Championnat du monde des voitures de sport 1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde des voitures de sport 1982
Précédent : 1981 Suivant : 1983
Porsche 956 de 1982.

Le Championnat du monde des voitures de sport 1982 est la 30e saison du Championnat du monde des voitures de sport (WSC) FIA ou Championnat du monde d'endurance. Il est réservé aux voitures du Groupe C et également aux Groupe B, Groupe 5, Groupe 6, IMSA GTX, IMSA GTO, GT, et classe T, bien qu'aucune de ces voitures n'ait été incluse dans le championnat constructeur WSC. Il s'est couru du 12 avril 1982 au 17 octobre 1982, comprenant huit courses.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Manche Course Circuit Participants Date
1 Drapeau : Italie 1 000 km de Monza - Trofeo Filippo Caracciolo Autodromo Nazionale di Monza 27 18 avril
2 Drapeau : Royaume-Uni 6 Heures de Silverstone - The Pace Petroleum Circuit de Silverstone 39 16 mai
3 Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1 000 km du Nürburgring - Rudolf Caracciola Wanderpreis Nürburgring 51 30 mai
4 Drapeau : France 24 Heures du Mans Le Mans 55 19 au 20 juin
5 Drapeau : Belgique 1 000 km de Spa - Trophée Diners Club Circuit de Spa-Francorchamps 36 5 septembre
6 Drapeau : Italie 1 000 km de Mugello - Trofeo Banca Toscana Circuit du Mugello 19 19 septembre
7 Drapeau : Japon 6 Heures de Fuji - WEC in Japan Fuji Speedway 38 3 octobre
8 Drapeau : Royaume-Uni 1 000 km de Brands Hatch - Shell Oils Circuit de Brands Hatch 33 17 octobre

† - Course où les points constructeur n'ont pas été distribués.

Résultats de la saison[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Les points sont distribués aux dix premiers de chaque course dans l'ordre de 20-15-12-10-8-6-4-3-2-1 points, toutefois :

  • Les pilotes qui ne conduisent pas la voiture dans un certain pourcentage de tours dans une course n'ont pas droit aux points.
  • Les constructeurs ne reçoivent les points que de leur voiture la mieux classée, les autres voitures du même constructeur ne marquant aucun point, cependant les points sont attribués aux pilotes de ces voitures.
  • Le pilote et les équipes ne marquent pas de points s'ils n'accomplissent pas 90 % de la distance du vainqueur.

Courses[modifier | modifier le code]

Manche Circuit Équipe vainqueur C Résultats
Pilote vainqueur C
1 Monza Drapeau : France Automobiles Jean Rondeau Résultats
Drapeau : France Henri Pescarolo
Drapeau : Italie Giorgio Francia
2 Silverstone Drapeau : Italie Martini Racing Résultats
Drapeau : Italie Michele Alboreto
Drapeau : Italie Riccardo Patrese
3 Nürburgring Drapeau : Italie Martini Racing Résultats
Drapeau : Italie Michele Alboreto
Drapeau : Italie Riccardo Patrese
Drapeau : Italie Teo Fabi
4 Le Mans Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche Résultats
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell
5 Spa-Francorchamps Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche Résultats
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Jochen Mass
6 Mugello Drapeau : Italie Martini Racing Résultats
Drapeau : Italie Piercarlo Ghinzani
Drapeau : Italie Michele Alboreto
7 Fuji Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche Résultats
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Jochen Mass
8 Brands Hatch Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche Résultats
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Jochen Mass

Championnat du monde des constructeurs[modifier | modifier le code]

Il n' y a qu'un seul classement, toutes catégories confondues.
Le constructeur de châssis et le constructeur de moteur ont été considérés en tant que constructeur simple, ainsi un châssis avec des moteurs différents fait partie du classement.
Bien que l'ancien Groupe 6 soit autorisé à participer, aucun point ne sera distribué parce que ce groupe se s'aligne pas sur les règles du groupe C. Ceci sera valable notamment pour Lancia.
Les points constructeur n'ont pas été attribués pour les manches 6, 7 et 8.

Pos Châssis Moteur 1 2 3 4 5 Total
1 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Porsche Drapeau : République fédérale d'Allemagne Porsche 20 15 20 20 75
2 Drapeau : France Rondeau Drapeau : États-Unis Ford 20 12 20 8 10 70
3 Drapeau : Royaume-Uni Nimrod Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin 10 10 4 24
4 Drapeau : France WM Drapeau : France Peugeot 15 6 21
5 Drapeau : États-Unis Ford Drapeau : États-Unis Ford 8 2 10
6 Drapeau : Suisse Sauber Drapeau : États-Unis Ford 4 6 10
7 Drapeau : Royaume-Uni Lola Drapeau : États-Unis Ford 3 3

Championnat du monde des pilotes[modifier | modifier le code]

Il n' y a qu'un seul classement, toutes catégories confondues.

Pos Pilote Constructeur Écurie 1 2 3 4 5 6 7 8 Total
1 Drapeau : Belgique Jacky Ickx Porsche Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche 15 20 20 20 20 95
2 Drapeau : Italie Riccardo Patrese Lancia Drapeau : Italie Martini Racing 21 21 13 16 16 87
3 Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell Porsche Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche 15 20 15 20 70
4 Drapeau : Italie Teo Fabi Lancia Drapeau : Italie Martini Racing 21 13 16 16 66
5 Drapeau : Italie Michele Alboreto Lancia Drapeau : Italie Martini Racing 21 21 21 63
6 Drapeau : France Henri Pescarolo Rondeau
Sauber
Porsche
Drapeau : France Automobiles Jean Rondeau
Drapeau : Suisse GS Racing/Walter Brun
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Joest Racing
20 8 15 3 12 3 61
7 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Jochen Mass Porsche Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche 15 20 20 55
8 Drapeau : Italie Giorgio Francia Rondeau
Osella
Drapeau : France Automobiles Jean Rondeau
Drapeau : Italie Scuderia Mirabella
20 11 7 11 49
9= Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rolf Stommelen Porsche
Rondeau
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Porsche Kremer Racing
Drapeau : France Automobiles Jean Rondeau
15 15 30
9= Drapeau : Australie Vern Schuppan Porsche Drapeau : République fédérale d'Allemagne Rothmans Porsche 15 15 30

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Teissèdre, Endurance: 50 ans d'histoire 1982-2003 - Volume 3, éditions ETAI, 2004 (ISBN 2-7268-9328-7)

Lien externe[modifier | modifier le code]