Championnat du monde des voitures de sport 1978

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde des voitures de sport 1978
Précédent : 1977 Suivant : 1979
La Porsche 935-77 de Ickx et Mass.

Le Championnat du monde des voitures de sport 1978 est la 26e saison du Championnat du monde des voitures de sport (WSC) FIA, également connu sous le nom de Championnat du monde d'endurance. Il est ouvert aux voitures FIA Groupe 5 et GT et aux voitures IMSA GTX et GTO5. Les autres catégories peuvent concourir mais ne sont pas éligibles, comme la catégorie IMSA pour le championnat constructeur WSC. Il s'est couru du 4 février 1978 au 3 septembre 1978, comprenant huit courses.

À partir de cette saison 1978, les Sport-prototypes de Groupe 6 ne participent plus à ce championnat. Pour cette saison seulement, un championnat d'Europe des voitures de sport sera organisé pour celles-ci.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Manche Course Circuit Participants Date
1 Drapeau : États-Unis 24 Heures de Daytona Daytona International Speedway 68 4 au 5 février
2 Drapeau : Italie 6 Heures de Mugello Circuit du Mugello 27 19 mars
3 Drapeau : France 6 heures de Dijon Dijon-Prenois 22 16 avril
4 Drapeau : Royaume-Uni 6 Heures de Silverstone Circuit de Silverstone 27 14 mai
5 Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1 000 km du Nürburgring Nürburgring 67 28 mai
6 Drapeau : Italie 6 Heures de Misano Misano 19 25 juin
7 Drapeau : États-Unis 6 Heures de Watkins Glen Watkins Glen International 44 8 juillet
8 Drapeau : Italie 6 Heures de Vallelunga Vallelunga 23 3 septembre

Résultats de la saison[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Les points sont distribués aux dix premiers de chaque course dans l'ordre de 20-15-12-10-8-6-4-3-2-1 points, avec quelques exceptions :

  • Les pilotes qui ne conduisent pas la voiture pour un certain pourcentage de tours dans une course n'ont pas droit aux points.
  • Les constructeurs ne reçoivent les points que de leur voiture la mieux classée, les autres voitures du même constructeur ne marquant aucun point. Cependant les points sont attribués aux pilotes de ces voitures.
  • Pilotes et constructeurs ne marquent aucun point s'ils n'accomplissent pas 90 % de la distance du vainqueur.

Courses[modifier | modifier le code]

Manche Circuit Équipe vainqueur Résultats
Pilote vainqueur
1 Daytona Drapeau : États-Unis #99 Brumos Porsche Résultats
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rolf Stommelen
Drapeau : Pays-Bas Toine Hezemans
Drapeau : États-Unis Peter Gregg
2 Mugello Drapeau : République fédérale d'Allemagne #12 Gelo Racing Team Résultats
Drapeau : Royaume-Uni John Fitzpatrick
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Hans Heyer
Drapeau : Pays-Bas Toine Hezemans
3 Dijon-Prenois Drapeau : République fédérale d'Allemagne #2 Porsche Kremer Racing Résultats
Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : France Henri Pescarolo
4 Silverstone Drapeau : République fédérale d'Allemagne #1 Martini Racing Résultats
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
5 Nürburgring Drapeau : République fédérale d'Allemagne #3 Gelo Racing Team Résultats
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Klaus Ludwig
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Hans Heyer
Drapeau : Pays-Bas Toine Hezemans
6 Misano Drapeau : République fédérale d'Allemagne #7 Porsche Kremer Racing Résultats
Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : France Henri Pescarolo
7 Watkins Glen Drapeau : République fédérale d'Allemagne #30 Weisberg Gelo Résultats
Drapeau : États-Unis Peter Gregg
Drapeau : Pays-Bas Toine Hezemans
Drapeau : Royaume-Uni John Fitzpatrick
8 Vallelunga Drapeau : République fédérale d'Allemagne #3 Porsche Kremer Racing Résultats
Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : France Henri Pescarolo

Championnat du monde des constructeurs[modifier | modifier le code]

Il n' y a qu'un seul classement, toutes catégories confondues.
Seuls les six meilleurs résultats sont pris en compte dans le classement. Les autres points ne sont pas comptabilisés et sont indiqués en italique.

Pos Constructeur 1 2 3 4 5 6 7 8 Total
1= Drapeau : République fédérale d'Allemagne Porsche - I 20 20 20 20 20 20 20 20 120
1= Drapeau : République fédérale d'Allemagne Porsche - II 12 12
2 Drapeau : République fédérale d'Allemagne BMW 20 20 20 20 20 20 20 120
3= Drapeau : États-Unis Chevrolet 10 10
3= Drapeau : Italie Fiat 10 10
5= Drapeau : France Renault 8 8
5= Drapeau : Italie de Tomaso 6 2 8
7 Drapeau : Royaume-Uni Jaguar 6 6
8= Drapeau : États-Unis Ford - II 4 4
8= Drapeau : États-Unis Ford -I 1 1
9 Drapeau : Italie Ferrari 3 1 4
10= Drapeau : République fédérale d'Allemagne Volkswagen 3 3
10= Drapeau : Italie Lancia 3 3

† - À égalité de points, Porsche est déclaré vainqueur avec huit victoires contre sept pour BMW.

Challenge mondial des pilotes d'endurance[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Bienvenu, Endurance: 50 ans d'histoire 1964-1981 - Volume 2, éditions ETAI, 2004 (ISBN 2-7268-9327-9)

Lien externe[modifier | modifier le code]