Ōsumi (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ōsumi.
Ōsumi
Description de cette image, également commentée ci-après
Ōsumi
Données générales
Organisation Institute of Space and Astronautical Science
Statut Détruit
Lancement à h 25 UTC, depuis le Centre spatial de Uchinoura
Lanceur Lambda 4S-5
Fin de mission 12 février 1970
Durée de vie 33 ans
Désorbitage 2 août 2003
Identifiant COSPAR 1970-011A
Site http://www.isas.ac.jp/e/enterp/missions/ohsumi.shtml
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 24 kg
Orbite
Périapside 350 km
Apoapside 5 140 km
Période 145 min
Inclinaison 31°

Ōsumi ou Ohsumi (おおすみ?) est le nom du premier satellite japonais. Il est nommé en référence à la province du même nom qui se trouve dans l'extrême sud de l'archipel japonais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La conception du satellite est supervisée par Hideo Itokawa, considéré comme le père du programme spatial japonais[1]. Pesant douze kilogrammes, son lancement a lieu le à h 25 UTC, depuis le Centre spatial de Uchinoura, par une fusée japonaise Lambda 4S-5 [2] de l'Institute of Space and Astronautical Science, qui fait partie depuis 2003 de l'Agence d'exploration aérospatiale japonaise (JAXA).

Le Japon devient ainsi le quatrième pays après l'URSS, les États-Unis et la France à envoyer un satellite artificiel en orbite avec succès par ses propres moyens.

Le satellite rentre dans l'atmosphère le , entraînant sa destruction[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Kirkup, « Obituary: Hideo Itokawa », The Independent, (consulté le 8 août 2008)
  2. (en) Mark Wade, « Osumi », sur Astronautix.com (consulté le 8 août 2008)
  3. (en) « Spacewarn Bulletin, SPX-598 », National Space Science Data Center, 2003 (consulté le 8 août 2008)