Cameron Diaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cameron Diaz
Description de cette image, également commentée ci-après
Cameron Diaz en 2010.
Nom de naissance Cameron Michelle Diaz
Naissance (47 ans)
San Diego, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Mannequin
Actrice
Films notables The Mask
Mary à tout prix
Dans la peau de John Malkovich
Charlie et ses drôles de dames
Gangs of New York
Shrek

Cameron Diaz Madden /ˈkæm.ɹən ˈdi.az/[1], née le à San Diego en Californie, est une actrice américaine d'origine cubaine et espagnole (par son père) ainsi que anglaise, néerlandaise et allemande (par sa mère)[2].

Tout d'abord mannequin, elle se révèle au cinéma dès son premier film, la comédie fantastique The Mask (film) (1994), puis devient célèbre en tenant le rôle-titre de la comédie romantique Mary à tout prix (1998).

Durant le reste de la décennie, l'actrice enchaîne les collaborations prestigieuses : Very Bad Things (1998), de Peter Berg, Dans la peau de John Malkovich (1999), de Spike Jonze, L'Enfer du dimanche (1999), d'Oliver Stone, Vanilla Sky (2001), de Cameron Crowe et Gangs of New York (2002), de Martin Scorsese. Elle prête également sa voix à la princesse Fiona dans la saga de films d'animation Shrek.

Cependant, c'est dans la comédie, souvent potache, qu'elle se spécialise : Allumeuses ! (2002), The Holiday (2006), Jackpot (2008), Bad Teacher (2011), Gambit : Arnaque à l'anglaise (2012), Triple alliance, Annie et Sex Tape (2014). elle tient aussi les premiers rôles féminins des comédies d'action Charlie et ses drôles de dames (2000), Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent ! (2003), Night and Day (2010) et The Green Hornet (2011).

En 2018, elle annonce mettre un terme à sa carrière cinématographique[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz est la plus jeune fille d'Emilio Diaz et de Billie Diaz (née Early). Son père, mort en 2008, travaillait pour une compagnie pétrolière californienne, et sa mère dans l'import-export[4].

À 16 ans, après avoir été repérée par un photographe, elle commence une carrière dans le mannequinat. Embauchée par l'agence Elite, elle passe plusieurs années à travailler à travers le monde et obtient des contrats avec de grandes marques : Calvin Klein, Levi's, Coca-Cola ou encore Nivea[5]. En juillet 1990, à presque 18 ans, elle fait la couverture du magazine Seventeen[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation (1994-1998)[modifier | modifier le code]

En 1994, à la suite de la rencontre d'un agent d'Elite avec les producteurs du film The Mask, Cameron Diaz est auditionnée pour le principal rôle féminin. Bien qu'elle n'ait aucune expérience d'actrice, elle est finalement retenue. Mais elle préfère suivre des cours avant de commencer le tournage. Le succès de cette comédie fantastique — le film a rapporté 351 583 407 $, ce qui le classe en 4e place au box-office mondial pour l'année 1994[7] — la propulse à 21 ans sur le devant de la scène. Elle décroche une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie.

Elle tourne ensuite pour le circuit indépendant du cinéma américain. Elle est ainsi à l'affiche de films plus modestes, tels que L'Ultime Souper en 1995, ou Petits mensonges entre frères et Feeling Minnesota en 1996.

En 1997, elle se fait remarquer dans des rôles de grandes blondes sexy au caractère bien trempé : d'abord dans Une vie moins ordinaire avec Ewan McGregor, où elle joue une jeune fille riche et cynique qui s'amuse de son kidnapping. Puis, en incarnant la parfaite rivale de l'héroïne, jouée par Julia Roberts, dans Le Mariage de mon meilleur ami.

En 1998, Cameron Diaz est révélée au grand public grâce au succès surprise de la comédie irrévérencieuse Mary à tout prix, dont elle tient le rôle-titre, face à Ben Stiller. La même année, elle campe une future mariée hystérique dans Very Bad Things de Peter Berg.

Elle va dès lors enchaîner des projets d'envergure.

Confirmation critique et commerciale (1998-2004)[modifier | modifier le code]

L'actrice à la première de Gangs of New York au Festival de Cannes 2002.

En 1999, elle incarne une épouse siphonnée dans Dans la peau de John Malkovich, sous la direction du prodige du cinéma indépendant américain, Spike Jonze. Sa prestation est très bien reçue, lui valant une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle et au British Academy Film Award de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle côtoie ensuite Al Pacino dans L'Enfer du dimanche, un thriller réalisé par le maître Oliver Stone, où elle incarne l'impitoyable propriétaire d'une équipe de football américain.

Dès lors, elle alterne comédies et projets dramatiques réalisés par des grands cinéastes.

En 2000, elle passe à un registre plus léger en menant le casting de Charlie et ses drôles de dames, l'adaptation cinématographique de la série télévisée Drôles de dames. Elle est entourée de Drew Barrymore, également productrice, et de Lucy Liu. La réalisation est confiée à un metteur en scène issu du clip, McG. Le film est un gros succès commercial, éclipsant l'échec de Vérité apparente, un téléfilm où elle campe une hippie engagée contre la guerre du Viêt Nam, face à Jordana Brewster.

En 2001, elle incarne la fiancée névrosée de Tom Cruise dans le remake Vanilla Sky de Cameron Crowe, rôle pour lequel elle décroche une seconde nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle. Mais la même année, elle participe à la comédie potache Allumeuses ! de Roger Kumble avec Selma Blair et Christina Applegate, puis au film d'animation Shrek où elle prête sa voix au personnage de la princesse Fiona.

En 2002, elle revient à un cinéma ambitieux, en partageant l'affiche de la fresque historique Gangs of New York de Martin Scorsese, avec Daniel Day-Lewis et Leonardo DiCaprio. Le film décroche une nomination à l'Oscar du meilleur film. Pour son rôle, l'actrice décroche sa quatrième nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle.

Elle enchaîne avec la comédie d'action Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent !, qui est mal reçue par la critique et déçoit au box-office. Le film lui vaut une première nomination aux Razzie Awards dans la catégorie Pire Actrice.

Elle fait ensuite une pause de deux ans, ne participant qu'en 2004 au doublage de Shrek 2.

Hiatus et retour (2005-2011)[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz au festival de Toronto de 2005, pour In Her Shoes.

Cameron Diaz revient au cinéma en 2005 avec la comédie dramatique In Her Shoes, réalisée par Curtis Hanson et produite par Tony et Ridley Scott.

Elle renoue ensuite avec la comédie, elle joue en 2006 dans The Holiday de Nancy Meyers, avec Kate Winslet, puis dans Jackpot en 2008. Ce dernier film lui vaut deux nominations aux Razzie Awards, notamment pour le couple qu'elle forme à l'écran avec son partenaire Ashton Kutcher.

D'après le classement 2008 du magazine Forbes, ses gains en 2007 sont estimés à 50 millions de dollars ; elle est alors l'actrice la mieux payée au monde, devant Keira Knightley avec 32 millions de dollars.[réf. nécessaire][8]

En 2009, elle revient au drame. D'abord avec le mélo Ma vie pour la tienne réalisé par Nick Cassavetes, adaptation du livre My Sister's Keeper[9]. Puis, elle est la star du thriller The Box de Richard Kelly. Le film divise la critique et a un succès modeste.

En 2010, la version française du magazine FHM classe Cameron Diaz en 54e position des plus belles femmes (54e en 2009, 18e en 2008, 13e en 2007 et 24e en 2006). La même année, elle apparaît dans trois blockbusters hollywoodiens. Elle tourne tout d'abord dans le film d'action Night and Day de James Mangold, dans lequel elle retrouve Tom Cruise. Elle joue ensuite un rôle secondaire dans The Green Hornet de Michel Gondry et, enfin, elle retrouve le personnage de Fiona dans Shrek 4 : Il était une fin.

Le , elle est invitée comme jurée à la version française de l'émission X Factor pour les quarts de finale, au côté de Lady Gaga et Jennifer Lopez[10]. Elle en profite pour tourner une caméra cachée dans un lycée parisien[11]. Elle se rend ensuite en Russie et en Allemagne avant de la sortie de sa nouvelle comédie, Bad Teacher.

Dans le classement 2011 du magazine Forbes, Cameron Diaz arrive en 8e position des actrices les mieux payées du cinéma américain, avec une moyenne de 18 000 000 $[12] par film.

En août 2011, elle est nommée aux Teen Choice Awards dans la catégorie « Actrice de comédie » pour son rôle dans Bad Teacher[13]. Présente à la cérémonie[14], elle remporte le prix de la meilleure actrice de comédie.

Échecs successifs et passage à l'écriture (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz en 2012 à l’avant-première new-yorkaise du film Ce qui vous attend si vous attendez un enfant.

En 2012, Cameron Diaz joue dans deux comédies : Gambit : Arnaque à l'anglaise aux côtés de Colin Firth, puis Ce qui vous attend si vous attendez un enfant, une adaptation du best-seller américain du même nom. Pour ce second projet, elle joue avec Matthew Morrison de la série Glee et la chanteuse Jennifer Lopez. Afin de faire taire les rumeurs d'une mésentente avec Jennifer Lopez sur le tournage, les deux stars assistent à la cérémonie des Oscars 2012 et remettent un prix ensemble. Elles apparaissent aussi sur le plateau de l'émission de Ellen DeGeneres[15]. Ces deux comédies sont très mal reçues par la critique et le public[16],[17]. Ce qui vous attend si vous attendez un enfant connait même quelques déconvenues aux États-Unis, où sa date de sortie est repoussée à 2013[18].

L'actrice voit néanmoins son contrat pour la marque horlogère TAG Heuer renouvelé pour une nouvelle campagne publicitaire.[réf. nécessaire]

En 2013, elle est à l'affiche de Cartel de Ridley Scott, et de la comédie Sex Tape, retrouvant à cette occasion Jason Segel et Jake Kasdan, avec qui elle avait déjà travaillé sur Bad Teacher. Les deux films sont dans l'ensemble mal reçus par la critique, bien que sa performance dans Cartel soit saluée [19]. Les deux films fonctionnent plutôt bien au box-office.

En 2014, elle est à l'affiche de Triple Alliance de Nick Cassavetes, où elle partage l'affiche avec Kate Upton et Leslie Mann. Puis, elle joue dans Annie, remake du film de 1982 et nouvelle adaptation de cette comédie musicale de Broadway, où elle s'essaye pour la première fois à la chanson. Sa prestation finale dans Annie est dans l'ensemble jugée « surjouée », bien que l'incarnation de son personnage soit plutôt fidèle à celle de son prédécesseur Carol Burnett. Les deux films valent à l'actrice des nominations aux Razzie Awards, dans les catégories « Pire Actrice Principale » pour Triple Alliance et « Pire Second Rôle Féminin » pour Annie.

La star à une séance de dédicaces de son livre, en avril 2016.

Après ces cinq échecs critiques successifs, et un succès relatif de Triple Alliance dans des films de comédie, son genre favori, elle travaille à une suite de Bad Teacher[20]. Parallèlement, elle publie un livre de conseils beauté et apparait dans les médias pour prodiguer des conseils[21].

En mars 2018, elle annonce mettre un terme à sa carrière cinématographique[22],[3].

En août 2020, elle revient sur son départ d’ Hollywood dans un podcast de Gwyneth Paltrow, et dit ne pas regretter son choix et être épanouie dans sa nouvelle vie[23].

Vie privée[modifier | modifier le code]

D'avril 2003 à décembre 2006, elle a été en couple avec Justin Timberlake.

Le , Cameron Diaz épouse le musicien Benji Madden, qu'elle fréquente depuis mai 2014[24]. Le , des rumeurs d’une grossesse sont annoncés dans les médias[25],[26].

Elle est atteinte d'un trouble du déficit de l'attention accompagné d'hyperactivité[27]

Début 2020, elle annonce sur Instagram être devenue maman d'une petite fille sans préciser s'il s'agit d'une mère porteuse, d'une adoption ou d'une grossesse naturelle.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz à la première londonienne de Shrek 3, en 2007.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz à l'avant-première de Shrek 4 en 2010.

Télévision[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Cameron Diaz recevant son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, en juin 2009.
Tom Cruise et Cameron Diaz au MTV Movie Awards 2010.

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Cameron Diaz. Pour une liste plus complète, se référer au site IMDb[108].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

En 2007, le groupe rock français Le Voyage de Noz lui a consacré une chanson (Cameron Diaz) dans son album Tout doit disparaître.

par ailleurs, elle s'associe dans la fabrication d'un vin bio, sans produit chimiques, Avaline, dont elle fait la promo dans l'emission de Jimmy Fallon.

ce vin est vendu dans les épiceries et est présent sur la carte de certains restaurants.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Barbara Tissier[109] est la voix française régulière de Cameron Diaz. Marjorie Frantz l'a également doublée à onze reprises[109].

Au Québec, Camille Cyr-Desmarais[110] est la voix française régulière de l'actrice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais standard retranscrite selon la norme API.
  2. (en-US) ethnic, « Cameron Diaz », sur Ethnicity of Celebs | What Nationality Ancestry Race, (consulté le 30 juin 2020)
  3. a et b https://www.vanityfair.fr/actualites/articles/cameron-diaz-arrete-sa-carriere-dactrice/61309
  4. Biographie de Cameron Diaz sur filmreference.com
  5. L'actrice du mois – Cameron Diaz sur askmen.com 30 novembre 2006
  6. « Les couvertures de Seventeen de 1944 à 2009 (diaporama pour les 65 ans du magazine) », sur seventeen.com
  7. The Mask sur Box Office Mojo
  8. (en) « Hollywood's Top-Earning Actresses », sur Forbes (consulté le 30 avril 2020)
  9. Matthew Oshinsky/The Star-Ledger, « 'My Sister's Keeper' movie review: Cameron Diaz leads a sorrowful sister act », The Star-Ledger,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2020).
  10. « « X Factor » : Lady Gaga, Cameron Diaz et Jennifer Lopez en direct sur M6 », sur www.terrafemina.com (consulté le 30 avril 2020)
  11. « Cameron Diaz fait une blague à des étudiants », sur www.20min.ch, (consulté le 30 avril 2020)
  12. « Cameron Diaz, $18 million », sur Forbes (consulté le 30 juin 2020).
  13. http://www.hollywoodreporter.com/news/box-office-report-bad-teacher-228717
  14. « Teen Choice », sur Watch Teen Choice on FOX (consulté le 30 juin 2020).
  15. http://www.ellentv.com/2012/05/15/jennifer-lopez-and-cameron-diaz-open-up/
  16. http://www.celebritypop.com/2012/05/21/battleship-and-what-to-expect-when-youre-expecting-flop-at-box-office-the-avengers-dominates-again/
  17. « Top du mois de Février 2013 », sur CinéBuzz (consulté le 30 juin 2020).
  18. (en) « CBS Films Release Date Shuffle : GAMBIT, Starring Colin Firth and Cameron Diaz, Moved Up to October 12; Thriller 7500 Pushed to 2013 », sur Collider, (consulté le 30 juin 2020).
  19. (en) « Cameron Diaz's Bravura Performance in The Counselor : a Second Look - Washington Free Beacon », sur Washington Free Beacon (consulté le 30 juin 2020).
  20. http://www.sonypictures.com/corp/press_releases/2013/06_13/062013_badteacher.html
  21. Simona Gouchan, « Body Book de Cameron Diaz: cinq astuces beauté à piquer à l'actrice », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2020).
  22. « A 45 ans, Cameron Diaz prend sa retraite », Paris Match.com, 30 mars 2018.
  23. « Cameron Diaz est heureuse d’avoir quitté Hollywood », sur www.20minutes.fr (consulté le 10 août 2020)
  24. http://www.people.com/article/cameron-diaz-marries-benji-madden
  25. Cameron Diaz enceinte ? La star camoufle ses formes sous une robe ample...
  26. Cameron Diaz pourrait être enceinte de son premier enfant à 45 ans.
  27. ADHD
  28. (en) Box-office américain des films avec Cameron Diaz - Box Office Mojo. Consulté le .
  29. Box-office français des films avec Cameron Diaz - Jp's Box-office. Consulté le .
  30. a b et c (en) The Mask sur Box Office Mojo. Consulté le .
  31. The Mask
  32. http://powergrid.thewrap.com/project/last-supper
  33. (en) The Las Supper sur Box Office Mojo. Consulté le .
  34. L'Ultime Souper
  35. http://powergrid.thewrap.com/project/shes-one
  36. (en) She's The One sur Box Office Mojo. Consulté le .
  37. a et b She's The One
  38. http://powergrid.thewrap.com/project/feeling-minnesota
  39. (en) Feeling Minnesota sur Box Office Mojo. Consulté le .
  40. a et b Feeling Minnesota
  41. http://powergrid.thewrap.com/project/keys-tulsa
  42. (en) Keys To Tulsa sur Box Office Mojo. Consulté le .
  43. Keys To Tulsa
  44. a et b (en) Le Mariage de mon meilleur ami sur Box Office Mojo. Consulté le .
  45. a et b Le Mariage de mon meilleur ami
  46. http://powergrid.thewrap.com/project/head-above-water
  47. a et b (en) Petits Meurtres Entre Nous sur Box Office Mojo. Consulté le .
  48. http://powergrid.thewrap.com/project/life-less-ordinary
  49. (en) Une vie moins ordinaire sur Box Office Mojo. Consulté le .
  50. a et b Une vie moins ordinaire
  51. a et b (en) Las Vegas Parano sur Box Office Mojo. Consulté le .
  52. a et b Las Vegas Parano
  53. a b et c (en) Mary à tout prix sur Box Office Mojo. Consulté le .
  54. Mary à tout prix
  55. a et b (en) Very Bad Things sur Box Office Mojo. Consulté le .
  56. a et b Very Bad Things
  57. a et b (en) Dans La Peau De John Malkovitch sur Box Office Mojo. Consulté le .
  58. a et b Dans La Peau De John Malkovitch
  59. a b et c (en) L'Enfer Du dimanche sur Box Office Mojo. Consulté le .
  60. L'Enfer Du dimanche
  61. a b et c (en) Charlie et ses drôles de dames sur Box Office Mojo. Consulté le .
  62. Charlie et ses drôles de dames
  63. http://powergrid.thewrap.com/project/invisible-circus
  64. (en) The Invisible Circus sur Box Office Mojo. Consulté le .
  65. a b et c (en) Shrek sur Box Office Mojo. Consulté le .
  66. Shrek
  67. a b et c (en) Vanilla Sky sur Box Office Mojo. Consulté le .
  68. Vanilla Sky
  69. a b et c (en) Allumeuses! sur Box Office Mojo. Consulté le .
  70. Allumeuses!
  71. a b et c (en) Gangs Of New York sur Box Office Mojo. Consulté le .
  72. Gangs Of New York
  73. a b et c (en) Charlie's Angels Les Anges Se Déchaînent sur Box Office Mojo. Consulté le .
  74. Charlie's Angels Les Anges Se Déchaînent
  75. a b et c (en) Shrek 2 sur Box Office Mojo. Consulté le .
  76. Shrek 2
  77. http://powergrid.thewrap.com/project/her-shoes
  78. a et b (en) In Her Shoes sur Box Office Mojo. Consulté le .
  79. In Her Shoes
  80. a b et c (en) The Holiday sur Box Office Mojo. Consulté le .
  81. The Holiday
  82. a b et c (en) Shrek Le Troisième sur Box Office Mojo. Consulté le .
  83. Shrek Le Troisième
  84. a b et c (en) Jackpot sur Box Office Mojo. Consulté le .
  85. Jackpot
  86. a b et c (en) Ma Vie Pour La Tienne sur Box Office Mojo. Consulté le .
  87. Ma Vie Pour La Tienne
  88. a b et c (en) The Box sur Box Office Mojo. Consulté le .
  89. The Box
  90. a b et c (en) Shrek 4 sur Box Office Mojo. Consulté le .
  91. Shrek 4
  92. a b et c (en) Night and Day sur Box Office Mojo. Consulté le .
  93. Night and Day
  94. a b et c (en) Le Frelon Vert sur Box Office Mojo. Consulté le .
  95. Le Frelon Vert
  96. (en) Bad Teacher sur Los Angeles Times. Consulté le .
  97. a et b (en) Bad Teacher sur Box Office Mojo. Consulté le .
  98. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=11946
  99. a b et c (en) What To Expect When You're Expecting sur Box Office Mojo. Consulté le .
  100. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=12589&affich=france
  101. a b et c (en) Gambit - Arnaque à l'anglaise sur Box Office Mojo. Consulté le .
  102. a et b http://boxofficemojo.com/movies/?id=counselor.htm
  103. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13597
  104. a b et c http://boxofficemojo.com/movies/?id=otherwoman14.htm
  105. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13966
  106. a b et c http://boxofficemojo.com/movies/?id=sextape.htm
  107. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13846
  108. (en) « Awards for Cameron Diaz », sur Internet Movie Database (consulté le 7 juin 2012)
  109. a b c d et e « Comédiennes ayant doublé Cameron Diaz en France » sur RS Doublage, mis en ligne et consulté le 22 septembre 2014.
  110. a b c et d « Comédiennes ayant doublé Cameron Diaz au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 23 mars 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]