Collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray
Image illustrative de l’article Collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray
Présentation
Culte Catholique romain
Type Collégiale
Rattachement Archidiocèse de Rouen
Début de la construction XIe siècle
Style dominant Roman
Gothique
Protection Logo monument historique Classé MH (1840)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Gournay-en-Bray
Coordonnées 49° 28′ 59″ nord, 1° 43′ 42″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray

La collégiale Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray est une ancienne collégiale, aujourd'hui église paroissiale, située dans le département de la Seine-Maritime et l'archidiocèse de Rouen.

L'église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est au XIe siècle qu'est élevée la collégiale alors dédiée à saint Étienne[2]. Elle est reconstruite au XIIe siècle sur ses vestiges. Son plan comprenait à l'origine une nef avec des collatéraux de six travées, un transept avec absidioles et une tour à la croisée, un chœur de trois travées et un chevet plat[1]. Elle est incendiée en 1174, tout comme le reste de la ville de Gournay. Il reste de la collégiale les murs de la nef romane et les voûtes du chœur de la chapelle Saint-Joseph[3]. Des arcs gothiques viennent couvrir la nef et le transept, tandis que le chœur est en partie reconstruit. La nouvelle collégiale est consacrée le [3]. Ce serait au XIIIe siècle avec la venue de trois clercs de Meaux qui transportaient de ville en ville les reliques de saint Hildevert, évêque de la ville de Meaux, que remonte la dédicace de la collégiale[2].

C'est au XIIIe siècle que la façade occidentale est reprise. La dernière travée se trouve surmontée de deux tours carrées inachevées[1]. Au XIVe siècle, le chevet est percé d'une grande fenêtre[4]. La tour à la croisée du transept disparaît en 1617, remplacée par une tour-lanterne détruite en 1649[5]. De 1650 à 1660, les deux tours sont surélevées par un clocher en charpente couvert d'ardoise[5].

Mobilier[modifier | modifier le code]

La collégiale abrite un buffet d'orgue des XVI et XVIIIe siècles, dont les éléments les plus anciens datent de 1538, classé au titre d'objet en 1840[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Jean Benoît Désiré Cochet, Notice historique et descriptive sur l'église collégiale de Saint-Hildevert de Gournay-en-Bray, Rouen, Imprimerie de A. Péron, , 32 p.
  • Pierre Petit, Saint-Hildevert, patron de Gournay : sa vie, sa collégiale : description matérielle, Gournay-en-Bray, l'Éclaireur brayon, , 144 p.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Notice no PA00100676, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Collégiale Saint-Hildevert
  3. a et b La collégiale Saint-Hildevert
  4. Mondes normands
  5. a et b N.-R. Potin de La Mairie, Recherches historiques sur la ville de Gournay en Bray, tome 1, Gournay, Imprimerie de Veuve Folloppe, 1842.
  6. Notice no PM76002018, base Palissy, ministère français de la Culture