Collégiale Saint-Michel de Motteville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Collégiale Saint-Michel de Motteville
Image illustrative de l’article Collégiale Saint-Michel de Motteville
Présentation
Culte Catholique romain
Type Collégiale
Rattachement Archidiocèse de Rouen
Début de la construction XIIIe siècle
Protection  Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Motteville
Coordonnées 49° 38′ 04″ nord, 0° 51′ 14″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Collégiale Saint-Michel de Motteville

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Collégiale Saint-Michel de Motteville

La collégiale Saint-Michel à Motteville est aujourd’hui l’église paroissiale de la commune. Elle a été fondée par Nicolas Langlois en 1616.

L’église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existait au cœur de l’enceinte du château de Motteville une église. Quand Nicolas Langlois, seigneur de Motteville et premier président de la cour des comptes et aides de Rouen, décide de fonder une collégiale, le choix est fait de conserver le chœur gothique du XIIIe siècle.

La reconstruction de l’église, de 1616 à 1621, pour la nouvelle collégiale intègre le chœur de l’ancien édifice. Elle se fait de briques rouges et de pierres blanches, comme celles du château. Deux clochers s’élèvent encadrant la façade, qui ont donné le nom de Motteville-les-deux-clochers au village.

La nouvelle collégiale est définitivement constituée en 1638, avec l’arrivée de quatre chanoines. Ils doivent prier pour le fondateur et sa femme, Gabrielle de Maupeou. Pour loger les chanoines, quatre logements sont construits autour de la collégiale[2]. Gorges Langlois, son fils également premier président de la cour des comptes et aides de Rouen y ajoute une cinquième prébende. Un sixième chanoine est ajouté le 31 décembre 1681 par sa veuve Anne de Monteclair et leur fils François Langlois. La chapelle de la Vierge est bâtie vers 1681. Le contrat est approuvé par l’archevêque de Rouen le 7 août 1682. Charles Lebègue, ancien ministre des finances et seigneur de Motteville après la famille Langlois, fait édifier en 1850 une nef à voûtes romanes.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00100768, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Ces logements sont vendus le 28 septembre 1792.

Liens externes[modifier | modifier le code]