VéloCité (Besançon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vélocité.

VéloCité
Image illustrative de l’article VéloCité (Besançon)
Station VéloCité devant la gare de Besançon-Viotte.

Situation Drapeau de la France Besançon
Type Vélos en libre-service
Entrée en service
Stations 30
Exploitant JCDecaux
Site internet http://www.velocite.besancon.fr
Réseaux connexes Ginko

VéloCité est le service de partage de vélos de la ville de Besançon, mis en place depuis le par la mairie de Besançon. Il est géré sous forme de délégation de service public par le groupe industriel JCDecaux.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

200 vélos sont mis à la disposition du public dans 30 stations[1]. Il existe deux types d'abonnement :

  • l'abonnement courte durée
  • l'abonnement longue durée

L'abonnement courte durée est valable sept jours et coûte 1 euro. La première demi-heure d'utilisation est gratuite. Au-delà, 1 euro par heure d'utilisation est facturé avec un maximum de 4 euros pour 24 heures.

L'abonnement longue durée est valable un an et coûte 17 euros, soit 15 euros d'abonnement et 2 euros de crédit d'utilisation. La première demi-heure d'utilisation est gratuite. Au-delà, 1 euro par heure d'utilisation est facturé avec un maximum de 4 euros pour 24 heures.

Il existe deux types de stations : des stations où l'on peut simplement retirer et déposer un vélo et des stations où il est également possible de prendre un abonnement courte durée avec sa carte bancaire. Les 30 stations se concentrent essentiellement en cœur de ville, dans le secteur de la Boucle.

Ce système de vélos en libre-service est disponible 24h/24 et 7j/7.

Évolution[modifier | modifier le code]

260 000 km ont été parcourus et 230 000 locations effectuées au cours de la première année[2]. En 2009, le service a enregistré un total de 438 712 locations depuis son lancement et compte plus de 1400 abonnés annuels[3]. Le millionième trajet est effectué en avril 2013[4].

En avril 2015, 3 stations sont redéployées pour desservir le quartier des Chaprais. Une quatrième station est redéployée dans le sud du centre-ville au plus près des commerces et des hôtels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]