Joe Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hall.

Joseph Henry Hall (né le 3 mai 1881 dans le Staffordshire en Angleterre - mort le 5 avril 1919 à l'hôpital général de Seattle) est un joueur professionnel de hockey sur glace qui a joué dans la Ligue nationale de hockey lors des deux premières saisons de la ligue[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'Angleterre, sa famille rejoint le Manitoba alors que Joe a deux ans. En 1902, à 20 ans, il rejoint la ligue sénior de hockey du Manitoba et devient professionnel en 1905 alors qu'il rejoint l'équipe du Portage Lakes Hockey Club de la toute première Ligue internationale de hockey[2]. Alors qu'il joue en tant qu'attaquant, il inscrit lors de cette première saison professionnelle, 33 buts en une vingtaine de matchs et récolte également le plus haut total de la ligue pour les minutes de pénalités : 98 minutes.

Il change alors assez souvent d'équipes jouant pour les Wanderers de Montréal et les Shamrocks de Montréal et en 1911-12, il joue avec les Bulldogs de Québec de l'Association nationale de hockey qui remportent la Coupe Stanley. Ils réalisent le doublé et Hall rencontre sur la glace son futur coéquipier Newsy Lalonde.

Lors de la création de la Ligue nationale de hockey, les Bulldogs ne parviennent pas à avoir les finances nécessaires pour participer à la première saison de la nouvelle ligue[3]. Les joueurs des Bulldogs sont alors répartis entre les quatre équipes restantes de la LNH. Hall rejoint alors Lalonde et les Canadiens de Montréal.

Lors de la première saison de Hall dans la LNH, il joue alors comme défenseur et a l'honneur d'être le joueur le plus pénalisé en compagnie de Rusty Crawford totalisant 100 minutes de pénalités en 21 joutes[4]. Les Canadiens champions de la première phase de la saison affrontent les champions de la seconde phase, les Arenas de Toronto pour le trophée O'Brien de champion des séries éliminatoires de la LNH. Les Canadiens et Joe Hall s'inclinent sur le total des deux matchs 10 à 7.

Au cours de la saison suivante, Hall engrange encore une fois beaucoup de pénalités finissant seul en tête avec 89 minutes[5]. Les Canadiens finissent encore une fois en tête de la première phase et sont opposés pour le trophée O'Brien aux Sénateurs d'Ottawa. Les Canadiens parviennent à battre les Sénateurs en cinq matchs et doivent affronter en finale de la Coupe Stanley, les Metropolitans de Seattle de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique[6].

Après 5 parties, la série est à égalité 2-2 avec un match nul. La sixième rencontre est prévue pour le 1er avril 1919 mais la pandémie de grippe espagnole force l'annulation de la série car plusieurs joueurs sont affectés. Quatre jours plus tard, Joe Hall meurt de cette épidémie. C'est la première des deux fois de l'histoire de la LNH que la Coupe Stanley n'est pas remise, la deuxième étant lors de la saison 2004-05 qui a été annulée[7].

Il est intronisé à titre posthume au Temple de la renommée du hockey en 1961[8]. Il est le seul membre de nationalité anglaise[9].

Son tempérament, son style de jeu[modifier | modifier le code]

Joe Hall, était reconnu pour son jeu physique, son implication dans de nombreuses altercations, ses mises en échecs et ses coups vicieux. Reconnu comme un joueur irascible, il s'enrageait contre certains joueurs et leur assénait des doubles-échecs et des coups de bâtons vicieux à la tête, notamment contre Édouard Lalonde, avec lequel, il entretenait une vive rivalité. Un jour, Alf Skinner de Toronto l'a dérangé au point où un violent combat à coup de bâton s'en est suivi. Au terme de ce match, il fut arrêté par la police et accusé d'assaut. Cependant, son comportement sur la glace le laissait avec une mauvaise conscience, aussi, il n'était pas rare de le voir traverser la patinoire pour aller présenter ses excuses.

Curieusement, Joe Malone disait de lui, à l'extérieur de la patinoire, qu'il était quelqu'un de très affable, sympathique et très enjoué, aimant bien s'amuser avec ses amis.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[10]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1901-1902 Brandon Hockey Club MNWHA-Int 10 11 0 11 8          
1902-1903 Brandon Elks MNWHA 6 8 0 8            
1903-1904 Winnipeg Rowing Club WCAHA 6 6 3 9 10          
1903-1904 Winnipeg Rowing Club Coupe Stanley           3 1 0 1  
1904-1905 Brandon Elks MHL 8 11 0 11            
1905-1906 Portage Lakes Hockey Club LIH 20 33 0 33 98          
1906-1907 Kenora Thistles Coupe Stanley                    
1906-1907 Brandon Elks MHL-Pro 9 14 0 14 32 2 5 0 5 5
1907-1908 Montréal AAA ECAHA 4 5 0 5 11          
1907-1908 Shamrocks de Montréal ECAHA 4 4 0 4 6          
1908-1909 Edmonton Professionals APHL 1 8 0 8 6          
1908-1909 Wanderers de Montréal ECHA 5 10 0 10 18          
1908-1909 Winnipeg Maple Leafs MHL-Pro 2 2 1 3 0 2 2 1 3 9
1909-1910 Shamrocks de Montréal ACH 1 7 0 7 6          
1909-1910 Shamrocks de Montréal ANH 10 8 0 8 47          
1910-1911 Bulldogs de Québec ANH 10 0 1 1 24          
1911-1912 Bulldogs de Québec ANH 18 15 1 16 43 2 2 0 2 0
1911-1912 Bulldogs de Québec Coupe Stanley           2 2 0 2 2
1912-1913 Bulldogs de Québec ANH 18 6 2 8 78 2 3   32  
1912-1913 Bulldogs de Québec Coupe Stanley           2 3 0 3 0
1913-1914 Bulldogs de Québec ANH 19 13 4 17 61          
1914-1915 Bulldogs de Québec ANH 20 3 2 5 52          
1915-1916 Bulldogs de Québec ANH 23 1 2 3 89          
1916-1917 Bulldogs de Québec ANH 19 6 5 11 95          
1917-1918 Canadiens de Montréal LNH 21 8 7 15 100 2 0 1 1 12
1918-1919 Canadiens de Montréal LNH 16 7 2 9 135 5 0 0 0 26
Canadiens de Montréal Coupe Stanley           5 0 0 0 6
Totaux LNH 37 15 9 24 235 7 0 1 1 38

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. Cette ligue a existé entre 1904 et 1907.
  3. (en) Brian McFarlane, Brian McFarlane's History of Hockey, Sports Publishing Inc, 1997 (ISBN 1-57167-145-5)
  4. (en) Liste des joueurs importants de la saison 1917-18, sur http://www.hockeydb.com/.
  5. (en) Liste des meneurs de la saison 1918-19, sur http://www.hockeydb.com.
  6. (en) Résultat des séries de 1919, sur http://www.hockeydb.com/.
  7. (en) Al Strachan, Cent ans de hockey, Hurtubise HMH ltée, 2000 (ISBN 2-89428-439-X)
  8. (en) Liste des admissions au temple de la renommée sur http://www.legendsofhockey.net/.
  9. (en) Liste des anglais membres du temple de la renommée sur http://www.legendsofhockey.net.
  10. (en) « Statistiques de carrière », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 14 mars 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]