Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger
Idéologie Nationalisme toubou
Objectifs Défense des droits des Toubous au Niger
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Niger
Actions
Zone d'opération Niger, Libye
Organisation
Chefs principaux Adam Tcheke Koudigan

Le Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger (MJRN) est un groupe armé toubou formé en 2016 au Niger.

Historique[modifier | modifier le code]

Le mouvement apparaît le , par un communiqué signé par son « président par intérim », Adam Tcheke Koudigan, qui déclare : « Le Mouvement pour la justice et la réhabilitation du Niger informe l’opinion nationale et internationale de son intention d’avoir recours à la lutte armée pour obtenir nos droits fondamentaux. [...] Le gouvernement du Niger est resté complètement indifférent à nos revendications plus que légitimes. Malgré nos cris de détresse face aux dégâts écologiques des sites pétroliers [...] la dégradation de nos territoires de pâturages et de nos conditions de vie [...] les autorités de la république du Niger sont muettes à nos revendications »[1],[2].

Le MJRN réclame le développement des régions des provinces de Kawar et Manga, situées dans les régions d'Agadez et Diffa[1]. Il s'en prend également à la China National Petroleum Corporation (CNPC) accusée de faire « des millions de dollars de bénéfice sur les sites pétroliers » tout en faisant « payer le prix fort [...] sur le plan environnemental » aux « riverains »[1],[2].

Le groupe utilise le sud de la Libye comme base arrière, mais en 2019 une offensive de l'Armée nationale libyenne provoque la fuite des rebelles du MJRN[3]. Le 3 février, 121 de leurs combattants menés par Mahamat Tinaymi se rendent à l'armée nigérienne à Madama[3]. Une cérémonie de désarmement a lieu à Dirkou le 11 février[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Niger : un nouveau groupe rebelle menace de prendre les armes, Jeune Afrique avec AFP, 8 septembre 2016.
  2. a et b Laurent Lagneau; Un nouveau groupe armé fait son apparition au Niger, Opex360, 8 septembre 2016.
  3. a et b Niger: reddition de plusieurs rebelles de retour du sud-libyen, RFI, 11 février 2019.
  4. Désarmement d'ex-rebelles toubou après leur reddition dans le nord, AFP, 12 février 2019.