Taillancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Daillancourt.

Taillancourt
Taillancourt
Mairie à Taillancourt.
Blason de Taillancourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Commercy
Canton Vaucouleurs
Intercommunalité Communauté de communes du Val des Couleurs
Maire
Mandat
François Mazelin
2014-2020
Code postal 55140
Code commune 55503
Démographie
Population
municipale
129 hab. (2016 en diminution de 14 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 55″ nord, 5° 41′ 42″ est
Altitude 265 m
Min. 257 m
Max. 422 m
Superficie 11,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Taillancourt

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Taillancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Taillancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Taillancourt

Taillancourt est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Taillancourt est située au sud-est du département de la Meuse. Limitrophe des Vosges au sud et de la Meurthe-et-Moselle à l'Est, elle a pour axe la Vallée de la Meuse. On l’appelle aussi « la Vallée des Couleurs ».

Toponymie[modifier | modifier le code]

Tallincuria deviendra Taillancourt, et se prononcera en patois Tayocoû ; les habitants sont appelés les Taille-culs. Tallancourt en 1327 pourrait provenir du nom d'un homme germanique, ou encore viendrait du latin statio (arrêt de poste impériale) et cortis (domaine).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le plus ancien seigneur connu est Pierre de Taillancourt (1175), sa famille possédait une maison forte aujourd’hui disparue.

En 1673, la seigneurie appartenait, en partie, aux Sommievre, de Montbras. Jadis diocèse de Toul, bailliage de Chaumont, prévôté de Vaucouleurs et de la Champagne (donc de France).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 En cours François Mazelin    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 129 habitants[Note 1], en diminution de 14 % par rapport à 2011 (Meuse : -2,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
486510493492477498496462437
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
394374376387352322288275242
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
240240216194179167180149154
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1291081159698121131145136
2016 - - - - - - - -
129--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Un lavoir construit dans la seconde moitié du XVIIIe (Second Empire) et restauré en 1853. Bâtiment de plan allongé, précédé d'un porche en pierre de taille. Il est couvert d'un toit "à impériale" couvert de "tuiles violons".
  • Un pont de pierre et poutrelles d'acier datant du XIXe enjambe un bras de la Meuse.
  • La rue Delle, vers le nord est composée d'un bel alignement de portes charretières du XVIIIe. On y trouve une maison à la porte piétonne décorée d'un cartouche.
  • L’église Saint-Gengoult date de 1760. Le chœur et le clocher sont de 1841. Elle a été reconstruite en 1860 à l'emplacement de celle construite au XVe.
Eglise-de-Taillancourt.JPG


  • Trois fontaines datant de 1900.
  • À 100 m du village, château-Hostellerie de l'Isle en Bray à Montbras.
  • Monuments aux morts, guerre de 1914-1918

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Taillancourt Blason D'azur au faucon à la tête contournée d'argent allumé et membré d'or, et grilleté de gueules, accompagné en chef de deux forces d'or.
Détails
Blason composé par R.A LOUIS avec les conseils de la Commission Héraldique de L'UCGL et mis à disposition de la commune en 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]