Arrondissement de Céret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Céret
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département et
collectivité territoriale
Pyrénées-Orientales
Chef-lieu Céret
Code arrondissement 66 1
Démographie
Population 128 191 hab. (2015)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 29′ 09″ nord, 2° 44′ 59″ est
Superficie 954 km2
Subdivisions
Communes 64

L'arrondissement de Céret Écouter est une division administrative française située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Occitanie. L'arrondissement de Céret est l'arrondissement le plus méridional de France métropolitaine.

Composition[modifier | modifier le code]

Arrondissement de Céret
Les 3 arrondissements des Pyrénées-Orientales avant 2017.

Avant le 1er janvier 2017, l'arrondissement de Prades est constitué des communes des anciens cantons suivants :

Au , les communes suivantes sont transférées à l'arrondissement depuis celui de Perpignan : Alénya, Bages, Brouilla, Camélas, Caixas, Castelnou, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Latour-Bas-Elne, Llauro, Montescot, Ortaffa, Passa, Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, Saint-Cyprien, Saint-Jean-Laseille, Terrats, Théza, Thuir, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque. L'arrondissement est ainsi constitué des communes des communautés de communes suivantes : Vallespir, Haut Vallespir, Aspres, Albères-Cote Vermeille-Illibéris et Sud-Roussillon[1].

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Céret est ainsi de 40 en 2015, 40 en 2016 et 64 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 64 communes suivantes[2] :

Démographie[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Céret a une population de plus de 72 000 habitants . Sa population est concentrée sur la Côte Vermeille et la vallée du Tech. Les dix communes les plus peuplées sont par ordre décroissant de nombre d'habitants en 2012 : Argelès-sur-Mer (9 900 h.), Céret (7 600 h.), Le Boulou (5 500 h.), Banyuls-sur-Mer (4 600 h.), Port-Vendres (4 200 h.), Amélie-les-Bains-Palalda (3 600 h.), Saint-André (3 200 h.), Sorède (3 000 h.), Collioure (3 000 h.) et Palau-del-Vidre (3 000 h.).

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
47 17350 14851 93855 54661 05666 62470 18770 73471 259
2009 2010 2011 2012 2013 2014 - - -
71 63371 88772 00572 33873 19273 192---
(Sources : Insee : Population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique

Administration[modifier | modifier le code]

Le maire de Céret Alain Torrent avec à droite le sous-préfet Gilles Giulani.

Liste des sous-préfets de l'arrondissement de Céret :

  • Du 12 septembre 2001[4] au 22 juillet 2004[5] : Jean-Yves Lallart
  • Du 26 juillet 2004[6] au 30 janvier 2006[7] : Jean-Pierre Gillery
  • Du 30 janvier 2006[8] au 28 juillet 2008[9] : Didier Salvi
  • Du 28 juillet 2008[10] au 1er août 2011 : Antoine Andre
  • Du 1er août 2011[11] au 29 avril 2014[12] : Philippe Saffrey
  • Depuis le 29 avril 2014 : Gilles Giulani[13]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Modification des limites territoriales des arrondissements », Préfet des Pyrénées-Orientales
  2. « Composition de l'arrondissement de Céret », sur https://www.insee.fr (consulté le 20 janvier 2018)
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années [ 2006], [ 2014]
  4. http://admi.net/jo/20010916/INTA0120291D.html
  5. http://admi.net/jo/20040724/INTA0420238D.html
  6. http://admi.net/jo/20040729/INTA0420283D.html
  7. http://admi.net/jo/20060131/INTA0620019D.html
  8. Décret
  9. Décret du 28 juillet 2008 publié au JORF du 29 juillet 2008.
  10. Décret du 28 juillet 2008 publié au JORF du 29 juillet 2008.
  11. Décret du 1er août 2011 publié au JORF du 5 août 2011
  12. Décret du 29 avril 2014 publié au JORF du 30 avril 2014, Philippe Saffrey
  13. Décret du 29 avril 2014 publié au JORF du 30 avril 2014, Gilles Giuliani