M-V (fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le lanceur M-V peu avant le lancement de la sonde ASTRO-E

Le lanceur M-V est la 5e génération de la famille de lanceurs japonais Mu. Il a été utilisé de 1997 à 2006. C'est un lanceur entièrement nouveau et beaucoup plus puissant que les générations précédentes. Sept lancements ont été effectués dont 6 couronnés de succès depuis le centre spatial de Uchinoura. Il a été retiré du service car trop couteux.

Selon la mission, le lanceur était dans une configuration à 3 étages ou 4 étages. Cette dernière version (KM), la plus puissante, pouvait placer en orbite un satellite de 1 800 kg sur une orbite basse de 400 km avec une inclinaison de 30°. Elle fut utilisée à 3 reprises, en particulier pour le lancement des sondes spatiales Nozomi et Hayabusa. La version KM avec sa masse de 139 tonnes constituait à l'époque le plus gros lanceur à propulsion solide. La fabrication du M-V a été arrêtée à cause de son coût de fabrication particulièrement élevé (60 millions $)[1].

La fusée à propergol solide avancée[modifier | modifier le code]

Article principal : Epsilon (fusée).

Le lanceur Epsilon doit remplacer le M-V avec une capacité d'emport en orbite basse réduite à 1,2 tonne. Pour réduire les coûts, le nouveau lanceur doit réutiliser comme premier étage le propulseur d'appoint de la fusée H-IIA. Il est prévu que le temps de préparation du lanceur soit plus court. Son premier vol doit intervenir en 2013[2],[3].

Historique des vols du lanceur M-V[modifier | modifier le code]

Date (UTC) Vol Charge utile Résultat
12 février 1997 04:50:00 M-V-1 Muses B (HALCA) Succès
3 juillet 1998 18:12:00 M-V-3 Planet B (Nozomi) Succès
10 février 2000 01:30:00 M-V-4 ASTRO-E Échec
9 mai 2003 04:29:25 M-V-5 Muses C (Hayabusa) Succès
10 juillet 2005 03:30:00 M-V-6 ASTRO-E2 (Suzaku) Succès
21 février 2006 21:28:00 M-V-8 ASTRO-F (Akari)
CUTE-1.7-APD
SSP (Voile solaire sub payload)
Succès
SSP n'a pas réussir à s'ouvrir complètement
22 septembre 2006 21:36 M-V-7 Solar-B (Hinode)
HIT-SAT
SSSAT(Voile solaire)
Succès
Échec de SSSat après le lancement

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Bernd Leitenberger : Japanische Trägerraketen, consulté le 22/5/2009
  2. Yasuhiro Morita, Takayuki Imoto, Hiroto Habu, Hirohito Ohtsuka, Keiichi Hori, Takemasa Koreki, Apollo Fukuchi, Yasuyuki Uekusa, Ryojiro Akiba, « Advanced Solid Rocket Launcher and its Evolution », 27th International Symposium on Space Technology and Science,‎ 10/7/2009 (consulté le 2009-09-20)
  3. Kazuyuki Miho, Toshiaki Hara, Satoshi.Arakawa, Yasuo Kitai, Masao Yamanishi, « A minimized facility concept of the Advanced Solid Rocket launch operation », 27th International Symposium on Space Technology and Science,‎ 10/7/2009 (consulté le 20/9/2009)