 millions d'années).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jacques Dodo    
mars 2008 en cours Alain Vizot DVG  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2015, la commune comptait 1 465 habitants[Note 1], en diminution de 1,48 % par rapport à 2010 (Meuse : -1,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
248465495465496508504502631
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
5676056987259821 1281 0882 6132 874
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 7752 9993 2771 0741 3861 6211 7451 4861 821
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 7911 7271 5821 4421 3731 3891 4611 4731 485
2013 2015 - - - - - - -
1 4761 465-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

De multiples lieux d'escalades existent aux alentours du village et notamment un situé sur le "mont" très appréciés des grimpeurs.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lérouville Blason D'azur à la fasce crénelée d'or, maçonnée de sable; à l'émanche d'or mouvant du chef et chargée d'une quartefeuille de pourpre au bouton du champ bordé de gueules; au pairle diminué d'argent brochant sur le tout.
Détails
Création de R.A Louis avec les conseils de la commission héraldique de l'UCGL. Adopté par la commune en avril 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mairie de Lérouville », sur www.lerouville.fr (consulté le 5 avril 2017)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.