Foufou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préparation du foufou (Ghana)

Le foufou ou fufu est une pâte comestible, solide ou molle selon le goût du consommateur, réalisée à partir de farines bouillies et pilées. C’est un aliment de base pour de nombreuses populations d’Afrique équatoriale.

Spécificités géographiques[modifier | modifier le code]

Foufou de bananes à l'ivoirienne.

Au Congo[1], le foufou est souvent servi accompagné de viande ou de poisson, de légumes cuits, et de divers condiments africains ou occidentaux. Il existe en réalité deux variétés de pâtes appelées « foufou » : l'une est obtenue avec la farine de manioc, l'autre avec de la farine de maïs. Cette différence est souvent liée à l'appartenance ethnique[2]. Par exemple, le foufou à base de maïs est propre au peuple baluba vivant dans la région du Kasaï en République démocratique du Congo. Dans certains cas on mélange aussi la farine de manioc à celle de maïs.

En Côte d'Ivoire, le foufou (ou foutou) se prépare en mélangeant de la purée de bananes bouillies à de l'huile rouge.

Au Bénin et au Togo, le foufou désigne une pâte obtenue en pilant des morceaux d'igname bouillis dans un mortier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Foufou : Tubercules de manioc rouis et séchés. Par extension, farine de manioc ou pâte préparée à base de farine de manioc et d'eau bouillante  », in Omer Massoumou et Ambroise Queffélec, Le français en République du Congo: sous l'ère pluripartiste (1991-2006), Archives contemporaines, 2007, p. 213 (ISBN 9782914610421)
  2. Chantal Bondedi,« Recette du fufu », in Les saveurs du Congo-Kinshasa, Publibook, 2011, p. 20 (ISBN 978-2748361766)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :