Brigade des martyrs d'Abou Salim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brigade des martyrs d'Abou Salim
Image illustrative de l’article Brigade des martyrs d'Abou Salim

Idéologie Salafisme
Statut Actif
Fondation
Date de formation 2011
Pays d'origine Libye
Actions
Zone d'opération Libye
Organisation
Chefs principaux • Abdoul-Hakim al-Hasadi
• Salim Derbi (tué en 2015)
• Nassir al-Akr (tué en 2015)
• Ateyah al-Chaari
Fait partie de Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna
Première guerre civile libyenne
Deuxième guerre civile libyenne

La Brigade des martyrs d'Abou Salim (arabe : كتيبة شهداء أبو سليم, Katiba Shuhada Abou Salim) est un groupe islamiste libyen.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Brigade des martyrs d'Abou Salim, aussi appelée la « Brigade de Derna », apparaît en 2011, à Derna, lors de la première guerre civile libyenne[1]. Son nom fait référence à la prison d'Abou Salim, à Tripoli[1]. Fondé par d'anciens membres du Groupe islamique combattant en Libye, le groupe est plutôt proche d'al-Qaïda[2],[3].

En décembre 2014, la Brigade des martyrs d'Abou Salim, Ansar al-Charia et Jaysh al-Islami al-Libi s'allient au sein du Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna[4],[5]. Ansar al-Charia est dissout le 27 mai 2017[6] et la Brigade des martyrs d'Abou Salim devient ensuite la faction majeure de cette coalition[3].

La Brigade est dirigée initialement par Abdoul-Hakim al-Hasadi (en), puis à partir de 2012 par Salim Derbi[7],[8]. Mais le , Salim Derbi et le numéro 2 de la brigade, Nassir al-Akr, sont tués par l'État islamique[9],[10]. Cela provoque un conflit général à Derna entre les forces du Conseil de la Choura des moudjahidines de Derna et celles de l'État islamique, qui se termine par la victoire des premiers : l'État islamique est chassé du centre-ville de Derna en juin 2015, puis de sa périphérie en avril 2016[9],[11],[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]