Haut Conseil d'État (Libye)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conseil d'État.
Haut Conseil d'État de Libye
المجلس الأعلى للدولة

Description de l'image Conseil d'Etat libyen.png.
Type
Type Chambre haute
Présidence
Président Khaled al-Michri (PJC)
Élection
Structure
Membres 145
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques
  • Membres du CGN nommés après 2014 (134)
  • Membres du CGN élus en 2012 (11)

Tripoli (Libye)

Divers
Site web https://www.facebook.com/The-High-Council-of-State-Libya-1133510183366974/?fref=ts

Le Haut Conseil d'État (arabe : المجلس الأعلى للدولة) est la chambre haute du Parlement libyen depuis avril 2016.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Haut Conseil d'État est mis en place conformément à l'accord signé le dans le but de résoudre la deuxième guerre civile libyenne[1],[2],[3].

En février 2016, se tient à Tripoli une réunion de quarante membres du Congrès général national favorables à la création de cette chambre parlementaire[4].

Le , le Conseil d'État tient sa séance inaugurale[5] au cours de laquelle Abderrahmane Souihli est élu président[6]. La première réunion de cette chambre parlementaire se tient le 22 avril suivant[7].

Le , le Conseil officiellement débute ses travaux[8] en prenant ses fonctions dans le bâtiment de l'ancien Congrès général national[9].

En août 2016, un Haut Conseil d'État parallèle de 94 membres est proclamé à Benghazi et ses membres veulent rejoindre celui de Tripoli[10].

Le , le Haut Conseil d'État s'octroie le pouvoir législatif[11].

Le , Khalifa al-Ghowel, Premier ministre autoproclamé, s'empare du siège du Haut Conseil d'État[12]. Le , al-Ghowel est de nouveau chassé du pouvoir après la reprise par les forces du GNA de l'hôtel Rixos, combats au cours desquels il est blessé[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Aux termes de l'accord de décembre 2015, le Haut Conseil d'État est composé des 145 membres du Congrès général national[7].

Présidents du Haut Conseil d'État[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Libyan deal on course, but who is on board? » (consulté le 23 janvier 2016)
  2. (en) « Unanimously Adopting Resolution 2259 (2015), Security Council Welcomes Signing of Libyan Political Agreement on New Government for Strife-Torn Country » (consulté le 23 janvier 2016)
  3. (en) « UN News - As Libya marks 64th independence anniversary, UN envoy urges unity behind new Government », sur UN News Service Section, (consulté le 23 janvier 2016)
  4. (en) « Op-Ed: State Council of Libyan Government of National Accord meets » (consulté le 1er avril 2016)
  5. « En Libye, le gouvernement d’union renforce sa légitimité », sur Libération.fr (consulté le 6 avril 2016)
  6. (en) « State Supreme Council elects Al-Sweihli as President - Libyan Express », sur Libyan Express (consulté le 9 avril 2016)
  7. a et b « Le Conseil d’Etat libyen a pris ses fonctions à Tripoli », Le Monde, 23 avril 2016
  8. « Le Conseil d’Etat libyen a pris ses fonctions à Tripoli », sur Le Monde, (consulté le 24 avril 2016)
  9. itele.fr, « Libye : un Conseil d’Etat renforcé à Tripoli », sur www.itele.fr (consulté le 26 avril 2016)
  10. « Al-Sweihli sends three High Council of State members to investigation » (consulté le 20 septembre 2016)
  11. « State Council to assume legislative power, condemns takeover of oil ports » (consulté le 24 septembre 2016)
  12. « Libye : un rival du gouvernement d’union affirme avoir repris le pouvoir », Jeune Afrique, 16 octobre 2016
  13. « Fighting in Libya’s Capital as One Government Seizes Another’s Compound » (consulté le 16 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]