Accords de Skhirat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Accords de Skhirat
اتفاق الصخيرات
Accord politique interlibyen
Type de traité Accord de paix
Dépôt ONU
Langue Anglais
Ébauche Octobre 2015[1]
Signé
Skhirat, Maroc
Parties
Parties Drapeau de la Libye Chambre des représentants Drapeau de la Libye Congrès général national
Signataires Hamed Ali Chouaïb Saleh Mohammed al-Mekhzoum

Les accords de Skhirat (en arabe : اتفاق الصخيرات) sont des accords de paix concernant la Libye. Ces accords ont été signés le entre les représentants du Congrès général national et ceux de la Chambre des représentants dans la ville marocaine de Skhirat[2].

Ils prévoient la formation d'un gouvernement annoncé le et composé de trente-deux membres[3]. Il est dirigé par Fayez el-Sarraj[4], également président du Conseil présidentiel. L'accord prévoit également la mise en place d'un Conseil présidentiel et d'un Haut Conseil d'État.

Le , la Chambre des représentants refuse d'accorder sa confiance au nouveau gouvernement[5]. El-Sarraj présente par conséquent sa démission ainsi que celle de son gouvernement[6]. Le lendemain 26 janvier, il annonce la formation d'un nouveau gouvernement dans les dix jours[7].

Le , un nouveau gouvernement de dix-huit membres est proposé[8].

Le , Fayez el-Sarraj prend ses fonctions[9]. Le gouvernement a été investi sans vote de confiance, qui n'a pu avoir lieu, cependant ce gouvernement justifie sa légitimité par une pétition signée par la majorité des membres de la Chambre des représentants[10] et il est soutenu par la France, les États-Unis, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni[10].

Le gouvernement formé est actuellement basé à Tunis[11]. L'objectif à moyen terme est d'installer le gouvernement à Tripoli[10].

Le , le gouvernement de Tripoli rejette la déclaration d'entrée en fonction du gouvernement d'union[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Libye: l’ONU propose un nouvel accord pour pacifier le pays - RFI », sur RFI Afrique (consulté le 24 septembre 2016)
  2. « Libye: Un accord de paix signé à Skhirat », sur Agence Anadolu (consulté le 24 septembre 2016)
  3. « Afrique - Libye : formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale sous l'égide de l'ONU », sur France 24 (consulté le 19 janvier 2016)
  4. https://www.libyaherald.com/2016/01/19/national-unity-government-announced/
  5. « Le Parlement libyen rejette le gouvernement d’union », sur Le Monde, (consulté le 25 janvier 2016)
  6. « Libye : le gouvernement d'union nationale mort-né », sur Le Point Afrique (consulté le 26 janvier 2016)
  7. Lefigaro.fr avec AFP, « Libye: un gouvernement proposé d'ici 10 jours », sur Le Figaro (consulté le 26 janvier 2016)
  8. « Libye : formation d'un nouveau gouvernement d'union », sur leparisien.fr (consulté le 15 février 2016)
  9. Lefigaro.fr avec AFP, « Libye: un gouvernement d'union proclamé », sur Le Figaro (consulté le 13 mars 2016)
  10. a b et c « Libye: soutien occidental au nouveau gouvernement », sur Libération.fr (consulté le 13 mars 2016)
  11. Sputnik, « Libye: Annonce du nouveau gouvernement d'union nationale » (consulté le 13 mars 2016)
  12. « Libye : les autorités de Tripoli rejettent le Gouvernement d’union nationale », sur ShemsFm.net (consulté le 17 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]