Abbaye de Pental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abbaye de Pental
Image illustrative de l’article Abbaye de Pental
Présentation
Culte Catholique romain
Type abbaye
Rattachement évêché de Dol
Début de la construction 1re moitié du VIe siècle
Protection IGPC Notice no IA00018964
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Commune Saint-Samson-de-la-Roque
Coordonnées 49° 24′ 01″ nord, 0° 26′ 50″ est

L'abbaye de Pental (ou Pentale) est une ancienne abbaye, située sur la commune de Saint-Samson-de-la-Roque, dans le département de l'Eure, en région Normandie

Campée sur la rive droite de la Risle, elle faisait partie de l'exemption de Saint-Samson.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette abbaye a été élevée dans la première moitié du VIe siècle − les dates de 540[1] ou 550[2] sont parfois avancées − sur un terrain donné à saint Samson par Childebert. Elle relevait de l'abbaye-évêché de Dol[3].

En 648, pour en reprendre le contrôle, saint Ouen, évêque de Rouen, nomma à sa tête saint Germier[4]. Mais sa mission échoua et il se retira dans un ermitage situé près du port de l'abbaye[5].

En 833, l'abbaye est toujours attestée[6] car Anségise, abbé de Saint-Wandrille, la comprend dans ses legs aux établissements religieux du pays. Le monastère fut pillé par les Vikings au IXe siècle et ne survécut pas à leurs incursions[6]. Toutefois, en 1120, Baudri, évêque de Dol, s'y réfugia et y mourut. La vie régulière est abandonnée[6].

Il ne reste en 1791 que des ruines[7].

Toutefois, de nombreux vestiges ont été réemployés au Moyen Âge dans l'église Saint-Samson à Saint-Samson-sur-Risle, rasée au début du XIXe siècle[6].

En 1922, des fouilles sont entreprises par Léon Coutil, qui exhument la porte du monastère, le dallage, des sarcophages mérovingiens …[7]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le phare de Saint-Samson de la Roque, lire en ligne
  • Charles Bréard, L'abbaye de Notre-Dame de Grestain, de l'ordre de Saint-Benoît, à l'ancien diocèse de Lisieux, p. 10 et 11 ; lire sur Gallica
  • Lucien Musset, La question de Pental (ou de Saint-Samson sur Risle) - In : Annuaire des cinq départements de la Normandie (1961) p. 11-18
  • Pental, saint Samson et saint Thuriau lire en ligne

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Irlande et la Normandie avant les Normands (VIIe-IXe siècles), Jean-Michel Picard, Annales de Normandie, 1997, volume 47, p. 11.
  2. Notice no IA00018964, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Les vies des saints de Bretagne et des personnes d'une éminente piété qui ont vécu dans la même province, p. 107 lire en ligne sur Gallica.
  4. Saint Germer ou saint Germier
  5. « abbaye mérovingienne de Pental », sur sedlouviers.pagesperso-orange.fr (consulté le 27 mars 2015)
  6. a b c et d Lucien Musset, Monachisme d'époque franque et monachisme d'époque ducale en Normandie : le problème de la continuité dans Aspects du monachisme en Normandie : actes du colloque scientifique de l’Année des abbayes normandes, Caen, 18-20 octobre 1979 / IVe – XVIIIe siècles : Colloque scientifique de l’Année des abbayes normandes, J. Vrin, Paris, 1982, (ISBN 978-2-7116-2034-0), p. 63.
  7. a et b Coutil Léon. Sarcophage mérovingien du monastère de Pental, à Saint Samson-de-la-Roque (Eure). In: Bulletin de la Société préhistorique de France, tome 20, n°11, 1923. pp. 330-336 sur Persée.