ViaRhôna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ViaRhôna
Image illustrative de l’article ViaRhôna
Panneau indicateur de la ViaRhôna
à La Roche-de-Glun (Drôme).
Localisation Vallée du Rhône
Type Véloroute
Longueur 815 km
dont réalisé 560 km
Départ Valleiry Saint-Gingolph
Arrivée Port-Saint-Louis-du-Rhône, Sète
via Lyon, Vienne, Valence, Avignon, Beaucaire (Gard), Bellegarde (Gard)
Aménageur Rhône-Alpes, PACA, Occitanie,
Site internet www.viarhona.com
Le point de départ à Saint-Gingolph.
Panneau indicateur dans le parc de Miribel-Jonage.

La ViaRhôna est un aménagement cyclable ou véloroute situé en France.

Itinéraire[modifier | modifier le code]

Au nord, le départ de la véloroute se fait depuis Saint-Gingolph au bord du lac Léman, elle rejoint la mer Méditerranée au sud à Port-Saint-Louis-du-Rhône et Sète en suivant la vallée du Rhône. La ViaRhôna se situe dans le prolongement d'un autre itinéraire cyclable, la Route du Rhône en Suisse. Ces deux itinéraires ont été labellisés ensemble Eurovelo et constituent l'Eurovelo 17[1] depuis 2016, d'une longueur totale de 1 100 km répartis sur les deux pays.

L'itinéraire utilise en partie des voies en site propre (voie verte) et en partie des voies partagées avec les automobiles mais bénéficiant d'un trafic faible. En 2016, 560 km de l'itinéraire sont réalisées, soit environ les deux tiers de l'itinéraire final[2].

La maitrise d'ouvrage est assurée selon les tronçons par les départements, les communautés de communes (comme la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence dans le Gard), les communes ou les syndicats mixtes. Une partie du financement est en outre assuré par l’État français, l'Union Européenne, les Régions et les Départements traversées et la Compagnie nationale du Rhône.

Chronologie du projet[modifier | modifier le code]

Le kilométrage réalisé est passé de 100 km fin 2008 à 520 km début 2015.

Association de la véloroute à un but caritatif[modifier | modifier le code]

L'aménagement permet parfois à des associations à but non lucratif de promouvoir leur activité.

Ainsi en 2018, le membre d'une association de lutte contre la mucoviscidose entreprend de la parcourir, alors qu'il est lui-même atteint de la maladie[5]. Un trajet de 550 km est prévu qui traverse l'Hérault, et le Gard[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un itinéraire à vélo européen, ViaRhôna.com
  2. http://www.viarhona.com/litineraire/viarhona-en-chiffres
  3. Pierre Dautriat, « Bientôt une application pour découvrir le château de Beaucaire », Midi Libre,‎ , p. 10 (ISSN 2102-6335) :

    « Malheureusement pour Beaucaire, l'itinéraire de la Via Rhôna, parfaitement développé dans la Drôme par exemple, s'enraye dans le Gard, où il n'est qu'en phase de planification. »

  4. Pierre Dautriat, « La ViaRhôna s'enraye en passant sur la quai de la Paix », Midi Libre,‎ , p. 12 (ISSN 2102-6335)
  5. « ViaRhôna me voilà pour Vaincre la Mucoviscidose », sur viarhona-mucoviscidose.over-blog.com (consulté le 17 juin 2018)
  6. « Gard : 550 km à vélo, un défi qui ne manque pas de souffle », sur midilibre.fr,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]