Secteur agroalimentaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’économie image illustrant l’industrie image illustrant l’agriculture
Cet article est une ébauche concernant l’économie, l’industrie et l’agriculture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Le secteur agroalimentaire ou secteur agro-alimentaire[1] est un secteur d'activité correspondant à l'ensemble des entreprises des secteurs primaires et secondaires qui participent à la transformation de produits alimentaires en produits finis.

Il regroupe deux ensembles (n'est pas comptabilisé la part de secteur agricole composé des producteurs fermiers et leurs innombrables productions et transformations fermières de faibles volumes qui sont commercialisées en circuit court ou en vente directe) :

Ce secteur d'activité a sa propre économie, qui regroupe les activités de transformation et de commercialisation de produits agro-alimentaires tels que les produits laitiers.

Les cultures d'agroressources à des fins non alimentaires (pharmaceutiques, chimiques, textiles, énergétiques) bien que liées à des filières agro-industrielles spécifiques, restent regroupées dans cette branche générale d'activité.

Ou bien les usines de transformation des produits agricoles vivriers en aliments prêts à consommer.

Organisation du secteur[modifier | modifier le code]

On peut former une chaîne de trois maillons importants dans l'agroalimentaire.

Maillon amont[modifier | modifier le code]

Cet ensemble comporte :

Maillon central[modifier | modifier le code]

Cet ensemble comporte tous les producteurs (ou agriculteurs). Il s'agit des personnes à l'origine des produits agricoles qui seront transformés.

Maillon aval[modifier | modifier le code]

Cet ensemble transforme les produits agricoles fournis par le secteur primaire (secteur agricole). Il s'agit ici par exemple :

Il s'agit alors des procédés agroalimentaires.

Recherche[modifier | modifier le code]

Le secteur de la recherche crée de nouvelles plantes et de nouveaux animaux par différentes méthodes (hybridation, sélection, modification génétique).

En France, l'INRA est un acteur majeur. Les instituts techniques agro-industriels, fédérés au sein du réseau ACTIA, participent également activement à la recherche en agroalimentaire, avec une activité importante de transfert vers les entreprises.

Modèle économique[modifier | modifier le code]

En amont de la chaîne agroalimentaire, les agriculteurs fournissent les produits agricoles. En aval de la chaîne, les commerçants écoulent les aliments achetés aux transformateurs agro-alimentaires. Les laboratoires de recherche et développement sur les animaux et les plantes, les sociétés de services de transport et de logistique et les agences de marketing sont des prestataires très présents dans ce marché aux côtés des producteurs et des transformateurs.

L'agroalimentaire en France[modifier | modifier le code]

[À développer]

Production et transformation[modifier | modifier le code]

En 2013, la production et transformation agroalimentaire française a reculé de 2,2 %, selon l'Association nationale des industries alimentaires. Le chiffre d'affaires pour l'agroalimentaire en France est de 170 milliards d'euros pour l'année 2015, ce qui en fait la première industrie en France[2].

Exportation Canada

En 2015, le Québec et le Canada font beaucoup d'exportations et ils les vendent en particulier aux États-Unis qui représente 61% des exportations ensuite, vient le Japon avec 7% des produits alimentaires exportés du Québec, la Chine 4%, la Russie 3% et les Pays-Bas 2%. Les principaux produits exportés sont la viande et le porc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le secteur peut être décrit avec deux orthographes, « agroalimentaire » correspond à l'orthographe conseillée introduite en 1990, alors qu'« agro-alimentaire » est l'orthographe d'usage.
  2. Laurence Girard, « La production agroalimentaire française en recul en 2013 », Le Monde, 10 avril 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]