Cuisine nigériane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cuisine nigériane
Description de cette image, également commentée ci-après
Assiette de riz wolof, poisson frit et bananes plantain (matooke)
Catégorie Cuisine africaine

La cuisine nigériane se compose de plats ou produits alimentaires variés préparés dans les différentes régions du Nigeria. Comme d'autres cuisines d'Afrique de l'Ouest, elle utilise les épices et les herbes ainsi que l'huile de palme ou d'arachide dans des sauces au goût prononcé et des soupes fortement pimentées. Dans les foyers comme dans les restaurants, les plats combinent souvent un féculent (swallow), une viande ou un poisson (protein) et des légumes (vegetable).

Parmi les plats les plus emblématiques de la cuisine nigériane figurent le jollof rice (riz wolof en français), le moimoi (gâteau de haricots) ou encore les suyas (grillades de viande) et le kilishi (viande séchée). La cuisine nigériane est réputée pour ses nombreuses soupes, à l'origine spécifiques à certaines régions mais aujourd'hui largement répandues sur l'ensemble du territoire : egusi à base de pistache africaine, ogbono (fruits du genre Irvingia), pepper soup (fortement pimentée), edikang ikong, etc.

Les féculents de base ont longtemps été l'igname, le manioc, ou les céréales traditionnellement cultivées en Afrique de l'Ouest (millet, sorgho) ; ils sont de plus en plus remplacés par le riz, dont la consommation progresse à un rythme rapide[1].

Produits de base[modifier | modifier le code]

Céréales : riz, millet, sorgho.
Tubercules : igname, manioc.
Fruits et légumes : banane, banane plantain, gombo, tomate, oignon, aubergine, ananas, pastèque, fruit de l'arbre à pain.
Viandes : poulet, bœuf, mouton, chèvre, porc (chez les chrétiens seulement).
Poissons : poisson-chat, tilapia.

Sélection de plats[modifier | modifier le code]

Boissons[modifier | modifier le code]

Boissons non alcoolisées : jus de gingembre, d'hibiscus (zobo en haoussa), de divers fruits, kunu (boisson obtenue par macération de céréales germées), etc.
Boissons alcoolisées : bière, vin de palme.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Toyin Falola, « Cuisine and Traditional Dress », in Culture and customs of Nigeria, Greenwood Press, Westport, Conn., 2001, p. 97-106 (ISBN 0-313-31338-5)
  • (en) Dakota Stevens, A Guide to Nigerian Cuisine. History, Traditional Rice Dishes, Puddings, Porridge, Soups, Snacks, Sweets, and Beverages, BiblioBazaar, 2010 (réimpr.), 128 p. (ISBN 9781117509655)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :