LiteBIRD

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Données générales
Organisation Drapeau du Japon JAXA/ISAS
Domaine Cosmologie : étude du Rayonnement fossile
Statut à l'étude
Lancement vers 2027
Lanceur H3
Durée de vie 3 ans
Site http://litebird.jp/eng/
Caractéristiques techniques
Masse au lancement ~2,2 tonnes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 2,5 kW
Orbite de Lissajous
Altitude Stabilisé 3 axes
Localisation Point de Lagrange L2
Télescope
Diamètre 0,4 m
Longueur d'onde micro-onde : 6 bandes entre 50 et 320 GHz
Principaux instruments
xxx Polarimètres

LiteBIRD (acronyme de Lite (Light) satellite for the studies of B-mode polarization and Inflation from cosmic background Radiation Detection en français satellite léger pour l’étude de la polarisation en mode B et de l’inflation à partir de la détection du rayonnement de fond cosmique) est un projet spatial japonais dont l'objectif est l'étude de la polarisation du rayonnement fossile. Cet observatoire spatial, sélectionné en mai 2019, devrait être lancé en 2027.

Contexte et objectif scientifique[modifier | modifier le code]

La théorie dominante concernant les premiers instants de l'univers postérieur au big bang est l'inflation cosmique. Selon celle-ci l'univers aurait connu une gigantesque augmentation de son volume 10-35 seconde après le Big Bang. Les progrès dans l'instrumentation permettent désormais d'étudier les ondes gravitationnelles émises par l'inflation en mesurant la polarisation en mode B du rayonnement fossile. Si cette polarisation peut être détectée elle fournira un indice fort prouvant la théorie de l'inflation, elle permettra d'affiner ce modèle et elle ouvrira de nouvelles perspectives dans le domaine de la physique des hautes énergies[1].

Avancement du projet[modifier | modifier le code]

LiteBIRD est la quatrième génération de satellite dédiés à la mesure de l'émission du rayonnement fossile. Les trois premières générations étaient COBE (NASA, 1989), WMAP (NASA, 2001) et Planck (ESA, 2009). LiteBird est un projet international proposé par l'ISAS, division scientifique de l'agence spatiale japonaise JAXA. Une équipe scientifique américaine fournirait les détecteurs tandis que le système chargé d'abaisser la température à 0,1 kelvin serait fourni par une équipe française. LiteBIRD est un des sept grands projets scientifiques sélectionnés en 2017 par le ministère de la recherche japonais[2]. Le 21 mai 2019, LiteBIRD est sélectionné par la JAXA comme mission de classe L de l'ISAS.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le satellite LiteBIRD, qui pèse environ 2.2 tonnes, emporte deux instruments (le télescope a basse fréquence, LFT et le télescope à haute fréquence, HFT) regroupant plus de 2000 détecteurs permettant d'effectuer des observations du rayonnement fossile du ciel entier dans 15 fréquences dans des bandes comprises entre 40 et 400 GHz. L'objectif est d'observer la polarisation du rayonnement fossile avec une résolution comprise entre 0.5 degré et 5 arcmin (en fonction de la fréquence). Les détecteurs, qui seraient fournis par une équipe américaine fonctionne à des températures d'environ 100 millikelvin[3],[4].

Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

La mission doit être lancée vers 2027 par une fusée H3 et placée en orbite autour du point de Lagrange L2 du système Terre-Soleil. La durée de la mission primaire est de 3 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. Suzuki, P.A.R. Ade, Y. Akiba Akiba et al., « The LiteBIRD Satellite Mission - Sub-Kelvin Instrument », Journal of Low Temperature Physics, vol. 193, nos 5-6,‎ , p. 1048–1056 (lire en ligne) — Performances attendues
  2. (en) Working Group on Large Scientific Research Projects, Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology-JAPAN (MEXT, Roadmap 2017- Fundamental Concepts for Promoting Large Scientific Research Projects -,‎ , 23 p. (lire en ligne)
  3. (en) « Instrumentation », sur Site officiel LiteBIRD (consulté le 30 novembre 2018)
  4. (es) Daniel Marin, « LiteBIRD, un satélite japonés para estudiar el fondo cósmico de microondas », sur Eureka,

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) A. Suzuki, P.A.R. Ade, Y. Akiba Akiba et al., « The LiteBIRD Satellite Mission - Sub-Kelvin Instrument », Journal of Low Temperature Physics, vol. 193, nos 5-6,‎ , p. 1048–1056 (lire en ligne) — Performances attendues

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]