Montbras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montbras
Montbras
Mairie à Montbras.
Blason de Montbras
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Canton Vaucouleurs
Intercommunalité Communauté de communes du Val des Couleurs
Maire
Mandat
Claude Thomas
2014-2020
Code postal 55140
Code commune 55344
Démographie
Population
municipale
17 hab. (2016 en diminution de 29,17 % par rapport à 2011)
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 44″ nord, 5° 41′ 41″ est
Altitude 262 m
Min. 257 m
Max. 330 m
Superficie 5,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Montbras

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Montbras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montbras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montbras

Montbras est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château a été acheté en 1876 par Francis de Chanteau. Lui et sa femme Cécile Marly ont rénové le château car il était en très mauvais état. Pas une chambre habitable, à partir du 1er étage c'était le vide jusqu'au toit, grenier à fourrage. Francis de Chanteau décédé en 1888 c'est sa femme Cécile qui continua de restaurer le château. Agrandissement de la chapelle, Galerie coupée en deux, et appartement, cabinet de toilette, bow window sur la cour. Une grande partie des maisons du chateau furent achetées par Mme de Chanteau, plus une crêche, petite école, maison pour le curé, parc agrandi. elle acheta en 1908 le petit pèlerinage de Sainte Anne de Broyes à 10 km de Montbras et y fit des aménagements. Elle fit creuser au début de la guerre de 1914 un escalier tournant dans le mur du salon. En 1918 à sa mort, Roger Bertin son neveu hérita du château. À la mort de Roger Bertin, le château a appartenu à ses enfants jusqu'en 1959, date de la vente.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
11 décembre 1919 16 mai 1945 Joseph Clément SE  
16 mai 1945 18 mars 1959 Charles Étienne SE  
18 mars 1959   Louis Sellen SE  
1977 mars 2014 Yvette Chenin SE  
mars 2014 En cours Claude Thomas    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2016, la commune comptait 17 habitants[Note 1], en diminution de 29,17 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
536357434450496475
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
818279856448384539
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
354335473835263432
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
282318181927262626
2013 2016 - - - - - - -
1817-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vue extérieure.
L'intérieur est transformé en restaurant.

Dans un paysage doucement vallonné, ce vaste château couronne une terrasse dominant la vallée élargie de la Meuse. Quatre pavillons bastionnés de hauteurs maintenant inégales délimitent une cour où s'élèvent encore, en équerre, le logis principal et le départ d'une aile de communs. La disposition originelle l'apparentait au château d'Ancy-le-Franc.

Outre cet ample plan, typique de la Renaissance française, des niches abritant des statues mythologiques, des trophées sculptés sur les portails extérieurs, ou encore l'étonnante frise de mascarons grotesques courant sur les mâchicoulis, en font une des plus remarquables demeures de Lorraine. Une partie de l'édifice est classée monument historique. Une campagne de restauration et de reconstruction a restitué d'importantes lucarnes sculptées. Le château étant privé, on ne peut visiter les salles décorées de fresques fameuses (Danse des Topinamboucs, Métamorphoses d'Ovide), mais un restaurant vient d'y être ouvert (menu de 28 à 70 euros hors boissons). Le parc, sur un côté du château, n'est pas aménagé.

  • L'ancienne basse cour du château, sur l'autre côté, a formé le village puis la commune de Montbras. Au-delà du colombier, les fermes lorraines des XVIIIe et XIXe siècles entourent une place totalement close. Au centre, un puits est actionné par une pompe Noël.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Montbras Blason Parti : au 1er de gueules plain au chef d'argent chargé de trois annelets de gueules, au 2e d'or à la tour, donjonnée à senestre, de gueules maçonnée d'argent, ouverte et ajourée du champ, posée sur une motte de sinople ; enté en pointe d'argent à la croisette tréflée d'azur.
Détails
Écu dessiné par Robert André LOUIS, avec l'accord de M Claude THOMAS maire, sur la base d'une illustration armoriée utilisée par la commune depuis mars 2017 et d'après la notice historique et archéologique du château de Montbras de Francis de Chanteau (1848-1882 - archiviste paléographe et châtelain de Montbras) publiée en 1885.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]