Championnat du monde d'endurance FIA 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde d'endurance 2013
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Audi no 2 championne du monde, ici lors des 6 Heures de Silverstone 2013.
Généralités
Sport compétition automobile
Organisateur(s) FIA, ACO
Édition 2e
Épreuves 8
Site web officiel www.fiawec.com
Palmarès
Champion pilote LMP :GT :LMP2 :LMGTE Am :
Champion constructeur LMP :GT :
Vainqueur LMP1 :LMP2 :LMGTE Pro :LMGTE Am :

Navigation

Le Championnat du monde d'endurance FIA 2013 est la deuxième édition de cette compétition. Elle se déroule du 14 avril au . Elle comprend huit manches dont les 24 Heures du Mans[1].

Repères de débuts de saison[modifier | modifier le code]

Engagés[modifier | modifier le code]

Équipe Voiture no  Pilote Cat. Manches
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest[2] Audi R18 e-tron quattro 1 Drapeau : Allemagne André Lotterer[3] LMP1 1
Drapeau : France Benoît Tréluyer[3] 1
Drapeau : Suisse Marcel Fässler[3] 1
2 Drapeau : Danemark Tom Kristensen[3] LMP1 1
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish[3] 1
Drapeau : France Loïc Duval[3] 1
3 Drapeau : Espagne Marc Gené[4] LMP1 ?
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis[5] ?
Drapeau : Brésil Lucas di Grassi[5] ?
Drapeau : Japon Toyota Racing Toyota TS030 Hybrid 7 Drapeau : Autriche Alex Wurz[6] LMP1 1
Drapeau : France Nicolas Lapierre[6] 1
Drapeau : Japon Kazuki Nakajima[6] ?
8 Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson[6] LMP1 1
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi[6] 1
Drapeau : France Stéphane Sarrazin[6] 1
Drapeau : Suisse Rebellion Racing Lola B12/60 Toyota 12 Drapeau : Suisse Neel Jani[7] LMP1 1
Drapeau : France Nicolas Prost[7] 1
Drapeau : Allemagne Nick Heidfeld[7] 1
13 Drapeau : Suisse Mathias Beche[7] LMP1 1
Drapeau : Italie Andrea Belicchi[7] 1
Drapeau : Chine (République populaire de) Congfu Cheng 1
Drapeau : Royaume-Uni Strakka Racing HPD ARX-03c 21 Drapeau : Royaume-Uni Nick Leventis[8] LMP1 1
Drapeau : Royaume-Uni Danny Watts[8] 1
Drapeau : Royaume-Uni Jonny Kane[8] 1
Drapeau : France Oak Racing Morgan LMP2 Nissan 24 Drapeau : France Olivier Pla[9] LMP2 1
Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle[9] 1
Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson[9] 1
35 Drapeau : Belgique Bertrand Baguette LMP2 1
Drapeau : Mexique Ricardo González 1
Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman 1
45 Drapeau : France Jacques Nicolet LMP2 1
Drapeau : France Jean-Marc Merlin 1
Drapeau : France Philippe Mondolot ?
Drapeau : Royaume-Uni Delta-ADR (en) Oreca 03 Nissan 25 Drapeau : Thaïlande Tor Graves LMP2 1
Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia 1
Drapeau : Royaume-Uni James Walker 1
Drapeau : Russie G-Drive Racing Oreca 03 Nissan 26 Drapeau : Russie Roman Rusinov[4] LMP2 1
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway 1
Drapeau : Australie John Martin 1
Drapeau : Émirats arabes unis Gulf Racing Middle East Lola B12/80 Nissan 28 Drapeau : France Fabien Giroix[4] LMP2
Drapeau : France Philippe Haezebrouck 1
Drapeau : Japon Keiko Ihara 1
29 Drapeau : Côte d'Ivoire Frédéric Fatien[4] LMP2 1
Drapeau : France Ludovic Badey 1
Drapeau : Koweït Khaled Al-Mhudaf 1
Drapeau : Canada HVM-Status GP Lola B12/80 Judd 30 Drapeau : Royaume-Uni Johnny Mowlem LMP2 1
Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi 1
Drapeau : Canada Tony Burgess 1
Drapeau : Tchéquie Lotus LMP2 Lotus T128 Praga/Judd 31 Drapeau : États-Unis Kevin Weeda (de)[10] LMP2 1
Drapeau : Italie Vitantonio Liuzzi[10] 1
Drapeau : France Christophe Bouchut[10] 1
32 Drapeau : Allemagne Thomas Holzer (en)[10] LMP2 1
Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer 1
Drapeau : Tchéquie Jan Charouz 1
Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport Zytek Z11SN Nissan 41 Drapeau : États-Unis Alexander Rossi LMP2 1
Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith 1
Drapeau : États-Unis Eric Lux 1
42 Drapeau : Allemagne Michael Krumm LMP2 1
Drapeau du Royaume-Uni Jann Mardenborough 1
Drapeau de l'Espagne Lucas Ordóñez 1
Drapeau : Chine (République populaire de) KCMG Morgan LMP2 Nissan 47 Drapeau : Suisse Alexandre Imperatori LMP2 1
Drapeau : Royaume-Uni Matt Howson 1
Drapeau : Chine (République populaire de) Jim Ka To 1
Drapeau : Argentine Pecom Racing Oreca 03 Nissan 49 Drapeau : Argentine Luís Pérez Companc[11] LMP2 1
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer[11] 1
Drapeau : France Nicolas Minassian[11] 1
Drapeau : France Larbre Compétition Chevrolet Corvette C6.R 50 Drapeau : France Patrick Bornhauser[12] GTE-Am 1
Drapeau : France Julien Canal[12] 1
Drapeau : Brésil Fernando Rees[12] 1
70 Drapeau : France Philippe Dumas[4] GTE-Am ?
Drapeau : Portugal Manuel Rodrigues ?
Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil ?
Drapeau : Italie AF Corse[13] Ferrari 458 Italia GT2 51 Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella GTE-Pro 1
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni 1
Drapeau : Italie Marco Cioci ?
61 Drapeau : Afrique du Sud Jack Gerber[4] GTE-Am 1
Drapeau : Irlande Matt Griffin 1
Drapeau : Brésil Jaime Melo Jr. 1
71 Drapeau : Monaco Olivier Beretta[4] GTE-Pro ?
Drapeau : Finlande Toni Vilander 1
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi 1
Drapeau : États-Unis Krohn Racing[14] Ferrari 458 Italia GT2 57 Drapeau : États-Unis Tracy Krohn[4] GTE-Am 1
Drapeau : Suède Niclas Jönsson 1
Drapeau : Italie Maurizio Mediani 1
Drapeau : France IMSA Performance Matmut Porsche 911 GT3 RSR (997) 67 Drapeau : France Pascal Gibon[4] GTE-Am ?
Drapeau : France Patrice Milesi ?
Drapeau : Allemagne Wolf Henzler ?
76 Drapeau : France Raymond Narac[15] GTE-Am 1
Drapeau : France Jean-Karl Vernay[15] 1
Drapeau : France Christophe Bourret[15] 1
Drapeau : États-Unis 8 Star Motorsports Ferrari 458 Italia GT2 81 Drapeau : Venezuela Vicente Potolicchio[16] GTE-Am 1
Drapeau : Autriche Philipp Peter 1
Drapeau : Portugal Rui Águas[16] 1
Drapeau : Allemagne Proton Competition Porsche 911 GT3 RSR (997) 88 Drapeau : Allemagne Christian Ried[17] GTE-Am 1
Drapeau : Italie Gianluca Roda[17] 1
Drapeau : Italie Paolo Ruberti[17] 1
Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey Porsche 911 RSR (991) 91 Drapeau : Allemagne Marc Lieb[4] GTE-Pro 1
Drapeau : Autriche Richard Lietz[18] 1
Drapeau : France Romain Dumas[18] 1
92 Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister[4] GTE-Pro 1
Drapeau : France Patrick Pilet[18] 1
Drapeau : Allemagne Timo Bernhard[18] 1
Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE 95 Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard GTE-Am 1
Drapeau : Danemark Kristian Poulsen 1
Drapeau : Danemark Allan Simonsen 1
96 Drapeau : Allemagne Roald Goethe GTE-Am 1
Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall 1
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter 1
97 Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner GTE-Pro 1
Drapeau : Allemagne Stefan Mucke 1
Drapeau : Royaume-Uni Peter Dumbreck 1
99 Drapeau : Canada Paul Dalla Lana GTE-Pro 1
Drapeau : Portugal Pedro Lamy 1
Drapeau : Nouvelle-Zélande Richie Stanaway 1
Icône Catégorie
LMP1 Le Mans Prototype 1
LMP2 Le Mans Prototype 2
GTE-Pro GT Endurance Pro
GTE-Am GT Endurance Am
Légende
Engagement au championnat
* Éligible pour marquer des points dans chaque classement.
Engagement supplémentaire
* Éligible pour marquer des points au classement pilotes uniquement.
Troisième engagement constructeur
* Éligible pour marquer des points au classement pilotes
* Éligible pour les points du classement constructeurs LMP1 au Mans.
Engagement à la course
* Non inscrit au classement du championnat.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date Course Circuit Lieu État, Pays
1 14 avril 6 Heures de Silverstone Circuit de Silverstone Silverstone Drapeau de l'Angleterre Angleterre, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
2 4 mai WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps Circuit de Spa-Francorchamps Francorchamps Drapeau de la Belgique Belgique
3 22 & 23 juin 24 Heures du Mans Circuit des 24 Heures Le Mans Drapeau de la France France
4 1er septembre 6 Heures de São Paulo Autodromo José Carlos Pace São Paulo État de São Paulo São Paulo, Drapeau du Brésil Brésil
5 22 septembre 6 Heures du circuit des Amériques Circuit des Amériques Austin Drapeau du Texas Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
6 20 octobre 6 Heures de Fuji Fuji Speedway Oyama Drapeau du Japon Japon
7 10 novembre 6 Heures de Shanghai Circuit international de Shanghai Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine
8 30 novembre 6 Heures de Bahreïn Circuit international de Sakhir Sakhir Drapeau de Bahreïn Bahreïn

Résumé[modifier | modifier le code]

6 Heures de Silverstone[modifier | modifier le code]

6 Heures de Spa-Francorchamps[modifier | modifier le code]

24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

6 Heures de São Paulo[modifier | modifier le code]

6 Heures du Circuit des Amériques[modifier | modifier le code]

6 Heures de Fuji[modifier | modifier le code]

Cette manche s'est déroulée sous le passage d'un typhon, ce qui obligea les organisateurs à arrêter la course au 16e tour. En raison de cette faible distance parcourue, seule la moitié des points initialement prévus a été attribuée.

6 Heures de Shanghai[modifier | modifier le code]

6 Heures de Bahreïn[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Équipes et Pilotes[modifier | modifier le code]

Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.

Course Équipe victorieuse LMP1 Équipe victorieuse LMP2 Équipe victorieuse GTE Pro Équipe victorieuse GTE Am Résultats
Pilotes victorieux LMP1 Pilotes victorieux LMP2 Pilotes victorieux GTE Pro Pilotes victorieux GTE Am
1 6 Heures de Silverstone Drapeau : Allemagne No. 2 Audi Sport Team Joest Drapeau : Royaume-Uni No. 25 Delta-ADR (en) Drapeau : Royaume-Uni No. 97 Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 95 Aston Martin Racing résultats
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia
Drapeau : Thaïlande Tor Graves
Drapeau : Royaume-Uni James Walker
Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : Brésil Bruno Senna
Drapeau : Danemark Allan Simonsen
Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard
Drapeau : Danemark Kristian Poulsen
2 6 Heures de Spa-Francorchamps Drapeau : Allemagne No. 1 Audi Sport Team Joest Drapeau : Argentine No. 49 PeCom Racing Drapeau : Italie No. 51 AF Corse Drapeau : États-Unis No. 81 8 Star Motorsports résultats
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Argentine Luís Pérez Companc
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer
Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Venezuela Vicente Potolicchio
Drapeau : Portugal Rui Águas
Drapeau : Italie Matteo Malucelli
3 24 Heures du Mans Drapeau : Allemagne No. 2 Audi Sport Team Joest Drapeau : France No. 35 OAK Racing Drapeau : Allemagne No. 92 Porsche AG Team Manthey Drapeau : France No. 76 IMSA Performance Matmut résultats
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : Belgique Bertrand Baguette
Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman
Drapeau : Mexique Ricardo González
Drapeau : Allemagne Marc Lieb
Drapeau : Autriche Richard Lietz
Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : France Raymond Narac
Drapeau : France Jean-Karl Vernay
Drapeau : France Christophe Bourret
4 6 Heures de São Paulo Drapeau : Allemagne No. 1 Audi Sport Team Joest Drapeau : Russie No. 26 G-Drive Racing Drapeau : Italie No. 51 AF Corse Drapeau : Royaume-Uni No. 96 Aston Martin Racing résultats
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Australie John Martin
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter
Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall
5 6 Heures du circuit des Amériques Drapeau : Allemagne No. 2 Audi Sport Team Joest Drapeau : Russie No. 26 G-Drive Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 99 Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 96 Aston Martin Racing résultats
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Australie John Martin
Drapeau : France Frédéric Makowiecki
Drapeau : Brésil Bruno Senna
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter
Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall
6 6 Heures de Fuji Drapeau : Japon No. 7 Toyota Racing Drapeau : France No. 35 OAK Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 97 Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 95 Aston Martin Racing résultats
Drapeau : Autriche Alex Wurz
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Japon Kazuki Nakajima
Drapeau : Belgique Bertrand Baguette
Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman
Drapeau : Mexique Ricardo González
Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : France Frédéric Makowiecki
Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard
Drapeau : Danemark Kristian Poulsen
Drapeau : Brésil Bruno Senna
7 6 Heures de Shanghai Drapeau : Allemagne No. 1 Audi Sport Team Joest Drapeau : Russie No. 26 G-Drive Racing Drapeau : Royaume-Uni No. 97 Aston Martin Racing Drapeau : États-Unis No. 81 8 Star Motorsports résultats
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Australie John Martin
Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner
Drapeau : Allemagne Stefan Mücke
Drapeau : Venezuela Vicente Potolicchio
Drapeau : Portugal Rui Águas
Drapeau : Italie Davide Rigon
8 6 Heures de Bahreïn Drapeau : Japon No. 8 Toyota Racing Drapeau : Russie No. 26 G-Drive Racing Drapeau : Italie No. 51 AF Corse Drapeau : Royaume-Uni No. 95 Aston Martin Racing résultats
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Drapeau : Russie Roman Rusinov
Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau : Australie John Martin
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Finlande Toni Vilander
Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard
Drapeau : Danemark Kristian Poulsen
Drapeau : Danemark Nicki Thiim

Classement saison 2013[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Système des points
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e Au-delà
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1 0.5

Les points sont doublés lors des 24 heures du Mans.

Classement pilotes[modifier | modifier le code]

Cette saison, 4 titres sont délivrés aux pilotes. Le Championnat du monde est disputé uniquement par les pilotes des catégories LMP1 et LMP2. Les pilotes appartenant aux catégories LMGTE se disputent quant à eux une Coupe du monde. Également, 2 Trophées Endurance FIA sont attribués aux pilotes appartenant aux catégories LMP2 et LMGTE Am.

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes[modifier | modifier le code]

Allan McNish, Tom Kristensen et Loïc Duval remportent le Championnat lors des 6 heures de Shanghai.

Pos. Pilote Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 1 2 1 2 1 2 3 Ret 162
1 Drapeau : Danemark Tom Kristensen Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 1 2 1 2 1 2 3 Ret 162
1 Drapeau : France Loïc Duval Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 1 2 1 2 1 2 3 Ret 162
2 Drapeau : Allemagne André Lotterer Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 2 1 5 1 3 14 1 2 149.25
2 Drapeau : Suisse Marcel Fässler Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 2 1 5 1 3 14 1 2 149.25
2 Drapeau : France Benoît Tréluyer Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 2 1 5 1 3 14 1 2 149.25
3 Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson Drapeau : Japon Toyota Racing 3 4 2 Ret 2 15 Ret 1 106.25
3 Drapeau : France Stéphane Sarrazin Drapeau : Japon Toyota Racing 3 4 2 Ret 2 15 Ret 1 106.25
3 Drapeau : Suisse Sébastien Buemi Drapeau : Japon Toyota Racing 3 4 2 Ret 2 15 Ret 1 106.25
4 Drapeau : Autriche Alexander Wurz Drapeau : Japon Toyota Racing 4 Ret 4 1 2 Ret 69.5
4 Drapeau : France Nicolas Lapierre Drapeau : Japon Toyota Racing 4 Ret 4 1 2 Ret 69.5
5 Drapeau : Suisse Mathias Beche Drapeau : Suisse Rebellion Racing 6 6 13 3 4 3 4 Ret 63.5
6 Drapeau : France Nicolas Prost Drapeau : Suisse Rebellion Racing 5 5 12 3 4 4 Ret 60
7 Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Russie G-Drive Racing 12 11 EX 4 5 5 5 3 53
7 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : Russie G-Drive Racing 12 11 EX 4 5 5 5 3 53
7 Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : Russie G-Drive Racing 12 11 EX 4 5 5 5 3 53
8 Drapeau : Allemagne Nick Heidfeld Drapeau : Suisse Rebellion Racing 5 5 12 3 4 48
9 Drapeau : Brésil Lucas di Grassi Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 3 3 45
9 Drapeau : Espagne Marc Gené Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 3 3 45
9 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 3 3 45
10 Drapeau de la Belgique Bertrand Baguette Drapeau de la France OAK Racing 10 10 7 5 11 4 7 6 44.5
10 Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman Drapeau : France OAK Racing 10 10 7 5 11 4 7 6 44.5
10 Drapeau : Mexique Ricardo González Drapeau : France OAK Racing 10 10 7 5 11 4 7 6 44.5
11 Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau : France OAK Racing 8 9 8 9 10 6 6 4 42
11 Drapeau : France Olivier Pla Drapeau : France OAK Racing 8 9 8 9 10 6 6 4 42
11 Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : France OAK Racing 8 9 8 9 10 6 6 4 42
12 Drapeau : Japon Kazuki Nakajima Drapeau : Japon Toyota Racing Ret 4 1 Ret 37.5
Pos. Pilote Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Gras - Pole position

Coupe du monde d'endurance FIA pour pilotes GT[modifier | modifier le code]

Gianmaria Bruni gagne la Coupe du monde d'endurance FIA pour pilotes GT lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Pilote Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Italie Gianmaria Bruni Drapeau : Italie AF Corse 5 1 5 1 2 2 4 1 145
2 Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella Drapeau : Italie AF Corse 5 1 5 1 2 2 4 3 135
3 Drapeau : Allemagne Stefan Mücke Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 4 3 2 Ret 1 1 Ret 125.5
3 Drapeau : Royaume-Uni Darren Turner Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 4 3 2 Ret 1 1 Ret 125.5
4 Drapeau : Allemagne Marc Lieb Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 4 5 1 4 4 4 6 4 123
4 Drapeau : Autriche Richard Lietz Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 4 5 1 4 4 4 6 4 123
5 Drapeau : Finlande Toni Vilander Drapeau : Italie AF Corse 2 3 4 Ret 3 9 5 1 108
6 Drapeau : France Patrick Pilet Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 7 Ret 2 3 9 3 3 2 99.5
6 Drapeau : Allemagne Jörg Bergmeister Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 7 Ret 2 3 9 3 3 2 99.5
7 Drapeau : Japon Kamui Kobayashi Drapeau : Italie AF Corse 2 3 4 Ret 3 9 5 3 98
8 Drapeau : Brésil Bruno Senna Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 2 Ret Ret 1 5 2 Ret 94
9 Drapeau : France Frédéric Makowiecki Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 2 Ret 1 1 73.5
10 Drapeau : France Romain Dumas Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 4 5 1 72
11 Drapeau : Portugal Pedro Lamy Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 6 Ret 11 Ret 13 2 Ret 42.75
12 Drapeau : Allemagne Timo Bernhard Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 7 Ret 2 42

Trophée Endurance FIA pour les pilotes LMP2[modifier | modifier le code]

Bertrand Baguette, Martin Plowman et Ricardo González obtiennent le trophée destiné aux pilotes LMP2 lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Pilote Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Belgique Bertrand Baguette Drapeau : France OAK Racing 4 3 1 2 7 1 3 4 141.5
1 Drapeau : Royaume-Uni Martin Plowman Drapeau : France OAK Racing 4 3 1 2 7 1 3 4 141.5
1 Drapeau : Mexique Ricardo González Drapeau : France OAK Racing 4 3 1 2 7 1 3 4 141.5
2 Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : France OAK Racing 2 2 2 6 6 3 2 2 132.5
2 Drapeau : Danemark David Heinemeier Hansson Drapeau : France OAK Racing 2 2 2 6 6 3 2 2 132.5
2 Drapeau : France Olivier Pla Drapeau : France OAK Racing 2 2 2 6 6 3 2 2 132.5
3 Drapeau : Australie John Martin Drapeau : Russie G-Drive Racing 6 4 EX 1 1 2 1 1 132
3 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : Russie G-Drive Racing 6 4 EX 1 1 2 1 1 132
3 Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : Russie G-Drive Racing 6 4 EX 1 1 2 1 1 132
4 Drapeau : Argentine Luís Pérez Companc Drapeau : Argentine Pecom Racing 3 1 4 3 2 5 Ret 7 110
4 Drapeau : France Nicolas Minassian Drapeau : Argentine Pecom Racing 3 1 4 3 2 5 Ret 7 110
4 Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer Drapeau : Argentine Pecom Racing 3 1 4 3 2 5 Ret 7 110
5 Drapeau : Thaïlande Tor Graves Drapeau : Royaume-Uni Delta-ADR (en) 1 Ret Ret Ret 4 4 4 56

Trophée Endurance FIA pour les pilotes LMGTE Am[modifier | modifier le code]

Jamie Campbell-Walter et Stuart Hall ont sécurisé le trophée destiné aux pilotes LMGTE Am lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Pilote Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Royaume-Uni Jamie Campbell-Walter Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 4 4 5 1 1 2 3 5 129
1 Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 4 4 5 1 1 2 3 5 129
2 Drapeau : Portugal Rui Águas Drapeau : États-Unis 8 Star Motorsports 3 1 8 2 4 4 1 2 128
2 Drapeau : Venezuela Enzo Potolicchio Drapeau : États-Unis 8 Star Motorsports 3 1 8 2 4 4 1 2 128
3 Drapeau : France Jean-Karl Vernay Drapeau : France IMSA Performance Matmut 7 6 1 4 3 5 2 6 122
3 Drapeau : France Raymond Narac Drapeau : France IMSA Performance Matmut 7 6 1 4 3 5 2 6 122
4 Drapeau : Danemark Kristian Poulsen Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 2 Ret Ret 2 1 Ret 1 104.5
4 Drapeau : Danemark Christoffer Nygaard Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 2 Ret Ret 2 1 Ret 1 104.5
5 Drapeau : France Julien Canal Drapeau : France Larbre Compétition 2 3 4 6 6 8 5 4 97
5 Drapeau : France Patrick Bornhauser Drapeau : France Larbre Compétition 2 3 4 6 6 8 5 4 97

Championnat des Constructeurs[modifier | modifier le code]

2 championnats constructeurs distincts sont présents dans ce championnat. L'un est destiné aux Sport-prototypes alors que l'autre est réservé aux voitures Grand tourisme. Le Championnat du Monde des Constructeurs est destiné seulement aux constructeurs engagés en LMP1, et les points proviennent seulement du meilleur score enregistré par le constructeur lors de chaque manche. Ainsi, Audi sécurisa ce trophée lors des 6 Heures de Bahreïn. Le Championnat du Monde des Constructeurs GT concerne quant à lui les constructeurs alignés dans les catégories LMGTE Pro et LMGTE Am. Cette année, Ferrari gagne pour la seconde année consécutive ce trophée lors des 6 Heures de Bahreïn.Concernant le barème des points, chaque constructeur cumule les points obtenus par ses deux meilleures voitures et cela lors de chaque manche.

Championnat du monde d'endurance FIA — Constructeurs[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Allemagne Audi 1 1 1 1 1 2 1 2 207
2 Drapeau : Japon Toyota 3 3 2 Ret 2 1 2 1 142.5

Coupe du Monde d'Endurance FIA pour les Constructeurs GT[modifier | modifier le code]

Pos. Constructeur SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 Drapeau : Italie Ferrari 2 1 4 1 2 2 4 1 255
5 2 5 6 3 8 5 3
2 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin 1 3 3 2 1 1 1 5 246.5
3 5 8 5 5 5 2 8
3 Drapeau : Allemagne Porsche 4 4 1 3 4 3 3 2 230.5
7 9 2 4 7 4 6 4

Championnat des Équipes[modifier | modifier le code]

Toutes les équipes des 4 catégories de ce championnat sont représentées pour le Trophée Endurance FIA. Chaque voiture marque ses propres points, contrairement à 2012 où les résultats obtenus par chaque voiture d'une équipe étaient additionnés pour le compte de cette dernière.

Trophée Endurance FIA pour les Équipes privés LMP1[modifier | modifier le code]

Le Trophée Endurance FIA pour les écuries privées LMP1 est ouvert seulement pour les équipes privées concourant dans la catégorie LMP1 sans constructeur associé. À la suite du retrait de l'écurie Strakka Racing à la mi-saison, Rebellion Racing est la seule équipe à compléter ce championnat et obtient donc cette distinction.

Pos. Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 12 Drapeau : Suisse Rebellion Racing 1 1 2 1 1 1 1 Ret 173.5
2 21 Drapeau : Royaume-Uni Strakka Racing Ret 2 1 68

Trophée Endurance FIA pour les Équipes de LMP2[modifier | modifier le code]

OAK Racing gagne le Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMP2.

Le Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMP2 a été remporté par la voiture no 35 du OAK Racing lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 35 Drapeau : France OAK Racing 4 3 1 2 7 1 3 4 141.5
2 24 Drapeau : France OAK Racing 2 2 2 5 6 3 2 2 134.5
3 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing 6 4 EX 1 1 2 1 1 132
4 49 Drapeau : Argentine Pecom Racing 3 1 3 3 2 5 Ret 6 118
5 41 Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport 5 DNS 4 4 4 5 3 81
6 25 Drapeau : Royaume-Uni Delta-ADR (en) 1 Ret Ret Ret 4 4 4 5 66
7 32 Drapeau : Tchéquie Lotus NC 5 Ret Ret 3 6 6 Ret 37
8 31 Drapeau : Tchéquie Lotus Ret 6 Ret Ret Ret 7 Ret Ret 11
9 28 Drapeau : Émirats arabes unis Gulf Racing Middle East 7 Ret 6

Trophée Endurance FIA pour les Équipes de LMGTE Pro[modifier | modifier le code]

Le Trophée Endurance FIA pour les Équipes de LMGTE Pro a été remporté par la voiture no 51 de l'équipe AF Corse lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 51 Drapeau : Italie AF Corse 5 1 5 1 2 2 4 1 145
2 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 3 3 2 Ret 1 1 Ret 128.5
3 92 Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 4 4 1 4 4 4 6 4 126
4 91 Drapeau : Allemagne Porsche AG Team Manthey 6 Ret 2 3 5 3 3 2 109.5
5 71 Drapeau : Italie AF Corse 2 2 4 Ret 3 5 5 3 105
6 99 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 5 Ret Ret 1 6 2 Ret 74

Trophée Endurance FIA pour les Équipes de LMGTE Am[modifier | modifier le code]

Le Trophée Endurance FIA pour les Équipes de LMGTE Am a été remporté par la voiture no 81 de l'équipe 8 Star Motorsports lors des 6 Heures de Bahreïn.

Pos. Team SIL
Drapeau : Royaume-Uni
SPA
Drapeau : Belgique
LMS
Drapeau : France
SÃO
Drapeau : Brésil
COA
Drapeau : États-Unis
FUJ
Drapeau : Japon
SHA
Drapeau : Chine (République populaire de)
BHR
Drapeau : Bahreïn
Total
points
1 81 Drapeau : États-Unis 8 Star Motorsports 3 1 6 2 4 4 1 2 136
2 96 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 4 4 4 1 1 2 3 5 133
3 76 Drapeau : France IMSA Performance Matmut 7 6 1 4 3 5 2 6 122
4 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 1 2 Ret Ret 2 1 Ret 1 104.5
5 50 Drapeau : France Larbre Compétition 2 3 3 6 6 8 5 4 103
6 88 Drapeau : Allemagne Proton Competition 5 5 5 3 5 3 4 Ret 84.5
7 61 Drapeau : Italie AF Corse 8 8 2 Ret 7 7 6 3 76
8 57 Drapeau : États-Unis Krohn Racing 6 7 Ret 5 8 6 Ret Ret 32

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Calendrier 2013 sur le site officiel
  2. « Audi tests LMP1 sports car for 2012 », Audi, Volkswagen Group,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a b c d e et f « Audi nominates driver line-ups for World Endurance Championship. », endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  4. a b c d e f g h i j et k « Entry List », 24h-lemans.com, Automobile Club de l'Ouest, (consulté le )
  5. a et b « Three Audi e-tron quattros for Le Mans in 2013 », lemanslive.com, Michelin, (consulté le )
  6. a b c d e et f Laurent Mercier, « Le Toyota Racing reconduit ses équipages por 2013 » [« Toyota Racing extends its crews into 2013 »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  7. a b c d et e Laurent Mercier, « Le Rebellion Racing donne la répartition de ses équipages. » [« Rebellion Racing distributes its crews »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  8. a b et c « Strakka Racing confirms full FIA WEC campaign for 2013 », endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  9. a b et c Gary Watkins, « Alex Brundle to race for OAK in 2013 World Endurance Championship », autosport.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a b c et d « Lotus LMP2 in FIA WEC and 24H of Le Mans », endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  11. a b et c Laurent Mercier, « Amato Ferrari dévoile le programme AF Corse 2013. » [« Amato Ferrari unveils 2013 AF Corse program »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  12. a b et c Laurent Mercier, « L'équipage de la Corvette/Larbre Compétition bouclé. » [« The crew of the Corvette/Larbre Compétition »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  13. John Dagys, « AF Corse, Felbermayr-Proton Confirm WEC Entries », SpeedTV.com, Speed,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Krohn Racing confirms 2012 WEC entry », Racer, Haymarket Publications,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. a b et c « Jean-Karl Vernay rejoint IMSA Performance Matmut. » [« Jean-Karl Vernay joins IMSA Performance Matmut. »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  16. a et b « 8Star Motorsports launches FIA WEC campaign », endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  17. a b et c Laurent Mercier, « Les équipages Proton Competition et Dempsey-Proton bouclés. » [« The crews of Proton Competition and Dempsey-Proton »], endurance-info.com, Endurance-Info, (consulté le )
  18. a b c et d (en) « Porsche confirms plans for 2013 WEC », lemanslive.com, Michelin, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]