Andancette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andancette
Andancette
Pont suspendu Marc-Seguin.
Blason de Andancette
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Valence
Canton Saint-Vallier
Intercommunalité Communauté de communes Porte de DrômArdèche
Maire
Mandat
Frédéric Chenevier
2014-2020
Code postal 26140
Code commune 26009
Démographie
Gentilé Andancettoises et Andancettois
Population
municipale
1 338 hab. (2016 en augmentation de 3,56 % par rapport à 2011)
Densité 224 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 34″ nord, 4° 48′ 27″ est
Altitude Min. 129 m
Max. 168 m
Superficie 5,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Andancette

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Andancette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Andancette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Andancette
Liens
Site web www.andancette.fr/

Andancette est une commune française datant de , située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village d'Andancette est situé sur la rive gauche du Rhône, à moins de 40 km au sud-est de Saint-Étienne, 55 km au sud de Lyon et 35 km au nord de Valence (distances orthodromiques).

Les communes limitrophes sont Saint-Rambert-d'Albon à environ 6 km par la route, Albon à 3,5 km, Beausemblant à 5 km, Laveyron à 4,5 km, Andance à 500 m sur la rive ardèchoise du Rhône, Saint-Désirat à 4 km et Champagne à 3,5 km.

Communes limitrophes de Andancette[1]
Saint-Désirat
(Ardèche)
Champagne (Ardèche)
Saint-Rambert-d'Albon
Andance
(Ardèche)
Andancette Albon
Laveyron Beausemblant

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le village est traversé par la route départementale 1 qui désert la pointe nord de la Drôme dans le sens ouest-est et prend son point de départ depuis la route départementale 86 traversant le village d'Andance de l'autre côté du fleuve. La route nationale 7 est à environ à 1,5 km à l'est du centre d'Andancette. L'autoroute A7 passe un peu plus à l'est, sur la commune de Albon mais l'accès le plus proche est situé à Chanas dans le département de l'Isère, environ 10 km au nord ou à Tain-l'Hermitage, à moins de 25 km au sud.

La gare d'Andancette a été fermée au début du XXIe siècle mais la gare de Saint-Rambert-d'Albon au nord et de Saint-Vallier au sud situées à environ 6 km, offrent l'accès au réseau ferroviaire de l'axe Lyon-Avignon, et au-delà, à celui des lignes à grande vitesse depuis Lyon ou Valence.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le village s'est développé le long du Rhône, juste en face du village d'Andance situé sur la rive droite en Ardèche. Il est traversé par la rivière « Le Bancel » de son vrai nom « Bonsay ».

Il est axé sur quatre rues principales et comprend deux hameaux : le Creux de la Tine et Bancel.

On compte également cinq quartiers principaux qui sont :

  • Bellevue ;
  • Grange-Neuve ;
  • Le Ravicole ;
  • Les Marettes ;
  • Saint-Joseph.

Toponymie[modifier | modifier le code]

À l'origine, Figlinae, devenue Figlinis, était un village gallo-romain situé sur la voie Agrippa. Son nom correspond au latin figlina-figulina, « atelier de potier ». On tend à le situer au sud du bourg actuel. Cet établissement fut détruit par les invasions barbares après la chute de l'Empire romain d'Occident.

De à , les frères pontifes construisent sur l'emplacement même de l'ancien village gallo-romain Figlinis, le village d'Andancette (Andanseta en ).

Les habitants sont les Andancettoises et Andancettois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la Révolution française, Andancette reste un hameau jusqu'en , date à laquelle elle se détache d'Albon pour devenir commune indépendante.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Andancette fait partie de la communauté de communes Porte de DrômArdèche.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au dernier recensement étant compris entre 500 et 1 499, le nombre de membres du conseil municipal est de 15.

À la suite de l'élection municipale de 2014, le conseil municipal est composé de 3 adjoints et de 11 conseillers municipaux[2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 1997 Jean Chenevier    
1997 2001 Pierre Fraisse    
2001 2014 André Roussellet    
2014 En cours Frédéric Chenevier[2] PS Employé

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 1 338 habitants[Note 1], en augmentation de 3,56 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
636717679646635640614630663
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
6186376286426686857819761 099
1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016 - -
1 0201 1571 1561 2171 2651 3441 338--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Andancette en 2007 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90  ans ou +
0,3 
7,6 
75 à 89 ans
6,9 
13,7 
60 à 74 ans
13,6 
19,7 
45 à 59 ans
18,3 
22,9 
30 à 44 ans
22,6 
16,2 
15 à 29 ans
18,1 
19,2 
0 à 14 ans
20,2 
Pyramide des âges du département de la Drôme en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,7 
75 à 89 ans
9,8 
14,1 
60 à 74 ans
14,8 
20,8 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,9 
17,9 
15 à 29 ans
16,1 
19,8 
0 à 14 ans
17,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-André.
  • Maison Baborier du XVe siècle avec sa voûte : la première maison du village.
  • Rue de Rhône pavée et bordée de demeures bourgeoises de la cité dont la maison Baborier.
  • Église Saint-André du XIXe siècle avec son vitrail de 1896/1945 restauré en et un linteau d’époque gothique (XIIIe siècle ou XIVe siècle) provenant de l'ancienne église qui faisait partie du prieuré Saint-André.
  • Maison Émile-Christophle où séjourna Léon Gambetta.
  • Pont Marc-Seguin () : le plus vieux pont suspendu de France et encore en activité aujourd'hui.
  • Ancien quartier de Saint-Joseph dont sa célèbre ferme locale.
  • Ancien chemin de halage (aujourd'hui les quais et bords du Rhône).
  • Ancienne « Grande Vermicellerie du Rhône ».
  • Ancienne graineterie « Du Sert ».
  • Ancien quartier des Marettes avec ses nombreuses usines dont Pont-à-Mousson (ancienne usine d'amiante la plus grande de France, fermée le ) et son ancien prieuré des Marettes.
  • Passage de la Viarhôna, itinéraire à parcourir à pied, à vélo, ou en roller le long du Rhône.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Léon Gambetta.
  • Pierre Isidore Christophle (1er maire et fondateur de la commune en , député de la Drôme et meilleur ami de Léon Gambetta).
  • Emile Christophle (frère de Pierre Isidore Christophle et cofondateur de la commune).
  • Henri Calet (écrivain français qui a dirigé la CERALEP du village en pour cacher sa femme d'origine juive).
  • Henri Chosson (écrivain andancettois).
  • Marc Seguin (architecte du pont de la commune construit en ).
  • René Roche (artiste-sculpteur qui a entièrement restauré et modernisé l'église du village en ).
  • Aimé Jay (prêtre d'Andancette de jusque dans les années , ami de René Roche, il est à l'origine du gigantesque projet de restauration et de modernisation de l'église du village).
  • Jamar (artiste-peintre andancettoise qui a créé le blason d'Andancette en pour le centenaire du village).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de {{{commune}}} Blason D'argent au dauphin d'azur adextré d'une amphore au naturel et accompagné en chef à dextre du nombre 26, à senestre de la date 1872 et en pointe à senestre de la date 1972, le tout en chiffres gothiques de sable ; au chef soudé d'argent chargé de l'inscription Andancette en lettres gothiques aussi de sable.
Détails
réalisé en 1972 par l'artiste-peintre andancettoise Jamar

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail, « Limites administratives de la commune de Andancette », (consulté le 12 juin 2018).
  2. a et b Andancette sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 12 mars 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Evolution et structure de la population à Andancette en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population de la Drôme en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)