Assemblée nationale (Angola)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Assemblée nationale.
Assemblée nationale de l'Angola
Assembleia Nacional

Description de l'image Emblem of Angola.svg.
Type
Type Monocamérisme
Présidence
Président Fernando da Piedade Dias dos Santos (MPLA)
Élection
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques
  •      MPLA (150)
  •      UNITA (51)
  •      CASA–CE (16)
  •      PRS (2)
  •      FNLA (1)
Élection
Système électoral Scrutin mixte : 90 élus à la proportionnelle, selon la méthode d'Hondt
130 élus au scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt
Dernière élection 23 août 2017
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web www.parlamento.ao
Voir aussi Politique en Angola

L'Assemblée nationale de l'Angola (en portugais : Assembleia Nacional) est le parlement monocaméral de l'Angola.

Système électoral[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale se compose en théorie de 223 députés élus pour un mandat de cinq ans selon un mode de scrutin mixte. 90 sièges sont à pourvoir à la proportionnelle, selon la méthode d'Hondt, dans 18 circonscriptions électorales plurinominales correspondants aux dix-huit provinces angolaises à raison de 5 sièges par circonscription. Les 130 sièges restants sont également pourvus au scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt dans une seule circonscription nationale.[1]

Le vote n'est pas obligatoire. Trois sièges sont réservés pour les Angolais de l'étranger. Faute d'organisation de scrutins à l'étranger, l'Assemblée ne compte en pratique que 220 membres.

Scrutins passés[modifier | modifier le code]

Aucune élection n'a eu lieu entre 1992 et 2008.

La tenue d'élections reprend en septembre 2008[2]. Depuis, toutes ont été remportées à la majorité absolue par le MPLA, notamment contre l'UNITA, son principal rival historique.

Rôle[modifier | modifier le code]

De manière générale, l'Assemblée nationale est chargée de voter la loi, consentir l'impôt et contrôler les activités du gouvernement. Les articles 141 à 173 de la Constitution de 2010 définissent son organisation et ses compétences, qui sont cependant limitées par les importantes compétences législatives du président de la République et le fait que, étant élu comme tête de liste et chef de son parti, ce dernier est le chef de la majorité, ce qui en fait la source originelle de la plupart des textes de lois et rend l'Assemblée inefficace dans ses fonctions de contrôle.

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]