Sénat (Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sénat.
Sénat

Description de l'image Coat of arms of Cameroon.svg.
Type
Type Chambre haute
Présidence
Président Marcel Niat Njifenji (RDPC)
Élection
Structure
Membres 102
Groupes politiques
  •      RDPC (93)
  •      SDF (7)
Élection
Système électoral 70 élus au scrutin indirect
30 nommés par le Président de la République
Dernière élection 25 mars 2018

Yaoundé

Divers
Voir aussi Politique au Cameroun

La Constitution du 2 juin 1972, révisée le 18 janvier 1996, prévoit que le Parlement camerounais est composé de deux chambres : l'Assemblée nationale et le Sénat[1].

Les premières élections sénatoriales ont été organisées le 14 avril 2013 et le premier président du sénat camerounais, Marcel Niat Njifenji a été officiellement élu le 12 juin 2013[2].

Les secondes élections sénatoriales se sont tenues le 25 mars 2018[3]. Marcel Niat Njifenji a été reconduit comme président du sénat pour cette seconde législature[4].

Composition[modifier | modifier le code]

Le Sénat au Cameroun représente les collectivités territoriales décentralisées[5]. Il est constitué de 100 sénateurs, dont 70 élus et 30 nommés par le Chef de l'Etat[6]. Chacune des 10 régions y est représentée par dix sénateurs dont :

  • sept élus au suffrage universel indirect sur la base régionale et
  • trois nommés par le Président de la République.

La durée du mandat des sénateurs est de 5 ans.

Missions[modifier | modifier le code]

Le Sénat représente les collectivités territoriales décentralisées (les communes et les régions). Le Sénat se doit pour mission d'adopter les lois, d'apporter des amendements ou de rejeter des textes soumis à son examen. Par ailleurs, l’alinéa 2 du paragraphe 4 de l’article 6 de la loi n° 2008/001 du 14 avril 2008 modifiant et complétant la loi constitutionnelle du 16 janvier 1996 confie au Président du Sénat la mission d'exercer l'intérim du Président de la République en cas de vacance de la Présidence de la République pour cause de décès, de démission ou d’empêchement définitif et ce jusqu’à l’élection du nouveau Président de la République[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Mandat 2013 - 2018[modifier | modifier le code]

Les premières élections sénatoriales camerounaises ont été organisées le 14 avril 2013[8]. 70 sénateurs ont été élus au terme du scrutin indirect, dont 56 issus du parti au pouvoir le RDPC et 14 du SDF, principal parti d'opposition. Le nombre des sénateurs a été complétés à 100 avec la nomination par le Président de la République le 8 mai 2013 de 30 autres sénateurs[9].

Liste des Sénateurs du Cameroun

Mandat 2018 - 2023[modifier | modifier le code]

Les secondes élections sénatoriales au Cameroun se sont tenues le 25 mars 2018 et les résultats ont été proclamés le 5 avril 2018[10]. A l'issue du scrutin indirect, le RDPC a remporté 63 sièges et le SDF seulement 7, soit deux fois moins que lors de la première législature[11]. Le président de la république a complété la liste à 100 comme le stipule la constitution en nommant 30 autres sénateurs le 12 avril 2018[12].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Constitution du Cameroun. Loi n° 96-06 du 18 janvier 1996 », sur wipo.int,
  2. Beaugas-Orain Djoyum, « Le tout premier président du Sénat camerounais est Marcel Niat  Njifenji - Investir au Cameroun », Investir au Cameroun,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)
  3. « Cameroun: élections sénatoriales dans un contexte de tension en zone anglophone - RFI », RFI Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)
  4. « Marcel Niat Njifenji reconduit à la présidence du Sénat », sur www.camerounweb.com (consulté le 20 mai 2018)
  5. http://www.agenceecofin.com/politique/1306-11689-le-premier-president-du-senat-camerounais-est-marcel-niat-njifenji
  6. « COMPRENDRE LE SENAT - Camerlex », Camerlex,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)
  7. « SENAT : Rôle et fonctionnement », sur journal-ledroit.net,
  8. « Le sénat au complet », sur www.prc.cm (consulté le 20 mai 2018)
  9. « Cameroun: le Sénat au complet - RFI », RFI Afrique, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)
  10. « Cameroon-Info.Net:: Cameroun - Sénatoriales 2018: Le RDPC remporte les 63 sièges de 9 régions tandis que le SDF remporte les 7 sièges de la région du Nord-Ouest », sur www.cameroon-info.net (consulté le 20 mai 2018)
  11. « Résultats des Sénatoriales 2018: le Rdpc remporte 63 sièges et 7 pour le Sdf - Cameroon Radio Television », Cameroon Radio Television,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2018)
  12. cameroun24.net - Master Communication, « Cameroun : Paul Biya a nommé 30 sénateurs », sur www.cameroun24.net (consulté le 20 mai 2018)