Place Waldeck-Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place Waldeck-Rousseau
Image illustrative de l’article Place Waldeck-Rousseau
La place et la façade de l'hôtel de police
Situation
Coordonnées 47° 13′ 40″ nord, 1° 33′ 06″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Malakoff - Saint-Donatien
Morphologie
Type Place
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Place Waldeck-Rousseau
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Place Waldeck-Rousseau
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Place Waldeck-Rousseau

La place Waldeck-Rousseau est une place de Nantes (Loire-Atlantique) en France, dans le quartier Malakoff - Saint-Donatien, sur le côté est de laquelle est située l'hôtel de police de la ville.

Présentation[modifier | modifier le code]

Elle est située à proximité du pont Général-de-la-Motte-Rouge (débouché du boulevard Amiral-Courbet), datant du XIXe siècle, qui franchit l'Erdre, reliant le quartier Hauts-Pavés - Saint-Félix au quartier Malakoff - Saint-Donatien, ainsi que de la place Lieutenant-Jéhenne qui assure la jonction avec le quai Henri-Barbusse. La place se trouve également au point de départ de la rue Desaix (laquelle permettant de rejoindre la route de Paris via la rue du Général-Buat) et de la rue du 65e-Régiment-d'Infanterie.

La gare fluviale des Bateaux nantais dont l'entrée est sur la place, se trouve en réalité en contrebas, quai de la Motte-Rouge, est le point de départ des croisières sur l'Erdre et la Loire.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Nantes Waldeck 1.jpg

Le nom de la place a tout d'abord été attribué, le , en hommage à René Waldeck-Rousseau, ancien maire de Nantes, quelques mois après son décès[1]. Puis, en , le conseil municipal décide d'associer à cette célébration, son fils, Pierre Waldeck-Rousseau, qui fut ministre de l'Intérieur et Président du Conseil. C'est pourquoi, la plaque de la rue mentionne les deux personnalités[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Vélos orange alignés, petite couche de neige blanche qui recouvre le sol.
La station bicloo de Waldeck-Rousseau sous la neige (7 février 2018)

Au début du XIXe siècle, le lieu est occupé par des « blanchisseries ».

L'esplanade est créée à l'occasion du début de la construction du pont Général-de-la-Motte-Rouge (qui s'appelait alors « pont de Barbin »), en 1881[1] et coïncident également avec l'édification de la « caserne Cambronne » situé sur le côté est de la place, qui abritera un régiment d'infanterie[3].

La place qui comportait jusqu'alors un vaste parking de surface, a fait l'objet d'un réaménagement entamé en 2008, à la suite de la construction du nouveau bâtiment de l'hôtel de police qui est achevé au mois de mai de cette année-là.

L'opération a été menée dans le but de :

  • constituer une place plus arborée, comportant deux esplanades séparées par une voie de circulation desservant le pont Général-de-la-Motte-Rouge ;
  • détourner la circulation automobile à l'est des esplanades afin que ces dernières soient dédiées aux circulations douces (piétons et vélos) ;
  • créer une station de vélos en libre-service Bicloo ;
  • réaliser un parking de 26 places.

Le côté droit de la place est occupé par l'entrée de la gare maritime des Bateaux nantais située en contre-bas sur le quai de la Motte-Rouge[coord 1].

Place Lieutenant-Jéhenne[modifier | modifier le code]

Localisation de la place Lieutenant-Jéhenne

Située immédiatement au sud de la place Waldeck-Rousseau, elle commande l'accès au quai Henri-Barbusse et à la rue Jean-Émile-Laboureur[coord 2]. Elle rend hommage à Aimable Constant Jéhenne, officier de Marine qui, en tant que lieutenant de vaisseau à bord du Brestoise, surveilla les côtes de Vendée, lors de la tentative d'insurrection, particulièrement active à l’Est de la Loire-Inférieure, menée en 1832 par la duchesse de Berry jusqu'à l'arrestation de cette dernière à Nantes après six mois de cavale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pied 1906, p. 316-317.
  2. « Waldeck-Rousseau (place) », sur catalogue.archives.nantes.fr, archives municipales de Nantes (consulté le 6 mai 2013).
  3. Plaquette « Nantes et ses soldats » - page 8

Localisation des lieux cités[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

  1. Entrée de la gare maritime des Bateaux nantais : 47° 13′ 41″ N, 1° 33′ 06″ O
  2. Place Lieutenant-Jéhenne : 47° 13′ 37″ N, 1° 33′ 11″ O

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :