Cuisine nigérienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuisine nigérienne
Description de cette image, également commentée ci-après
Catégorie Cuisine africaine

La cuisine nigérienne est le reflet de nombreuses cuisines traditionnelles africaines. Elle utilise une quantité importante d'épices dans les plats. La viande grillée, les légumes de saison, les salades et diverses sauces sont certains des aliments consommés.

Les repas au Niger commencent généralement avec des salades colorées à base de légumes de saison. Les repas typiques nigériens se composent d'un mets d'amidon (le riz étant le plus populaire) associé avec une sauce ou un ragoût. Les ragoûts sont généralement faits avec des légumes. Les amidons le plus souvent consommés sont le mil et le riz. Les autres aliments de base sont le manioc, le sorgho, le maïs et les haricots[1]. Le couscous de mais de riz ou de mil est souvent consommé mélangé aux feuilles de moringa. Le porridge, les boulettes de blé et les beignets sont quelques-uns des plats populaires au Niger[2]

L'agriculture au Niger est considérablement dépendante des précipitations de pluie : les sécheresses ont nui, par le passé, à la production agricole du Niger, menaçant l'approvisionnement alimentaire du pays[3].

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Niger : Rabah Seffal - p. 115.
  2. (en) « Niger : Cuisine in the Sahara », sur FoodSpring.com
  3. (en) Joachim Von Braun, Employment for Poverty Reduction and Food Security, International Food Policy Research Institute, (ISBN 0896293327, présentation en ligne), p. 176

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :