Cuisine centrafricaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République centrafricaine image illustrant la cuisine <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la République centrafricaine et la cuisine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Case de conservation des récoltes

La cuisine centrafricaine est une cuisine d'Afrique centrale.

Produits de base[modifier | modifier le code]

Le manioc constitue l'aliment de base[1], sous différentes formes (gozo, chikwangue). D'autres tubercules, tels que la patate douce, le taro ou l'igname, ainsi que divers légumes secs, et la banane plantain sont également consommés[2].

Le bœuf, élevé par les nomades peuls Bororos, le cabri, le poulet-bicyclette et la viande de brousse sont appréciés, de même que le poisson (capitaine, kpété, poisson chat)[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Manioc : Un aliment très prisé des Centrafricains », in Le Journal de Bangui, 25 février 2011 [1]
  2. a et b Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, « Cuisine locale », in République Centrafricaine 2013-14, Le Petit Futé, 2012, p. 65-68 (ISBN 9782746959705)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ken Albala, « Central Africa », in Food Cultures of the World Encyclopedia, vol. 1, Africa, Middle East, ABC-CLIO, 2011, p. 31-41 (ISBN 9780313376276)
  • Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, « Cuisine locale », in République Centrafricaine 2013-14, Le Petit Futé, 2012, p. 65-68 (ISBN 9782746959705)
  • Jacqueline C. Woodfork, « Cuisine and Traditional Dress », in Culture and customs of the Central African Republic, Greenwood Press, Westport, Conn., 2006, p. 79-93 (ISBN 0-313-33203-7)
  • Paulette Roulon-Doko, Chasse, cueillette et culture chez les Gbaya de Centrafrique, L'Harmattan, 1998, 539 p. (ISBN 2-7384-6290-1)
  • Paulette Roulon-Doko, Cuisine et nourriture chez les Gbaya de Centrafrique, L'Harmattan, Paris, 2001, 410 p. (ISBN 2-7475-0921-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]